Extension Factory Builder
08/03/2013 à 09:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Souleymane Abou Ghaith, le gendre d'Oussama Ben Laden. Souleymane Abou Ghaith, le gendre d'Oussama Ben Laden. © Reuters

Accusé d’être "impliqué dans la préparation et l'exécution d'un crime fédéral de terrorisme contre les États-Unis", Souleymane Abou Ghaith, gendre d'Oussama Ben Laden, a été inculpé, jeudi 7 mars. Il sera présenté vendredi devant un tribunal de New York.

Souleymane Abou Ghaith a été inculpé, jeudi 7 mars, de complot pour tuer des ressortissants américains, a annoncé le ministère américain de la Justice. Le gendre d'Oussama Ben Laden sera présenté vendredi à 10H00 locales (15H00 GMT) devant un tribunal de New York, où il sera formellement mis en accusation devant le juge Lewis Kaplan, précise le ministère. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Selon l'acte d'inculpation, dévoilé jeudi, Abou Gaith, qui était au service de l'organisation terroriste « au moins de mai 2001 à 2002 inclus », était « un individu impliqué dans la préparation et l'exécution d'un crime fédéral de terrorisme contre les États-Unis, ses citoyens et ses habitants et leurs biens ».

Menaces

Le communiqué du ministère rappelle qu’Abou Gaith était apparu au côté des numéros 1 et 2 d'Al-Qaïda, Oussama ben Laden et Ayman al-Zawahiri, au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, et avait mis en garde les États-Unis au nom d'Al-Qaïda qu'une « grande armée se formait contre (eux) » et appelé « la nation de l'islam » à conduire une bataille contre « les Juifs, les Chrétiens et les Américains ».

Dans ce discours, il avait également déclaré que « la tempête ne s'arrêtera pas, en particulier la tempête des avions », avertissant les musulmans, les enfants et les adversaires des États-Unis de « ne pas embarquer à bord d'un avion », selon l'acte d'inculpation.

Le ministère américain de la Justice ne donne aucune précision sur les conditions ou le lieu de son arrestation. Mais selon le journal turc Hürriyet, Abou Ghaith a été appréhendé fin janvier à Ankara puis expulsé vers la Jordanie, le 1er mars, jours d’une visite à Ankara du secrétaire d'État américain John Kerry. Il a ensuite été arrêté par des agents de la CIA sur le sol jordanien et conduit aux États-Unis.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie depuis 10 mois ont été libérés samedi et sont "en bonne santé", a annoncé le président François Hollande, l&[...]

Chine : le baiser du Dragon

De Taïwan à Hong Kong et de Bangkok à Jakarta, la République populaire de Chine étend les tentacules de son économie surpuissante. Beaucoup lui reprochent d'avoir l'affection un brin[...]

Touche pas à ma graisse !

C'est une aventure ahurissante qui se déroule en ce moment dans une prison du Brabant. Ça commence comme ça : un détenu - on va l'appeler John - se met à grossir de façon[...]

Décès de Gabriel García Márquez : hommage à "Gabo" le magnifique...

L'écrivain colombien et prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez est décédé à Mexico, jeudi. Il avait 87 ans.[...]

Espagne : le roi d'Espagne a-t-il comploté contre le gouvernement dans les années 1980 ?

Le roi d'Espagne a-t-il, en 1980, donné son feu vert à une tentative de coup d'État militaire ? C'est la thèse d'un livre qui fait scandale.[...]

Aïda Diarra, "Madame Afrique" de Western Union

La Malienne Aïda Diarra est vice-présidente Afrique de Western Union. Son défi : innover pour préserver le leadership du groupe américain dans les flux d'argent à destination du[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure[...]

La police de New York démantèle son unité chargée d'espionner la communauté musulmane

Vous ne saviez sans doute pas qu'elle existait. Pourtant, la police new-yorkaise a annoncé mardi qu'elle avait fermé son unité secrète chargée d'espionner la communauté musulmane de la[...]

Wilson Kipsang : "Le record du monde du marathon n'est pas une fin en soi"

Vainqueur du marathon de Londres dimanche 13 avril, le recordman du monde (2 h 03 ' 23) Wilson Kipsang Kiprotich a assis un peu plus sa domination mondiale. Impérial tout au long de la course, le Kényan de 32 ans[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers