Extension Factory Builder
26/03/2013 à 08:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Vahid Halilodzic ne cache pas être à la tête d'une équipe d'Algérie 'en reconstruction'. Vahid Halilodzic ne cache pas être à la tête d'une équipe d'Algérie "en reconstruction". © AFP

Après une CAN 2013 achevée dès le premier tour, l’Algérie est entièrement tournée vers la Coupe du monde 2014. Troisième de son groupe, l’équipe de Vahid Halilhodzic n’a plus le choix : elle doit reprendre le pouvoir avec un succès, mardi 26 mars au soir, à Blida, face au Bénin.

Le succès du Mali contre le Rwanda à Kigali dimanche (2-1), a expédié les Aigles en tête du groupe H. S’ils veulent revenir à leur hauteur, les Fennecs doivent n’ont guère le choix. « Nous avons besoin d’une victoire. J’attends de l’équipe non seulement les trois points, mais aussi qu’elle livre un bon match », prévient le sélectionneur bosnien, Vahid Halilhodzic. « J’ai beaucoup de respect pour le Bénin, une équipe solide et qui va nous nous imposer un vrai défi physique. N’oublions pas qu’elle a battu le Mali (1-0, le 3 juin). »

« Nous devons retrouver certaines de nos vertus, l’enthousiasme, la cohésion collective, la générosité », insiste Halilhodzic, qui prend sa part de responsabilité dans l’échec de la dernière CAN, quitée au soir du premier tour. « En revenant d’Afrique du Sud, je me suis posé des questions, mais le président Raouraoua m’a maintenu sa confiance. »

Boudebouz et Bouazza écartés

Et parce qu’il fallait sans doute marquer une rupture après l’expérience sud-africaine, Halilhodzic a modifié le visage de sa sélection, où personne ne peut se prévaloir du statut d’intouchable. Ryad Boudebouz et Hammeur Bouazza ont été écartés du groupe pour avoir enfreint les règles de la vie collective en Afrique du Sud. « Ils ont fumé la chicha dans leur chambre d’hôtel. C’est une faute, ils le savent, ils doivent assumer,  mais cela ne signifie pas qu’ils sont exclus de la sélection », explique Halilhodzic.

Il a ainsi rappelé Rafik Djebbour (Olympiakos Le Pirée, Grèce), et Madjid Bougherra (Lekhwiya, Qatar), absents lors de la CAN, le premier pour choix tactique, le second pour cause de blessure. Mais la grande nouveauté vient de la présence de Faouzi Ghoulam (Saint-Etienne), Saphir Taïder (Bologne, Italie), Yacine Brahimi (Grenade, Espagne), et Nabil Ghilas (Moreirense, Portugal), tous sélectionnables en équipe de France (et en Tunisie pour Taïder). « Je suis heureux qu’ils aient choisi l’Algérie. J’espère qu’ils vont nous apporter un plus. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : 1er novembre 1954, retour sur la 'Toussaint rouge' de l'indépendance

Algérie : 1er novembre 1954, retour sur la "Toussaint rouge" de l'indépendance

Il y a soixante ans éclatait officiellement la guerre d'Algérie. Restée dans les mémoires comme la "Toussaint rouge", le 1er novembre 1954 est gravé dans les mémoires comme le [...]

1er novembre 1954 : le texte intégral de la déclaration du Secrétariat général du FLN

Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 1954, le Front de libération nationale algérien diffusait une déclaration portant sur l'insurrection face à l'occupation française. En voici le texte[...]

L'Algérie, diplomate au long cours

Principal artisan du dialogue intermalien, Alger a été mandaté pour piloter la médiation entre les belligérants libyens. Un rôle de facilitateur dans lequel le pays a toujours[...]

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Algérie - France : où en est l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Au lendemain de l'opération d'exhumation des restes des crânes des sept moines de Tibhirine, assassinés en 1996 en Algérie, où en est l'enquête ? Décryptage avec notre journaliste[...]

Algérie : l'intouchable Abdelghani Hamel

Ses propres troupes se sont retournées contre lui. Mais le chef de la police nationale Abdelghani Hamel peut compter sur le soutien du président Bouteflika.[...]

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines[...]

Algérie : l'autoroute sans fin

Censée relier le pays à ses voisins - le Maroc à l'ouest et la Tunisie à l'est -, elle devait être livrée intégralement à la fin de 2009. Mais un scandale de[...]

L'Algérie maintient ses recettes malgré la chute du cours du pétrole

Malgré la chute des cours du pétrole depuis plus d'un trimestre (-26 %), les recettes algériennes provenant de la ventes d'hydrocarbures se sont maintenues. Entre janvier et fin septembre, elles ont[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers