Extension Factory Builder
25/03/2013 à 09:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'Afrique détient le record du nombre de morts dans des accidents de la circulation L'Afrique détient le record du nombre de morts dans des accidents de la circulation © WHO, P. Virot

Selon un rapport publié par l'OMS, le continent détient le record du nombre de morts dans des accidents de la circulation. En cause, un manque de volonté politique en matière d'infrastructures et de prévention.

Toutes les heures, 26 personnes meurent en Afrique des suites d’un accident de la circulation. C’est un des constats du rapport sur la sécurité routière dans le monde que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié le 14 mars. L’Afrique y tient une place prépondérante, avec le taux de mortalité routière le plus important au monde : 24,1 personnes tuées pour 100 000 habitants.

« L’Afrique a un taux de morts sur les routes quasiment deux fois et demi plus élevé qu’en Europe », affirme Margaret Chan, directrice générale de l’OMS. Elle exhorte les gouvernements à œuvrer efficacement pour la sécurisation des routes. Le continent, qui possède 2% du parc automobile mondial, recense en effet 16% des morts sur la route dans le monde.

Des faubourgs de Kinshasa aux rues d’Abuja, en passant par les routes nationales de nombreux pays, les problèmes sont divers mais ont une même cause : le manque d’action politique. La sécurité des usagers vulnérables (piétons, cyclistes, conducteurs de deux-roues) est particulièrement négligée. Pour « inverser la tendance à la hausse » des accidents, les chercheurs de l’OMS insistent sur les efforts que doivent fournir les gouvernements.

Cyclistes en danger

Routes délabrées, infrastructures de sécurité dérisoires, contrôles de vitesse inexistants en ville, législations sur le port du casque et de la ceinture de sécurité absentes ou inappliquées… La liste des manquements à la prévention basique est encore longue. Malgré tout, Tamitza Toroyan, responsable de la coordination du rapport, préfère se montrer optimiste : « La méthodologie adoptée, en impliquant directement les gouvernements dans la collecte des informations, a permis aux dirigeants de prendre conscience des faiblesses de leur législation. »

Le cas du Mozambique retient l’attention. « C’est un pays qui a réalisé de réels progrès, notamment concernant l’accès aux soins pour les victimes. Le gouvernement s'est beaucoup investi dans la lutte pour la sécurité routière. Nous espérons mesurer ces améliorations dès le prochain rapport en 2015 », assure Tamitza Toroyan.

D’autres voies sont parfois empruntées pour attirer l’attention sur ce fléau. Au début du mois de mars, en Afrique du Sud, deuxième pays le plus touché par la violence routière sur le continent, des cyclistes se sont mobilisés pour alerter sur leur vulnérabilité. Sous le soleil et dans la bonne humeur,  ils ont pris le problème à bras le corps… en défilant nus, à vélo, à travers les rues de Cape Town.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

La diversité religieuse ? Une richesse inéquitablement répartie

Chrétiens, juifs, musulmans, animistes, athées... Sur Terre, ce n'est pas la diversité qui manque. Une enquête recense les pays où elle est le plus forte. Première en Afrique, la[...]

Japon - Yoshifumi Okamura : en Afrique, "c'est maintenant qu'il faut y aller !"

De passage à Paris, l'ancien ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire - et désormais représentant personnel du Premier ministre pour l'Afrique-, Yoshifumi Okamura, évoque l'avancée des[...]

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Aon Risk Solutions vient de publier la 16e édition de la carte de risque pays. Si l'Afrique australe reste (à l'exception du Zimbabwe) la zone la moins risquée du continent, le Maroc, le Ghana et l'Ouganda[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Veni vidi... Vinci ?

Après des années de suprématie chinoise, les français Bouygues, Eiffage et Vinci repartent à l'assaut du continent. Leurs atouts ? Qualité, respect des délais et recours[...]

Olivier Stintzy : "Investir dans les hôpitaux, les écoles, le logement"

Pour ce gestionnaire de fonds, les partenariats public-privé permettent de prolonger la durée de vie des équipements à vocation sociale tout en garantissant leur rentabilité.[...]

Casa África, aux Canaries, une fenêtre espagnole sur le continent

Créée en 2006 comme un consortium entre le ministère espagnol des Affaires étrangères, le gouvernement des Canaries et la municipalité de Las Palmas où elle a son siège,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers