Extension Factory Builder
13/03/2013 à 14:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un iPhone équipé d'une loupe pour en faire un microscope portable. Un iPhone équipé d'une loupe pour en faire un microscope portable. © Isaac Bogoch/AFP

En Tanzanie, dans certaines zones rurales, des médecins font preuve d’inventivité pour lutter contre le fléau des vers intestinaux. En équipant leur iPhone d'une loupe, ils peuvent l'utiliser leur comme microscope portable.

Un simple verre grossissant est placé devant l’objectif de la camera de l’iPhone. Les médecins utilisent ensuite la fonction zoom du téléphone, le transformant ainsi en véritable microscope portable. L’échantillon à traiter est placé entre deux lamelles de verre, éclairé par une lampe et photographié. Coût de l’ensemble du dispositif : 15 dollars. Ce projet a été publié cette semaine dans l'American Journal of Tropical Medicine and Hygiene. L’auteur de l’étude, le Dr Isaac Bogoch, infectiologue à l'hôpital général de Toronto, explique que « c'est la première fois que cette technologie (simple) est utilisée pour diagnostiquer des parasites intestinaux ».

Les vers intestinaux sont un grave problème de santé affectant principalement les enfants. Ces infections, peuvent dans les cas les plus graves, provoquer la mort. Les médecins ont examiné grâce à leur microscope improvisé les échantillons provenant de 199 enfants de l'île de Pemba en Tanzanie. Il a été possible de détecter une infection dans 70% des cas, par la présence d’œufs des parasites.

"Outil de diagnostic"

La précision de l'installation varie selon le type de ver et l’intensité de l’infection. Notamment avec certains vers qui laissent très peu d’œufs. Mais les chercheurs sont optimistes. « Nous pensons que les téléphones portables transformés en microscope pourraient bientôt devenir un outil de diagnostic précieux dans les zones rurales pauvres et isolées où les parasites intestinaux représentent de sérieux problèmes de santé, surtout chez les enfants », selon le Dr Issac Bogoch.

Beaucoup de médecins possèdent un téléphone portable et avec quelques réglages, estime l’infectiologue, la définition de l'appareil pourrait être comparable à celle d’un petit microscope de laboratoire. Contrairement à ce système, dont le coût est faible, un microscope conventionnel coûte environ 200 dollars et ne fonctionne pas avec des piles, ne pouvant alors être utilisé dans des zones sans distribution électrique, indique une porte-parole du projet.

(avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Burkina : qui sont les principaux acteurs du 30 octobre ?

Burkina : qui sont les principaux acteurs du 30 octobre ?

La situation restait confuse jeudi en fin de journée au Burkina Faso. L’armée semblait avoir pris le contrôle de la situation en annonçant la dissolution du gouvernement et en instaurant une transi[...]

Exclusif : la lettre de François Hollande qui mettait en garde Blaise Compaoré

Dans une lettre datée du 7 octobre, le chef de l'État français, François Hollande, mettait en garde Blaise Compaoré. Il lui expliquait comment le Burkina pourrait "être un[...]

Niger : neuf membres des forces de sécurité tués près du Mali

Dans un communiqué officiel, Niamey a annoncé jeudi que neuf membres des forces de sécurité ont été tués dans plusieurs attaques simultanées dans la région de[...]

Burkina : Blaise Compaoré assure vouloir remettre le pouvoir à l'issue d'une transition

En prenant d'assaut l'Assemblée nationale, jeudi matin, à Ouagadougou, les manifestants ont eu raison du vote du projet de loi sur la modification de la Constitution burkinabè, qui doit permettre à[...]

La grande mosquée Massalikoul Djinane de Dakar sort de terre

Ce sera la plus grande mosquée du pays et sans doute d'Afrique de l'Ouest. Un chantier colossal, des mensurations qui donnent le tournis... Le tout grâce à la générosité des[...]

RDC : neuf nouveaux corps de civils découverts à Beni

La société civile locale a annoncé jeudi la découverte de neuf nouveaux corps de personnes assassinées dans plusieurs localités du territoire de Beni, portant le bilan de récents[...]

Ebola - CAN 2015 : Keita, Chermiti, Ndinga, N'Ganga... l'idée d'un report fait son chemin

Si l’avenir de la CAN 2015 (17 janvier-8 février) se jouera dans les prochains jours, les joueurs potentiellement concernés par la compétition commencent à s’exprimer. Et ceux que Jeune[...]

Ebola : le co-découvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Le codécouvreur du virus Ebola, Peter Piot, a fait part jeudi de son inquiétude quant aux risques de propagation du virus en Chine, qui a une très importante communauté en Afrique de l'Ouest.[...]

Kenya : Ban Ki-Moon appelle à mettre fin à l'excision

Dans le cadre d'une campagne mondiale contre l'excision lancée avec le quotidien britannique "The Guardian", Ban Ki-moon a appelé jeudi à Nairobi à mettre fin à la mutilation[...]

Mozambique : le candidat du Frelimo, Filipe Nyusi, officiellement élu président

La Commission électorale nationale du Mozambique (NEC) a annoncé jeudi les résultats officiels de l'élection présidentielle du 15 octobre. Filipe Jacinto Nyusi, le candidat du Frelimo, en sort[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers