Extension Factory Builder
28/03/2013 à 07:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La carte des tournées africaines des présidents chinois éclaire la stratégie de Pékin. La carte des tournées africaines des présidents chinois éclaire la stratégie de Pékin. © J.A.

L'actuelle tournée africaine du nouveau président chinois, Xi Jinping, illustre l’intérêt croissant de Pékin pour les pays du continent. Avant lui, ses prédécesseurs, Jiang Zemin puis, surtout, Hu Jintao, se sont rendus à maintes reprises dans de nombreux États du continent.

Arrivé le 24 mars à Dar es Salaam pour une visite officielle de deux jours en Tanzanie, Xi Jinping s’est ensuite envolé pour l’Afrique du sud, où il a assisté, les 26 et 27 mars, à Durban, au 5e sommet des BRICS (qui regroupe le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine, et l’Afrique du sud). Dernière étape de cette première tournée africaine du nouveau président chinois : la République du Congo. Attendu le 29 mars à Brazzaville, il en repartira le lendemain pour rentrer à Pékin.

En consacrant la majeure partie de son premier déplacement à l’étranger à trois pays du continent – Xi Jinping avait fait escale à Moscou avant de se rendre en Tanzanie -, le nouveau « timonier » chinois entend montrer à l’Afrique et au reste du monde que Pékin a, plus que jamais, l’intention de développer des relations bilatérales solides avec ses partenaires africains.

Hu Jintao, 18 pays africains en 10 ans

Cet attrait pour l’Afrique ne date pas d’hier. Avant Xi Jinping, ses prédécesseurs Jiang Zemin (au pouvoir de 1993 à 2003) et Hu Jintao (de 2003 à 2013) ont, eux aussi, foulé le sol africain. En 1996, le président Jiang Zemin se rend en Égypte, au Mali et en Éthiopie. Cette première tournée sera suivie d’une seconde en 2002, marquée par des voyages en Libye, au Nigeria et en Tunisie.

Mais il faudra attendre l’arrivée au pouvoir de Hu Jintao, en 2003, pour que la « Chinafrique » prenne réellement tout son sens. En dix ans, ce dernier s’est rendu dans 18 pays du continent. De son côté, Xi Jinping, avec une première visite d'une dizaine de jours seulement après sa nomination, se place dans la même dynamique.

Prochains sur la liste

Comme l’indique notre infographie, Pékin semble avant tout s’intéresser aux pays anglophones d’Afrique australe et d’Afrique de l’est. Deux États sont notamment au centre des attentions chinoises depuis 2007 : l’Afrique du sud et la Tanzanie, pays stables qui offrent une façade littorale sur l'Océan indien intéressante pour l'exportation. Les pays francophones d’Afrique de l’Ouest sont, eux, moins concernés, tout comme ceux d’Afrique centrale.

Enfin - et même si cela peut paraître étonnant - plusieurs poids lourds des secteurs pétroliers et miniers, comme l’Angola, la République démocratique du Congo ou le Niger, n’ont jamais accueilli officiellement de président chinois. Sans doute pour des raisons historiques liées à l'influence des ex-puissances coloniales ou aux séquelles de la Guerre froide… Mais cette lacune devrait être vite comblée.

___

Benjamin Roger

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Tunisie - Philippe Troussier : avec Sfax, 'nous voulons remporter la Ligue des champions'

Tunisie - Philippe Troussier : avec Sfax, "nous voulons remporter la Ligue des champions"

Dimanche à Kinshasa (RDC), Sfax se présentera avec l’étiquette de favori, lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions face à l’AS Vita Club. Philippe Troussier, l’entra&ic[...]

Qatar National Bank en Afrique, maintenant, c'est du sérieux !

L'entrée du groupe qatari dans le capital d'Ecobank a surpris tout le monde. Et selon les analystes, ce n'est qu'un début... Les géants du continent se laisseront-ils faire ?[...]

Stanley Nelson : "Obama n'a rien changé à la situation des Noirs"

Le réalisateur américain, Stanley Nelson, a présenté pour la première fois en France son documentaire "Freedom Summer" au Festival international des films de la diaspora[...]

FAO : 805 millions de personnes souffrent (encore) de la faim dans le monde

Dans un rapport publié mardi, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a indiqué qu'environ 805 millions de personnes souffraient encore de la famine dans le monde, malgré[...]

Ebola : il faut un milliard de dollars pour lutter contre l'épidémie, selon l'ONU

À l'issue d'une réunion à huis-clos à Genève, mardi, le Dr David Nabarro, coordonnateur de l'ONU contre l'épidémie d'Ebola, a indiqué que les Nations unies avaient besoin[...]

Ebola : Barack Obama souhaite lancer un plan d'action estimé à 88 millions de dollars

Le président Barack Obama va demander au Congrès américain une enveloppe de 88 millions de dollars pour lutter contre le virus Ebola en Afrique de l'ouest, a rapporté lundi le Wall Street Journal.[...]

Sam Pa, très sulfureux intermédiaire

Depuis dix ans, le nom de ce businessman - et ancien espion chinois ? - apparaît dans de nombreux contrats miniers passés entre Pékin et l'Afrique. Son parcours sinueux commence en Angola[...]

À quoi sert Mme Zuma ?

Si Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), était japonaise, elle se confondrait en kokaishiteimass (excuses publiques) et courbettes contrites, avant de [...]

Ces 20 parcs naturels africains vont vous faire rêver

Beauté des paysages, diversité des espèces, exubérance de la flore, présence des "Big Five" évidemment... Les parcs naturels ne manquent pas sur le continent et font rêver[...]

Ebola : plus de 2 400 morts en Afrique de l'Ouest, selon l'OMS

L'épidémie de fièvre Ebola qui sévit actuellement en Afrique de l'Ouest a fait plus de 2 400 morts sur 4 784 personnes contaminées, a déclaré vendredi l’Organisation mondiale[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex