Extension Factory Builder
08/03/2013 à 12:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un pipeline en Algérie. Un pipeline en Algérie. © AFP

Dans l'enquête concernant une affaire de corruption née de contrats entre le groupe pétrolier algérien Sonatrach et des firmes étrangères, le juge en charge du dossier à Alger attend les conclusions de commissions rogatoires internationales. L’instruction est en cours, en Italie, en Suisse et aux Émirats arabes unis. Des personnalités algériennes pourraient être impliquées.

Le juge d'instruction algérien chargé de l'affaire Sonatrach, attend sous peu les conclusions des commissions rogatoires internationales ouvertes à sa demande, en Italie, en Suisse, et aux Émirats arabes unis.

Le parquet d'Alger avait ordonné, le 10 février, le déclenchement d'une enquête sur une éventuelle affaire de corruption liée à des contrats entre le géant énergétique italien Eni et la compagnie pétrolière nationale algérienne. Le déclenchement de l’action publique suivait l'ouverture d'une enquête sur la même affaire par le parquet de Milan. Mais selon le procureur d’Alger, « l'information judiciaire connaîtra, sans nul doute, une cadence accélérée dès réception des résultats des commissions rogatoires internationales par le juge d'instruction et la convocation ou l'émission de mandats de justice à l'encontre de toute personne impliquée sera requise ».

Coopération algéro-italienne

Depuis les révélations du parquet de Milan concernant le versement de commissions occultes et de rétrocommissions lors de la passation de plusieurs marchés entre Sonatrach et Saipem, filiale de l'italien Eni, la coopération judiciaire s'accélère entre les deux pays. D'un commun accord, les instruments d'entraide prévus par le traité de partenariat stratégique de 2003 ont été activés. Les parquets de Milan et de Sidi M'hamed (juridiction algéroise chargée des dossiers de corruption chez Sonatrach) multiplient les échanges d'informations. En matière de police, les interlocuteurs sont, côté italien, la Brigade financière, et, côté algérien, le Département du renseignement et de la sécurité (DRS, services secrets).

Selon la presse algérienne, plusieurs hauts responsables, dont l'ex-ministre de l'Energie Chakib Khelil, démis de ses fonctions fin mai 2010 après avoir occupé ce poste durant dix ans, sont soupçonnés d'être impliqués dans des affaires de corruption au sein de la Sonatrach. Une série de scandales qui a commencé en janvier 2010 après le limogeage du PDG de la Sonatrach, Mohamed Meziane.

Cette affaire pourrait avoir des prolongements au Canada, touchant également le géant de l'ingénierie SNC Lavalin.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : El-Para et l'argent des otages du GSPC

Algérie : El-Para et l'argent des otages du GSPC

Abderrazak el-Para, l'ex-émir du GSPC, a finalement confirmé que l'Allemagne avait versé une rançon de 5 millions d'euros en 2003.[...]

Devant la chute des cours du pétrole, l'Algérie change de ton

La chute du cours du pétrole en dessous de 60 dollars et la perspective d’un prix bas à moyen terme ont ébranlé l'assurance de l'Algérie. Le ton est désormais à l'urgence et[...]

Algérie : au Val-de-Grâce, un Bouteflika peut-il en cacher un autre ?

La santé d'Abdelaziz Bouteflika a une nouvelle fois fait parler d'elle mardi. Selon des médias algériens, le président algérien aurait été hospitalisé une nouvelle fois au[...]

Cameroun - Me Bertrand : "On nous cache quelque chose sur la mort d'Albert Ebossé" en Algérie

Le 23 août dernier, quelques minutes après la rencontre entre la JS Kabylie et l’USM Alger (1-2), l’attaquant camerounais de la JSK Albert Ebossé (24 ans) trouvait la mort à la sortie du[...]

Algérie : un maire assassiné, "acte terroriste" selon la gendarmerie

Le maire de la commune algérienne de Bordj El Emir Abdelkader (nord) a été assassiné vendredi par des "terroristes", qui l'ont tué par balles et égorgé, a annoncé[...]

Assassinat d'Hervé Gourdel : l'armée algérienne annonce avoir tué un deuxième suspect

Un deuxième membre du groupe islamiste impliqué dans l’enlèvement et la décapitation du touriste français Hervé Gourdel, en septembre, a été tué par[...]

France - Algérie : lutte antiterroriste, l'axe Paris-Alger

Bernard Cazeneuve, le ministre français de l'Intérieur, est attendu à Alger dans les prochains jours pour une visite centrée sur la collaboration antiterroriste.[...]

Algérie : un mort et trois disparus au port d'Alger après la tempête

La société qui gère le port d'Alger a signalé mercredi le décès, la veille, d'un marin et la disparition de trois autres personnes après une tempête.[...]

CAN 2015 : les dix buteurs africains qui affolent les compteurs

Des valeurs sûres, des révélations et des come-back inespérés… Alors que la fin de l’année approche, certains joueurs africains squattent le haut du classement des buteurs des[...]

L'Algérie veut exploiter son gaz de schiste plus tôt que prévu

Selon le patron de l'entreprise publique d'hydrocarbures Sonatrach, l'Algérie compte démarrer l'exploitation commerciale du gaz de schiste en 2022, soit beaucoup plus tôt que les échéances[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers