Extension Factory Builder
08/03/2013 à 12:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un pipeline en Algérie. Un pipeline en Algérie. © AFP

Dans l'enquête concernant une affaire de corruption née de contrats entre le groupe pétrolier algérien Sonatrach et des firmes étrangères, le juge en charge du dossier à Alger attend les conclusions de commissions rogatoires internationales. L’instruction est en cours, en Italie, en Suisse et aux Émirats arabes unis. Des personnalités algériennes pourraient être impliquées.

Le juge d'instruction algérien chargé de l'affaire Sonatrach, attend sous peu les conclusions des commissions rogatoires internationales ouvertes à sa demande, en Italie, en Suisse, et aux Émirats arabes unis.

Le parquet d'Alger avait ordonné, le 10 février, le déclenchement d'une enquête sur une éventuelle affaire de corruption liée à des contrats entre le géant énergétique italien Eni et la compagnie pétrolière nationale algérienne. Le déclenchement de l’action publique suivait l'ouverture d'une enquête sur la même affaire par le parquet de Milan. Mais selon le procureur d’Alger, « l'information judiciaire connaîtra, sans nul doute, une cadence accélérée dès réception des résultats des commissions rogatoires internationales par le juge d'instruction et la convocation ou l'émission de mandats de justice à l'encontre de toute personne impliquée sera requise ».

Coopération algéro-italienne

Depuis les révélations du parquet de Milan concernant le versement de commissions occultes et de rétrocommissions lors de la passation de plusieurs marchés entre Sonatrach et Saipem, filiale de l'italien Eni, la coopération judiciaire s'accélère entre les deux pays. D'un commun accord, les instruments d'entraide prévus par le traité de partenariat stratégique de 2003 ont été activés. Les parquets de Milan et de Sidi M'hamed (juridiction algéroise chargée des dossiers de corruption chez Sonatrach) multiplient les échanges d'informations. En matière de police, les interlocuteurs sont, côté italien, la Brigade financière, et, côté algérien, le Département du renseignement et de la sécurité (DRS, services secrets).

Selon la presse algérienne, plusieurs hauts responsables, dont l'ex-ministre de l'Energie Chakib Khelil, démis de ses fonctions fin mai 2010 après avoir occupé ce poste durant dix ans, sont soupçonnés d'être impliqués dans des affaires de corruption au sein de la Sonatrach. Une série de scandales qui a commencé en janvier 2010 après le limogeage du PDG de la Sonatrach, Mohamed Meziane.

Cette affaire pourrait avoir des prolongements au Canada, touchant également le géant de l'ingénierie SNC Lavalin.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

L'Algérie sans illusions sur la promesse de Bouteflika de rajeunir le pouvoir

L'Algérie sans illusions sur la promesse de Bouteflika de rajeunir le pouvoir

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, réélu pour un quatrième mandat, est attendu sur sa promesse de donner le pouvoir à la nouvelle génération mais les jeunes, majorit[...]

Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika réélu avec 81,53% des voix

Abdelaziz Bouteflika a été réélu au premier tour de l'élection présidentielle algérienne. Le chef de l'État sortant, qui briguait son quatrième mandat, a[...]

Algérie : les sept vies d'Abdelaziz Bouteflika

Abdelaziz Bouteflika a été réélu vendredi président de la République algérienne à une majorité écrasante de 81,53 % des suffrages exprimés. Alors que[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

L'État algérien rachète 51% de Djezzy

Après des années de bataille juridique, VimpelCom annonce la cession de 51% du capital de Djezzy au Fonds national d'investissement pour 2,643 milliards de dollars. L'actionnaire russe conserve toutefois le[...]

Vidéo - Cheb Khaled : "Je ne fais pas de politique"

Ses projets artistiques, ses dernières prises de position, notamment son soutien au président algérien sortant, Abdelaziz Bouteflika, et la polémique qui s'en est suivie, Cheb Khaled, qui signe son[...]

Algérie : Bouteflika en passe d'être réélu, Benflis dénonce une "fraude à grande échelle"

Très affaibli par la maladie, le président sortant Abdelaziz Bouteflika est pourtant sur le point de remporter la présidentielle algérienne. Un scrutin qui n'a attiré que la moitié des[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

Vidéo - Présidentielle algérienne : Bouteflika s'est rendu au bureau de vote en fauteuil roulant

L'élection présidentielle algérienne se tient ce jeudi. Le président sortant, Abdelaziz Bouteflika, a fait sa première apparition publique depuis 2012.[...]

Algérie : ouverture des bureaux de vote, apparition publique de Bouteflika attendue

Les Algériens sont appelés à se rendre aux urnes ce jeudi. Le président sortant – et favori -, Abdelaziz Bouteflika, affaibli par la maladie, devrait faire sa première apparition publique[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers