Extension Factory Builder
13/03/2013 à 09:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le docteur congolais Denis Mukwege, le 10 janvier 2013 à Paris Le docteur congolais Denis Mukwege, le 10 janvier 2013 à Paris © AFP

 Le "redéploiement des groupes armés se fait sur les corps des femmes" dans l'est de la RDC, où les violences sexuelles "massives" et "méthodiques" se poursuivent, s'est alarmé, le 12 mars, le docteur Denis Mukwege, mondialement célèbre pour sa lutte pour le respect des femmes.

Avec la persistance de l’insécurité dans la partie est de la République démocratique du Congo (RDC), « l'année 2013 a mal commencé », a constaté le Dr Mukwege, 55 ans, gynécologue obstétricien qui soigne les victimes de violences sexuelles à Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu (est).

En moyenne, près de 300 femmes viennent chaque mois se faire soigner dans son hôpital de Panzi, à Bukavu, après avoir été victimes de viols et de sévices sexuels, a-t-il expliqué, le 12 mars, au cours d'une conférence de presse à Kinshasa. Après avoir fléchi en 2011, ce chiffre a repris en 2012 et se maintient les premiers mois de 2013.

Des viols méthodiques, mystématiques et massifs ont le même impact qu'une guerre classique.

Le Dr Mukwege a une nouvelle fois dénoncé ces viols « méthodiques, systématiques et massifs » qui ont, selon lui, « le même impact qu'une guerre classique » et détruisent le tissu économique et social du pays. « Cela ne peut cesser que si tous se mobilisent », a-t-il lancé, alors qu'il séjourne à Kinshasa pour trois jours de rencontres et de conférences consacrées à la question des violences sexuelles.

Les causes des violences

« La solution viendra de la prise en charge des causes de ces violences », a-t-il souligné. Victime d'une tentative d'assassinat le 25 octobre dernier, le médecin est rentré d'Europe le 14 janvier et vit depuis dans son hôpital de Bukavu avec sa femme et ses filles. « Nous ne nous sentons pas en sécurité », a-t-il confié, ajoutant : « mes patientes ont pris en charge ma sécurité ».

Denis Mukwege a fondé l'hôpital et la fondation de Panzi pour aider les femmes violées dans l'est de la RDC. Son nom a été suggéré plusieurs fois pour le Prix Nobel de la paix. Il a notamment reçu le prix de l'ONU pour les droits humains.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Centrafrique : le calvaire des réfugiés musulmans au Tchad, au Cameroun et en RDC

Centrafrique : le calvaire des réfugiés musulmans au Tchad, au Cameroun et en RDC

Plus de 500 000 personnes ont été déplacées en raison de la crise centrafricaine, selon Médecins sans frontières (MSF). Dans un rapport alarmant, l'ONG dénonce le désastre hu[...]

RDC - Généalogie : dans la famille Kabila, je demande... les enfants du Mzee

Plus d'une décennie après la mort de Laurent-Désiré Kabila, les personnes se réclamant de sa filiation continuent de se déchirer. Entre Étienne, qui se dit "fils[...]

RDC : accusé de "trafic d'armes", le général Gabriel Amisi "blanchi"

Le Conseil supérieur de la défense a annoncé jeudi avoir "blanchi" le général Gabriel Amisi, ex-chef d'état-major des forces terrestres de l'armée congolaise. L'officier[...]

Football : le Belge d'origine congolaise Romelu Lukaku à Everton pour cinq ans

Malgré une prestation en demi-teinte avec les Diables rouges lors de la phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil, l'attaquant belge d'origine congolaise Romelu Lukaku devrait signer pour cinq ans à[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

RDC : Tshisekedi, Kamerhe et Fayulu appellent au rassemblement le 4 août contre la révision constitutionnelle

Dans une lettre commune publiée mardi, l'UDPS d'Étienne Tshisekedi, l'UNC de Vital Kamerhe et l'Ecide de Martin Fayulu appellent les Congolais à se réunir le 4 août sur une grande place de[...]

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour "manquements graves"

 Ahmed Kalej Nkand a été démis de son poste d’administrateur directeur général de la Gécamines, en RD Congo, en raison "de manquements graves dans l’exercice de ses[...]

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui [...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources[...]

Oreilles meurtries

Je vous ai parlé, il n'y a pas longtemps, de cet immeuble de vingt-deux niveaux situé sur le boulevard du 30-Juin, la plus grande artère du centre-ville de Kinshasa. Je vous ai dit que j'étais[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers