Extension Factory Builder
08/03/2013 à 11:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des soldats libyens devant le siège de la télévision Alassema à Tripoli, le 7 mars 2013 Des soldats libyens devant le siège de la télévision Alassema à Tripoli, le 7 mars 2013 © AFP

Un groupe armé a pris d'assaut, le 7 mars, le siège d'une télévision privée proche des libéraux à Tripoli et enlevé le patron de la chaîne et quatre journalistes. Une prise d’otages intervenue deux jours après l’attaque contre la plus haute autorité politique du pays, Mohamed Al-Megaryef, dont la voiture avait essuyé des tirs à la sortie d’une salle de réunion assiégée par des manifestants.

Décidément, la vie à Tripoli est loin d'être un fleuve tranquille. Prise d’otages, attaque contre la principale autorité du pays... La Libye a connu une semaine mouvementée. Dernier incident en date : la Commission des droits de l’Homme à l’Assemblée nationale a annoncé l’attaque par un groupe armé, le 7 mars, du siège d'Alassema TV, une télévision privée proche des libéraux. Le patron de la chaîne, Jomaa Al-Osta, et quatre journalistes ont été enlevés par des « individus inconnus », a indiqué la commission.

Selon Mohamed al-Charkassi, un présentateur qui a été libéré peu après l’incident, les assaillants se présentaient comme d’« anciens rebelles de Tripoli », précisant qu’ils étaient « très remontés contre Alassema TV pour sa ligne éditoriale », réputée proche de la coalition de tendance libérale de Mahmoud Jibril, qui a remporté les élections de juillet 2012 devançant les islamistes. Après avoir été interrogé, « j'ai été libéré à condition que je quitte la capitale », a-t-il raconté sur la chaîne privée Libya al-Ahrar, sans préciser quel était le sort de ses collègues.

L'agence de presse libyenne Lana a également fait état d'un assaut du bâtiment de la chaîne, ayant provoqué « d'énormes dégâts dans les studios ». De son côté, la Commission des droits de l’Homme de l’Assemblée nationale libyenne a condamné ces attaques et « a appelé le ministère de l'Intérieur à assumer totalement sa responsabilité et à intervenir immédiatement pour libérer les prisonniers ».

"Bannissement politique"

Deux jours plus tôt, la voiture du président de la plus haute autorité politique de Libye, Mohamed Al-Megaryef, a essuyé des « tirs nourris » à Tripoli, au moment où il quittait une salle de réunion assiégée par des manifestants qui étaient « armés et certains en possession d’explosifs », a affirmé Achour Chwayel, le ministre de l’Intérieur, précisant que le chef du Congrès général national (CGT) était tout de même sorti indemne de l’attaque.

Les protestataires avaient assiégé, le 5 mars, jusqu’à une heure tardive de la soirée, plus d'une centaine de députés, dont le président du CGN, dans un bâtiment de la banlieue de Tripoli, pour les obliger à voter une loi sur « le bannissement politique » des anciens collaborateurs du régime déchu.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Les pays du 'G5 du Sahel' appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les pays du "G5 du Sahel" appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les dirigeants des cinq pays du "G5 du Sahel" (Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie), réunis vendredi en sommet à Nouakchott, ont appelé l'ONU à mettre en place une force internationa[...]

Paix et sécurité : à Dakar, Idriss Déby Itno se lâche sur la crise libyenne

Les chefs d’État du Sénégal, du Mali, du Tchad, de la Mauritanie et le ministre français de la Défense ont clôturé mardi le Forum international sur la paix et la[...]

Les milices islamistes à l'assaut d'Al-Sedra, le principal terminal pétrolier de Libye

Des miliciens islamistes de Fajr Libya ont tenté de s'emparer ce week-end d'Al-Sedra, le principal terminal pétrolier en Libye. Les forces loyales au gouvernement ont réussi, temporairement, à repousser[...]

Libye : des milices islamistes se rapprochent d'un terminal pétrolier

Des miliciens islamistes cherchaient à s'emparer dimanche, pour la deuxième journée consécutive, du principal terminal pétrolier de Libye, se heurtant aux forces loyales au gouvernement reconnu[...]

Libye : l'armée repousse un assaut islamiste sur une région pétrolière

Des islamistes ont lancé samedi une attaque sur une des principales régions pétrolières de la Libye, dans l'est du pays, mais les forces loyales au gouvernement reconnu par la communauté[...]

Justice : la CPI saisit le Conseil de sécurité de l'ONU pour que lui soit livré Seif el-Islam Kadhafi

La Cour pénale internationale a indiqué mercredi qu'elle saisissait le Conseil de sécurité des Nations unies dans l'affaire Seif el-Islam Kadhafi. Le tribunal réclame que lui soit livré le[...]

Libye : requiem pour Zintan

Influente et toute-puissante au lendemain de la révolution libyenne, le petite ville arabe de Zintan, nichée dans le Djebel Nefoussa, est aujourd'hui considérablement affaiblie. Et cernée de[...]

Libye : sept tués et 25 blessés dans des raids aériens dans l'ouest du pays

Sept personnes sont décédées et 25 autres ont été blessées mardi dans des raids aériens menés par les forces progouvernementales sur la ville de Zouara, dans l'ouest de la[...]

Libye : la Banque centrale sous tutelle internationale ?

 Pour tenter de mettre fin à la guerre civile, l'ONU envisage de frapper les leaders des milices libyenes à la caisse.[...]

L'ambassade de France en Libye s'installe à La Marsa, en Tunisie

L'ambassade de France en Libye vient de s'installer... dans une jolie villa de La Marsa, près de Tunis. Sise dans l'hôtel Radisson, la représentation diplomatique de ce pays à Tripoli a en effet été fermée le [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers