Extension Factory Builder
08/03/2013 à 09:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Souleymane Abou Ghaith, le gendre d'Oussama Ben Laden. Souleymane Abou Ghaith, le gendre d'Oussama Ben Laden. © Reuters

Accusé d’être "impliqué dans la préparation et l'exécution d'un crime fédéral de terrorisme contre les États-Unis", Souleymane Abou Ghaith, gendre d'Oussama Ben Laden, a été inculpé, jeudi 7 mars. Il sera présenté vendredi devant un tribunal de New York.

Souleymane Abou Ghaith a été inculpé, jeudi 7 mars, de complot pour tuer des ressortissants américains, a annoncé le ministère américain de la Justice. Le gendre d'Oussama Ben Laden sera présenté vendredi à 10H00 locales (15H00 GMT) devant un tribunal de New York, où il sera formellement mis en accusation devant le juge Lewis Kaplan, précise le ministère. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Selon l'acte d'inculpation, dévoilé jeudi, Abou Gaith, qui était au service de l'organisation terroriste « au moins de mai 2001 à 2002 inclus », était « un individu impliqué dans la préparation et l'exécution d'un crime fédéral de terrorisme contre les États-Unis, ses citoyens et ses habitants et leurs biens ».

Menaces

Le communiqué du ministère rappelle qu’Abou Gaith était apparu au côté des numéros 1 et 2 d'Al-Qaïda, Oussama ben Laden et Ayman al-Zawahiri, au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, et avait mis en garde les États-Unis au nom d'Al-Qaïda qu'une « grande armée se formait contre (eux) » et appelé « la nation de l'islam » à conduire une bataille contre « les Juifs, les Chrétiens et les Américains ».

Dans ce discours, il avait également déclaré que « la tempête ne s'arrêtera pas, en particulier la tempête des avions », avertissant les musulmans, les enfants et les adversaires des États-Unis de « ne pas embarquer à bord d'un avion », selon l'acte d'inculpation.

Le ministère américain de la Justice ne donne aucune précision sur les conditions ou le lieu de son arrestation. Mais selon le journal turc Hürriyet, Abou Ghaith a été appréhendé fin janvier à Ankara puis expulsé vers la Jordanie, le 1er mars, jours d’une visite à Ankara du secrétaire d'État américain John Kerry. Il a ensuite été arrêté par des agents de la CIA sur le sol jordanien et conduit aux États-Unis.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines assassiné[...]

Migration : quand les Africains ne défendent pas les Africains

En pleine polémique européenne sur l’immigration, Daxe Dabré n’a pas honte de publier le livre "Je suis noir : j'ai honte...". Aiguillon salutaire dans le débat ou ramassis de[...]

Ebola business, commerce macabre autour d'une épidémie

Des boucles d'oreille aux peluches en forme de virus, les produits dérivés à l'effigie d'Ebola se multiplient sur la Toile. Alors que l'épidémie fait rage, avec un bilan de 10 000 cas en Afrique[...]

Canada : un militaire et un assaillant tués après une fusillade au Parlement d'Ottawa

Un tireur, décrit comme un "terroriste" par le Premier ministre canadien, a tué mercredi un soldat à Ottawa et semé la panique au Parlement avant d'être abattu par la police.[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

 Pour prendre la succesion de Christophe de Margerie, décédé le 20 octobre dans un accident d'avion, le groupe français Total a confié le poste de président du Conseil[...]

Ebola : "Je suis un Libérien, pas un virus", la campagne qui veut vaincre la stigmatisation

#IamALiberianNotAVirus (comprenez : "Je suis un Libérien, pas un virus"). C'est la nouvelle campagne qui anime les réseaux sociaux américains pour lutter contre la stigmatisation des personnes[...]

Ebola : mille patients guéris en Afrique de l'Ouest et deux rémissions occidentales

Il y a parfois des nouvelles heureuses dans les tragédies. L'annonce de Médecins sans frontières du "1 000è survivant" d'Ebola sorti de ses centres en Afrique de l'Ouest, ainsi que celle de[...]

Automobile : la Chine, un leader qui pèse lourd en Afrique

Depuis dix ans, les ventes de camions chinois explosent. Pour répondre à la demande, les constructeurs commencent à implanter des usines d'assemblage. Les marques européennes contre-attaquent en[...]

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

Patrick Balkany, député et maire de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, a été mis en examen, mardi, pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers