Extension Factory Builder
08/03/2013 à 09:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Souleymane Abou Ghaith, le gendre d'Oussama Ben Laden. Souleymane Abou Ghaith, le gendre d'Oussama Ben Laden. © Reuters

Accusé d’être "impliqué dans la préparation et l'exécution d'un crime fédéral de terrorisme contre les États-Unis", Souleymane Abou Ghaith, gendre d'Oussama Ben Laden, a été inculpé, jeudi 7 mars. Il sera présenté vendredi devant un tribunal de New York.

Souleymane Abou Ghaith a été inculpé, jeudi 7 mars, de complot pour tuer des ressortissants américains, a annoncé le ministère américain de la Justice. Le gendre d'Oussama Ben Laden sera présenté vendredi à 10H00 locales (15H00 GMT) devant un tribunal de New York, où il sera formellement mis en accusation devant le juge Lewis Kaplan, précise le ministère. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Selon l'acte d'inculpation, dévoilé jeudi, Abou Gaith, qui était au service de l'organisation terroriste « au moins de mai 2001 à 2002 inclus », était « un individu impliqué dans la préparation et l'exécution d'un crime fédéral de terrorisme contre les États-Unis, ses citoyens et ses habitants et leurs biens ».

Menaces

Le communiqué du ministère rappelle qu’Abou Gaith était apparu au côté des numéros 1 et 2 d'Al-Qaïda, Oussama ben Laden et Ayman al-Zawahiri, au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, et avait mis en garde les États-Unis au nom d'Al-Qaïda qu'une « grande armée se formait contre (eux) » et appelé « la nation de l'islam » à conduire une bataille contre « les Juifs, les Chrétiens et les Américains ».

Dans ce discours, il avait également déclaré que « la tempête ne s'arrêtera pas, en particulier la tempête des avions », avertissant les musulmans, les enfants et les adversaires des États-Unis de « ne pas embarquer à bord d'un avion », selon l'acte d'inculpation.

Le ministère américain de la Justice ne donne aucune précision sur les conditions ou le lieu de son arrestation. Mais selon le journal turc Hürriyet, Abou Ghaith a été appréhendé fin janvier à Ankara puis expulsé vers la Jordanie, le 1er mars, jours d’une visite à Ankara du secrétaire d'État américain John Kerry. Il a ensuite été arrêté par des agents de la CIA sur le sol jordanien et conduit aux États-Unis.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

 Écarté de son poste de vice-président Afrique de la Banque mondiale début octobre, l'économiste sénégalais, à qui l'on prêtait l'intention de briguer la pré[...]

Réfugiés africains pour audimat européen

Dans un camp de réfugiés du Darfour, la chaîne Arte tourne un documentaire bimédia "à jouer". Instrumentalisation de la détresse pour une courbe d’audience ? Ou[...]

Malick Ndiaye, le gourou à six cordes

À la tête du label ThinkZik ! depuis quinze ans, le mystérieux et exigeant producteur d'Imany et de Faada Freddy attend plus de la musique africaine.[...]

Art contemporain : rififi autour du prix Orisha

Décerné le 2 octobre à Paris au Béninois Kifouli Dossou, le premier prix Orisha pour l'art contemporain africain a suscité l'agacement de plusieurs artistes et commissaires.[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Areva : Luc Oursel pas vraiment parti

En dépit du départ inattendu de Luc Oursel, pour des raisons thérapeutiques et son remplacement par son numéro deux Philippe Knoche le 22 octobre, l'organigramme d'Areva reste inchangé[...]

Ebola - Dr Eric Leroy : "L'épidémie continue d'évoluer dans le mauvais sens"

Le Dr Éric Leroy est l'un des plus grand spécialistes du virus Ebola. Selon lui, l'épidémie ne sera pas endiguée avant plusieurs mois. Interview.[...]

Brésil : Dilma Rousseff, surprise du chef

Les sondages la donnaient battue au second tour de la présidentielle par la socialiste Marina Silva. Ils se sont lourdement trompés. Avec 41,6 % des suffrages au premier, Dilma Rousseff est bien [...]

Un Michel peut en cacher un autre

Le nouveau Premier ministre se prénomme Charles et n'a que 38 ans. Mais il a de qui tenir. Louis, son père, est un vieux briscard de la politique locale. Et de la "Belgafrique".[...]

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, la présence du Maroc dans une liste de 40 pays dans lesquels la France appelle ses ressortissants à une vigilance renforcée "est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers