Extension Factory Builder
08/03/2013 à 11:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le premier ministre guinéen, Mohamed Saïd Fofana. Le premier ministre guinéen, Mohamed Saïd Fofana. © AFP

Jeudi 7 mars, une concertation s'est tenue entre les différentes forces politiques de la Guinée et des représentants de la société civile, pour entamer des discussions concernant la tenue prochaine d’élections législatives. Ces derniers jours, des manifestations, à l’appel de l’opposition, avaient dégénéré en violences sanglantes, faisant huit morts.

Les différentes forces politiques et des représentants de la société civile ont entamé des discussions au sujet de l’organisation future d’élections législatives. Le pays a été marqué ces derniers jours par des violences meurtrières à la suite de manifestations des opposants au pouvoir en place. La dernière en date, le 27 février à Conakry, avait dégénéré en affrontements entre des manifestants et les forces de l'ordre. Des violences ont continués les jours suivants. Le bilan est de huit morts et plus de 240 blessés en moins d'une semaine.

La rencontre a regroupé des représentants du gouvernement, des institutions républicaines, des partenaires internationaux de la Guinée, des religieux ainsi que des mandataires de coalitions du pouvoir, de l'opposition et de partis se disant centristes. À la sortie, le Premier ministre, Mohamed Saïd Fofana, s’est montré optimiste, « Je suis sûr et certain que, pour une fois, la Guinée relèvera la tête et montrera au monde entier que quoi qu'il en soit, nous sommes des frères et nous pouvons avancer ensemble ».

Élections libres et transparentes

La principale demande de l’opposition est la tenue d’élections libres et transparentes. Son porte-parole, Aboubacar Sylla, a réclamé le changement de l'opérateur technique, le Sud-Africain WayMark, retenu par les autorités pour la révision du fichier électoral, et le maintien du vote des Guinéens de l'étranger. M. Sylla a également indiqué à l'issue de la rencontre avoir conditionné la participation des opposants au dialogue. Il réclame le gel immédiat du processus électoral, la libération sans conditions des militants détenus depuis les heurts de ces derniers jours et une prise en charge et des compensations financières pour les victimes des dernières violences.

Le pouvoir législatif est actuellement dans les mains d’un Conseil national de transition, non élu. Depuis juin 2002, le pays n’a pas connu d’élections législatives. Le scrutin est repoussé sans cesse depuis 2011.

(avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de dév[...]

Ebola : un médecin libérien traité avec le sérum ZMapp décède

Un médecin libérien contaminé par Ebola, qui avait reçu une dose du sérum expérimental ZMapp, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Le ministre de la[...]

Ebola : pour la première fois, un expert de l'OMS touché par la maladie

Un expert de l'Organisation mondiale de la santé, opérant en Sierra Leone pour lutter contre l'épidémie d'Ebola, a contracté le virus à l'origine de la fièvre hémorragique,[...]

Ebola : ONU et OMS promettent des moyens sans précédent contre une épidémie "exceptionnelle"

L'ONU et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont promis samedi des moyens "sans précédent" au Liberia pour faire face à la propagation foudroyante du virus Ebola, qui menace les acquis[...]

Ebola : stopper la progression de l'épidémie "prendra 6 à 9 mois", selon l'OMS

L'épidémie d'Ebola a atteint une telle vitesse de propagation qu'il faudra de six à neuf mois pour l'arrêter, a prévenu vendredi un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé[...]

Ebola : le Sénégal ferme sa frontière avec la Guinée, 13 décès suspects en RDC

Alors que commence la tournée du coordinateur de l'ONU contre le virus Ebola dans les pays les plus touchés par l'épidémie, le Sénégal a décidé jeudi de fermer ses[...]

Ebolaphobie : l'Afrique mise au ban du monde ?

La psychose suscitée par le virus Ebola atteint parfois des records d'absurdité. Les raccourcis, les incompréhensions et les confusions alimentent l'inquiétude à l'étranger... qui peut[...]

Ebola : trois médecins africains soignés par le ZMapp récupèrent de façon "remarquable"

Alors que le bilan s'aggrave, une lueur d'espoir apparaît peut-être en ce qui concerne l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest. Mardi, le ministre libérien de l'Information a annoncé que[...]

Ebola : plus de 100 cas recensés en trois jours en Afrique de l'Ouest

Alors que les frontières continuent de se fermer en Afrique de l'Ouest, qui lutte contre l'épidémie d'Ebola, le bilan du virus ne cesse de s'alourdir. En trois jours, ce sont plus d'une centaine de cas qui[...]

Ebola : le Kenya ferme ses frontières aux voyageurs venant de Guinée, Liberia, Sierra Leone

Le Kenya a annoncé samedi interdire l'entrée sur son territoire, à compter de mercredi, aux voyageurs venant de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone, principaux foyers de l'épidémie[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex