Extension Factory Builder
26/03/2013 à 08:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Vahid Halilodzic ne cache pas être à la tête d'une équipe d'Algérie 'en reconstruction'. Vahid Halilodzic ne cache pas être à la tête d'une équipe d'Algérie "en reconstruction". © AFP

Après une CAN 2013 achevée dès le premier tour, l’Algérie est entièrement tournée vers la Coupe du monde 2014. Troisième de son groupe, l’équipe de Vahid Halilhodzic n’a plus le choix : elle doit reprendre le pouvoir avec un succès, mardi 26 mars au soir, à Blida, face au Bénin.

Le succès du Mali contre le Rwanda à Kigali dimanche (2-1), a expédié les Aigles en tête du groupe H. S’ils veulent revenir à leur hauteur, les Fennecs doivent n’ont guère le choix. « Nous avons besoin d’une victoire. J’attends de l’équipe non seulement les trois points, mais aussi qu’elle livre un bon match », prévient le sélectionneur bosnien, Vahid Halilhodzic. « J’ai beaucoup de respect pour le Bénin, une équipe solide et qui va nous nous imposer un vrai défi physique. N’oublions pas qu’elle a battu le Mali (1-0, le 3 juin). »

« Nous devons retrouver certaines de nos vertus, l’enthousiasme, la cohésion collective, la générosité », insiste Halilhodzic, qui prend sa part de responsabilité dans l’échec de la dernière CAN, quitée au soir du premier tour. « En revenant d’Afrique du Sud, je me suis posé des questions, mais le président Raouraoua m’a maintenu sa confiance. »

Boudebouz et Bouazza écartés

Et parce qu’il fallait sans doute marquer une rupture après l’expérience sud-africaine, Halilhodzic a modifié le visage de sa sélection, où personne ne peut se prévaloir du statut d’intouchable. Ryad Boudebouz et Hammeur Bouazza ont été écartés du groupe pour avoir enfreint les règles de la vie collective en Afrique du Sud. « Ils ont fumé la chicha dans leur chambre d’hôtel. C’est une faute, ils le savent, ils doivent assumer,  mais cela ne signifie pas qu’ils sont exclus de la sélection », explique Halilhodzic.

Il a ainsi rappelé Rafik Djebbour (Olympiakos Le Pirée, Grèce), et Madjid Bougherra (Lekhwiya, Qatar), absents lors de la CAN, le premier pour choix tactique, le second pour cause de blessure. Mais la grande nouveauté vient de la présence de Faouzi Ghoulam (Saint-Etienne), Saphir Taïder (Bologne, Italie), Yacine Brahimi (Grenade, Espagne), et Nabil Ghilas (Moreirense, Portugal), tous sélectionnables en équipe de France (et en Tunisie pour Taïder). « Je suis heureux qu’ils aient choisi l’Algérie. J’espère qu’ils vont nous apporter un plus. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Carrefour fait son retour en Algérie

Carrefour fait son retour en Algérie

 Cinq ans après l'échec d'une précédente implantation, la marque Carrefour fait son retour en Algérie et prépare l'ouverture d'un hypermarché en mars prochain à Alger, l[...]

Algérie : un des assassins du Français Hervé Gourdel a été tué par l'armée

Le ministre algérien de la Justice a annoncé mercredi qu'un des assassins d'Hervé Gourdel avait été tué dans une opération de l'armée. Le touriste français avait[...]

Diplomatie : le président turc Recep Tayyip Erdogan est en visite à Alger

Recep Tayyip Erdogan effectuait, mercredi et jeudi, une visite officielle en Algérie, accompagné d'une forte délégation de ministres et d'hommes d'affaires. Un sommet Turquie-Afrique se tient en ce[...]

Football - Algérie : joue-la comme Gourcuff...

Nommé juste après le glorieux Mondial des Fennecs, le successeur du bouillant Vahid Halilhodzic n'avait jusque-là jamais dirigé de sélection nationale. Pour un coup d'essai, c'est un coup[...]

Cinéma - "L'Oranais" : il était une fois l'Algérie

Très ambitieux, le nouveau film de Lyes Salem, L'Oranais, est une fresque romanesque évoquant sans tabou trente années d'histoire - et une tentative pour se réapproprier la mémoire du[...]

Chute du cours du pétrole : qui perd, qui gagne en Afrique ?

Depuis quelques mois, le cours de l'or noir dégringole. Les pays producteurs africains s'inquiètent pour l'équilibre de leurs budgets. Mais il n'y aura pas que des perdants.[...]

Algérie : après son hospitalisation, Bouteflika reçoit des ambassadeurs à Alger

Vingt-quatre heures après sa brève hospitalisation de deux jours à Grenoble, non confirmée par la présidence algérienne, Abdelaziz Bouteflika a reçu dimanche quatre nouveaux[...]

Téléphérique : Poma créera bientôt une filiale en Algérie

 Après Alstom et Renault, un autre géant français s'apprête à s'installer en Algérie. Le leader mondial du téléphérique Poma compte y créer une filiale avec[...]

Abdelaziz Bouteflika a quitté la France après une brève hospitalisation

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, 77 ans, affaibli depuis un AVC en 2013 et dont l'état de santé fait l'objet de rumeurs récurrentes, a quitté la France samedi après une[...]

Algérie : la règle des 51 %-49 % abrogée ?

Instaurée il y a cinq ans, la règle dite des 51 %-49 % pourrait être abandonnée à la faveur de l'adoption d'un nouveau code des investissements - actuellement en cours d'élaboration.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers