Extension Factory Builder
08/03/2013 à 11:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le premier ministre guinéen, Mohamed Saïd Fofana. Le premier ministre guinéen, Mohamed Saïd Fofana. © AFP

Jeudi 7 mars, une concertation s'est tenue entre les différentes forces politiques de la Guinée et des représentants de la société civile, pour entamer des discussions concernant la tenue prochaine d’élections législatives. Ces derniers jours, des manifestations, à l’appel de l’opposition, avaient dégénéré en violences sanglantes, faisant huit morts.

Les différentes forces politiques et des représentants de la société civile ont entamé des discussions au sujet de l’organisation future d’élections législatives. Le pays a été marqué ces derniers jours par des violences meurtrières à la suite de manifestations des opposants au pouvoir en place. La dernière en date, le 27 février à Conakry, avait dégénéré en affrontements entre des manifestants et les forces de l'ordre. Des violences ont continués les jours suivants. Le bilan est de huit morts et plus de 240 blessés en moins d'une semaine.

La rencontre a regroupé des représentants du gouvernement, des institutions républicaines, des partenaires internationaux de la Guinée, des religieux ainsi que des mandataires de coalitions du pouvoir, de l'opposition et de partis se disant centristes. À la sortie, le Premier ministre, Mohamed Saïd Fofana, s’est montré optimiste, « Je suis sûr et certain que, pour une fois, la Guinée relèvera la tête et montrera au monde entier que quoi qu'il en soit, nous sommes des frères et nous pouvons avancer ensemble ».

Élections libres et transparentes

La principale demande de l’opposition est la tenue d’élections libres et transparentes. Son porte-parole, Aboubacar Sylla, a réclamé le changement de l'opérateur technique, le Sud-Africain WayMark, retenu par les autorités pour la révision du fichier électoral, et le maintien du vote des Guinéens de l'étranger. M. Sylla a également indiqué à l'issue de la rencontre avoir conditionné la participation des opposants au dialogue. Il réclame le gel immédiat du processus électoral, la libération sans conditions des militants détenus depuis les heurts de ces derniers jours et une prise en charge et des compensations financières pour les victimes des dernières violences.

Le pouvoir législatif est actuellement dans les mains d’un Conseil national de transition, non élu. Depuis juin 2002, le pays n’a pas connu d’élections législatives. Le scrutin est repoussé sans cesse depuis 2011.

(avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Ebola : la Banque mondiale craint 'les conséquences économiques catastrophiques de la peur'

Ebola : la Banque mondiale craint "les conséquences économiques catastrophiques de la peur"

Pour la banque mondiale, plus que le coût direct de l'épidémie (mortalité, morbidité, soins de santé, pertes des jours de travail), le véritable danger réside dans la "r&[...]

Ebola : le plan d'Obama en six questions

Barack Obama a annoncé mardi soir le déploiement de 3 000 militaires américains en Afrique de l'Ouest pour lutter contre la propagation d'Ebola. Point par point, voici ce que prévoit Washington pour[...]

Ebola : il faut un milliard de dollars pour lutter contre l'épidémie, selon l'ONU

À l'issue d'une réunion à huis-clos à Genève, mardi, le Dr David Nabarro, coordonnateur de l'ONU contre l'épidémie d'Ebola, a indiqué que les Nations unies avaient besoin[...]

Sam Pa, très sulfureux intermédiaire

Depuis dix ans, le nom de ce businessman - et ancien espion chinois ? - apparaît dans de nombreux contrats miniers passés entre Pékin et l'Afrique. Son parcours sinueux commence en Angola[...]

Guinée : BNP seul maître à bord dans sa filiale

La Guinée et le Gabon étaient les derniers pays dans lesquels BNP Paribas ne détenait pas la majorité dans sa filiale locale. Ce ne sera bientôt plus le cas à Conakry.[...]

Ebola : 165 personnels cubains en Sierra Leone, Obama supervise la stratégie américaine

La mobilisation internationale contre Ebola a reçu vendredi un renfort de taille, Cuba annonçant l'envoi de 165 médecins et infirmiers en Sierra Leone, un déploiement encore loin de remédier[...]

Ebola : des mots et des maux

La lutte contre Ebola, c'est aussi un enjeu de communication. Pour les chefs d'État et de gouvernement. Pour les ONG. Et pour les compagnies aériennes.[...]

Ebola a fait 37 morts en RDC

Distincte de celle qui frappe l'Afrique de l'Ouest, l'épidémie d'Ebola progresse dans le nord-ouest de la RDC. Le dernier bilan fait état de 37 décès. En Guinée, les autorités[...]

Taiye Selasi : "Partir, c'est chercher le lieu propice à la réalisation d'un rêve"

Dans un premier roman symphonique, Le Ravissement des innocents, l'écrivaine ghanéo-nigériane, Taiye Selasi, qui partage sa vie entre trois continents, évoque le destin de ces[...]

Ebola : la peur, c'est contagieux

Les mesures de quarantaine, discriminatoires à l'égard des pays touchés, sont-elles excessives ? L'Organisation mondiale de la santé a-t-elle sous-estimé l'ampleur de la menace ? Pendant[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex