Extension Factory Builder
07/03/2013 à 18:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un talibé tient une pancarte 'Non à la mendicité des enfants' le 16 avril 2007 à Dakar. Un talibé tient une pancarte "Non à la mendicité des enfants" le 16 avril 2007 à Dakar. © AFP

Le Premier ministre sénégalais, Abdoul Mbaye, a annoncé mercredi 6 mars la volonté du gouvernement d’interdire totalement "la mendicité des enfants dans les rues". Une déclaration qui fait suite à la mort de neuf talibés dans l’incendie de leur école coranique, la nuit de dimanche à lundi.

La mort de neufs enfants « talibés » âgés de sept à douze ans dans l’incendie de leur medersa, ou daara en wolof (école coranique), relance le débat autour de l’interdiction de la mendicité des enfants au Sénégal. Le Premier ministre Abdoul Mbaye a affiché, jeudi 7 mars, la volonté du gouvernement de protéger les enfants sénégalais de l’exploitation en déclarant à l’Agence de presse sénégalaise (APS) qu’« il y a des décisions qui ont été prises et on va vers l'interdiction totale de la mendicité des enfants dans les rues, car le Coran s'apprend dans un daara et non dans la rue ».

« Il n'est pas question d’interdire la charité, mais organisons-la », a-t-il poursuivi. Macky Sall, président sénégalais, avait annoncé plus tôt que « des mesures fortes pour mettre fin à l'exploitation des enfants » seraient prises.

Pauvreté

Les enfants talibés sont souvent issus de familles rurales pauvres. Ils sont confiés à des marabouts qui sont censés leur apprendre le Coran. La mendicité, ou plutôt la charité, fait partie intégrante de l'éducation religieuse mais certains maîtres n’hésitent pas à utiliser leurs recrues en les faisant mendier toute la journée dans les rues où ils vivent généralement dans des conditions très précaires. Avec le risque de tomber dans la criminalité ou la drogue.

Selon de nombreux observateurs, la mise en œuvre de la décision d'interdiction de la mendicité des enfants sera difficile car elle rencontre l'hostilité de nombreux guides religieux, très influents dans le pays.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Après le Sénégal, le 'JT rappé' débarque en Côte d'Ivoire

Après le Sénégal, le "JT rappé" débarque en Côte d'Ivoire

Véritable succès populaire au Sénégal depuis bientôt deux ans, le "JT rappé" s'est exporté en Côte d'Ivoire. Aux manettes de ce nouveau programme d'information tout e[...]

Sénégal : l'ancien joueur du PSG Aliou Cissé nommé sélectionneur

On le pressentait, la Fédération Sénégalaise l'a officialisé ce jeudi matin : Aliou Cissé a été nommé au poste de sélectionneur des Lions de la Teranga.[...]

Maroc : les galères de Rokhaya, jeune nounou sénégalaise sans papiers à Tanger

Rokhaya, jeune nounou sénégalaise sans papiers, vivote depuis des mois à Tanger et tente d'oublier une expérience récente dans une famille aisée de la ville, faite d'exploitation et de[...]

Sénégal : Macky Sall, Karim Wade et Idrissa Seck... récit d'une guerre fratricide

Bien sûr, Macky Sall, Karim Wade et Idrissa Seck n'ont pas une goutte de sang en commun. Mais tous ont grandi dans l'ombre du "Vieux", rêvant de lui succéder. Abdoulaye Wade les a[...]

Giresse : "Pourquoi le Sénégal n'a-t-il jamais rien gagné ?"

Alain Giresse, l’ancien sélectionneur du Sénégal, n’a pas été épargné par une partie de la presse locale. S’estimant victime d’attaques excessivement[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Après les délestages, la Senelec voit enfin le bout du tunnel

Avec le redressement de la Senelec, le pays sort de sa crise énergétique. Et mise désormais sur le privé pour augmenter sa production.[...]

Sénégal : Abdoulaye Wade, égaré entre "esclaves" et "anthropophages"

Abdoulaye Wade a publiquement taxé Macky Sall, mardi, de "descendant d'esclaves" et d'"anthropophages" dont les parents "mangeaient les bébés". Une sortie unanimement[...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

L'Afrique a-t-elle l'alimentation la plus saine du monde ?

Selon une étude de l'université de Cambridge, qui casse les clichés sur l'Afrique, le continent africain abriterait neuf des dix pays qui mangent le plus sainement au monde. Parmi eux, certains[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130307180004 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130307180004 from 172.16.0.100