Extension Factory Builder
25/03/2013 à 12:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ancien président zambien Rupiah Banda à Lusaka, le 19 mars 2013. L'ancien président zambien Rupiah Banda à Lusaka, le 19 mars 2013. © AFP

L'ancien président zambien Rupiah Banda, au pouvoir de 2008 à 2011, a été brièvement interpellé lundi 25 mars et officiellement inculpé d'abus de pouvoir. Il est convoqué mardi devant un tribunal de Lusaka.

L'ex-chef d'État zambien Rupiah Banda, 76 ans, a été interpellé par la police, lundi 25 mars. Inculpé d'abus de pouvoir dans la foulée, il a été remis immédiatement en liberté sous caution et aura à comparaître devant un juge, mardi, à Lusaka.

« L'ancien président a été officiellement inculpé et arrêté en lien avec des commandes de pétrole brut qui n'ont pas profité au pays », a déclaré Namukolo Kasumpa, une porte-parole de l'unité d'enquête spéciale de la police chargée du dossier.

Il y a dix jours, le Parlement zambien avait levé l'immunité présidentielle de Rupiah Banda, qui avait ensuite été entendu longuement par une commission d'enquête gouvernementale. L'ancien président zambien est soupçonné d'avoir détourné d'importantes sommes d'argent public en lien avec une compagnie pétrolière nigériane, des faits qualifiés de corruption, blanchiment d'argent et fraude.

Lui-même se plaint d'être persécuté par son successeur Michael Sata, vainqueur des élections de septembre 2011 et qui avait annoncé un grand ménage anti-corruption.

"Espèce menacée"

Rupiah Banda, qui s'attend à ce que l'affaire soit longue, avait lancé lundi dernier un appel au calme à ses partisans. « Je suis une espèce menacée », a-t-il plaisanté lundi, visiblement fatigué à sa sortie du bureau des enquêteurs après trois heures d'interrogatoire. « Évidemment je préférerais être assis chez moi mais je dois en passer par là », a-t-il ajouté.

De son côté, son avocat a critiqué le caractère « extrêmement vague » des poursuites. « Notre seule défense est la vérité », a déclaré Me Sakwiba Sikota. « Nous verrons quel genre de témoins ils vont amener mais nous savons qu'il est innocent », a poursuivi le conseil de Rupiah Banda.

De nombreuses personnalités d'opposition ont été arrêtées pour diverses infractions ces derniers mois en Zambie, notamment dans le cadre de la campagne anti-corruption du président Sata.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Zambie

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais) [...]

Zambie : un malaise en public et des doutes sur la santé du président Edgar Lungu

La Zambie fait une nouvelle fois parler d'elle au sujet de la santé de son président. Six mois après le décès au pouvoir de Michael Sata.[...]

Zambie : le procureur général annule des poursuites contre lui-même

Le procureur général de la Zambie a refusé vendredi de se poursuivre lui-même, annulant les accusations d'abus de pouvoir portées contre lui par un ancien ministre.[...]

Zambie : Edgar Lungu président, vingt mois pour réussir

À peine élu, le président zambien a jusqu'à septembre 2016 pour tenir ses audacieuses promesses avant de remettre son mandat en jeu. Avec une économie qui bat de l'aile, ce ne sera[...]

CAN 2015 : La RD Congo rejoint sur le fil la Tunisie en quarts !

Longtemps éliminés, les Congolais qui ont égalisé grâce à Bokila face à la Tunisie (1-1) rejoignent leur adversaire du soir en quarts de finale de la CAN 2015. Le Cap-Vert et la[...]

Ce qu'il faut savoir d'Edgar Lungu, le nouveau président zambien

Edgar Lungu a remporté ce week-end l’élection présidentielle zambienne avec une courte majorité, lors d'un scrutin qualifié de "simulacre" par l’opposition. [...]

Edgar Lungu, candidat du pouvoir, remporte la présidentielle en Zambie

Le candidat du pouvoir en Zambie, le ministre de la Défense Edgar Lungu, a remporté l'élection présidentielle, a annoncé samedi la commission électorale.[...]

Présidentielle en Zambie : le candidat du pouvoir légèrement en tête

Le candidat du pouvoir à la présidentielle en Zambie, Edgar Lungu, mène d'une courte tête après le dépouillement des bulletins dans 80% des circonscriptions du pays, mais son principal[...]

CAN 2015 : la Tunisie assomme les Chipolopolos

Les Zambiens, longtemps dominateurs, ont ouvert le score par Emmanuel Mayuka à l'heure de jeu. Mais les Chipolopolos ont ensuite payé leurs occasions manquées. Résultat, c'est la Tunisie qui a[...]

Présidentielle en Zambie : l'opposition dénonce des irrégularités

Quelque 5,2 millions d'électeurs zambiens étaient appelés mardi à désigner un successeur au président Michael Sata, décédé fin octobre 2014. En début de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130325123620 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130325123620 from 172.16.0.100