Extension Factory Builder
25/03/2013 à 12:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ancien président zambien Rupiah Banda à Lusaka, le 19 mars 2013. L'ancien président zambien Rupiah Banda à Lusaka, le 19 mars 2013. © AFP

L'ancien président zambien Rupiah Banda, au pouvoir de 2008 à 2011, a été brièvement interpellé lundi 25 mars et officiellement inculpé d'abus de pouvoir. Il est convoqué mardi devant un tribunal de Lusaka.

L'ex-chef d'État zambien Rupiah Banda, 76 ans, a été interpellé par la police, lundi 25 mars. Inculpé d'abus de pouvoir dans la foulée, il a été remis immédiatement en liberté sous caution et aura à comparaître devant un juge, mardi, à Lusaka.

« L'ancien président a été officiellement inculpé et arrêté en lien avec des commandes de pétrole brut qui n'ont pas profité au pays », a déclaré Namukolo Kasumpa, une porte-parole de l'unité d'enquête spéciale de la police chargée du dossier.

Il y a dix jours, le Parlement zambien avait levé l'immunité présidentielle de Rupiah Banda, qui avait ensuite été entendu longuement par une commission d'enquête gouvernementale. L'ancien président zambien est soupçonné d'avoir détourné d'importantes sommes d'argent public en lien avec une compagnie pétrolière nigériane, des faits qualifiés de corruption, blanchiment d'argent et fraude.

Lui-même se plaint d'être persécuté par son successeur Michael Sata, vainqueur des élections de septembre 2011 et qui avait annoncé un grand ménage anti-corruption.

"Espèce menacée"

Rupiah Banda, qui s'attend à ce que l'affaire soit longue, avait lancé lundi dernier un appel au calme à ses partisans. « Je suis une espèce menacée », a-t-il plaisanté lundi, visiblement fatigué à sa sortie du bureau des enquêteurs après trois heures d'interrogatoire. « Évidemment je préférerais être assis chez moi mais je dois en passer par là », a-t-il ajouté.

De son côté, son avocat a critiqué le caractère « extrêmement vague » des poursuites. « Notre seule défense est la vérité », a déclaré Me Sakwiba Sikota. « Nous verrons quel genre de témoins ils vont amener mais nous savons qu'il est innocent », a poursuivi le conseil de Rupiah Banda.

De nombreuses personnalités d'opposition ont été arrêtées pour diverses infractions ces derniers mois en Zambie, notamment dans le cadre de la campagne anti-corruption du président Sata.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Zambie

Zambie : Guy Scott refuse de démissionner malgré la pression de ses ministres

Zambie : Guy Scott refuse de démissionner malgré la pression de ses ministres

La plupart de ses ministres ont exigé son départ. Qu'importe : le président zambien par intérim, Guy Scott, a assuré mercredi qu'il ne démissionnerait pas avant l'élection pr&eacu[...]

CAN 2015 : calendrier des matchs, groupes et résultats

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015 débute le 17 janvier. Consultez le calendrier complet et les résultats des matchs de la compétition qui s'achèvera le 8 février en Guinée[...]

Zambie : la veuve de Michael Sata se sent pousser des ailes

Qui succédera au président Michael Sata, décédé en octobre ? Après le fils puis le neveu, l'ex-première dame, Christine Kaseba-Sata, se sent pousser des ailes.[...]

Zambie : Guy Scott suspendu de ses fonctions de président par intérim du parti au pouvoir

La guerre de succession ouverte en Zambie depuis la mort du président Michael Sata s'étend au parti au pouvoir, le Front patriotique. Guy Scott en a été suspendu vendredi de sa fonction de[...]

Zambie : la veuve et le fils de Michael Sata candidats à sa succession

La succession de Michael Sata sera-t-elle purement familiale ? Cette semaine, la veuve et le fils de l'ancien président zambien, décédé fin octobre, se sont tous deux proposés pour être[...]

Zambie : battu en 2011, Banda se déclare candidat à la présidentielle de 2015

L'ancien président zambien, Ruphiah Banda, a annoncé lundi sa candidature pour la prochaine présidentielle dans son pays. Une déclaration qui fait désordre au sein même de sa formation[...]

Zambie : un ancien ministre conteste la légitimité de Guy Scott devant la justice

La guerre de succession ouverte en Zambie depuis la mort du président Michael Sata pourrait se poursuivre devant la justice. Un ancien ministre estime que l'intérim devait revenir à un rival de Guy Scott,[...]

Zambie : Guy Scott en voit de toutes les couleurs

Le décès de Michael Sata l'a propulsé "premier président blanc d'un gouvernement africain démocratique". Le chef de l'État zambien, Guy Scott, ne restera en fonction que[...]

Zambie et Zimbabwe mettent en place un visa commun pour favoriser le tourisme

À partir du 28 novembre, la Zambie et le Zimbabwe vont lancer un visa commun destiné à promouvoir le tourisme dans la région. Un projet de la SADC majoritairement financé par la Banque mondiale.[...]

Zambie : bataille de succession avant même les obsèques de Michael Sata

La succession de Michael Sata, décédé le 28 octobre dernier à Londres, s'amorce dans la douleur. Mardi, le président zambien par intérim Guy Scott a rétabli dans ses fonctions le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers