Extension Factory Builder
07/03/2013 à 18:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un talibé tient une pancarte 'Non à la mendicité des enfants' le 16 avril 2007 à Dakar. Un talibé tient une pancarte "Non à la mendicité des enfants" le 16 avril 2007 à Dakar. © AFP

Le Premier ministre sénégalais, Abdoul Mbaye, a annoncé mercredi 6 mars la volonté du gouvernement d’interdire totalement "la mendicité des enfants dans les rues". Une déclaration qui fait suite à la mort de neuf talibés dans l’incendie de leur école coranique, la nuit de dimanche à lundi.

La mort de neufs enfants « talibés » âgés de sept à douze ans dans l’incendie de leur medersa, ou daara en wolof (école coranique), relance le débat autour de l’interdiction de la mendicité des enfants au Sénégal. Le Premier ministre Abdoul Mbaye a affiché, jeudi 7 mars, la volonté du gouvernement de protéger les enfants sénégalais de l’exploitation en déclarant à l’Agence de presse sénégalaise (APS) qu’« il y a des décisions qui ont été prises et on va vers l'interdiction totale de la mendicité des enfants dans les rues, car le Coran s'apprend dans un daara et non dans la rue ».

« Il n'est pas question d’interdire la charité, mais organisons-la », a-t-il poursuivi. Macky Sall, président sénégalais, avait annoncé plus tôt que « des mesures fortes pour mettre fin à l'exploitation des enfants » seraient prises.

Pauvreté

Les enfants talibés sont souvent issus de familles rurales pauvres. Ils sont confiés à des marabouts qui sont censés leur apprendre le Coran. La mendicité, ou plutôt la charité, fait partie intégrante de l'éducation religieuse mais certains maîtres n’hésitent pas à utiliser leurs recrues en les faisant mendier toute la journée dans les rues où ils vivent généralement dans des conditions très précaires. Avec le risque de tomber dans la criminalité ou la drogue.

Selon de nombreux observateurs, la mise en œuvre de la décision d'interdiction de la mendicité des enfants sera difficile car elle rencontre l'hostilité de nombreux guides religieux, très influents dans le pays.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Coupe du monde de basket-ball : que peuvent faire les Africains ?

Coupe du monde de basket-ball : que peuvent faire les Africains ?

À partir du 30 août, trois équipes africaines participent à la Coupe du monde de basket-ball, en Espagne. Si les Américains sont favoris, et que les Espagnols espèrent également re[...]

RDC - Affaire Chebeya : plainte contre Mwilambwe confirmée au Sénégal

À la suite de la plainte déposée par la FIDH et les familles des victimes dans l'affaire Chebeya début juin, la justice sénégalaise a ouvert mardi une information judicaire à[...]

Assane Dioma Ndiaye : "La CREI viole les principes élémentaires des droits de la défense"

Le président de la Ligue sénégalaise des droits humains voit dans le procès du fils de l'ancien président un "règlement de comptes" orchestré par le régime[...]

Sénégal : colère sur le campus de Dakar

La tension qui régnait depuis des mois à l'université de Dakar est montée d'un cran, le 14 août, avec la mort d'un étudiant lors d'une intervention musclée des forces de[...]

Sénégal : la CREI refuse de laisser partir Bibo Bourgi

La Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a refusé à l'homme d'affaires Bibo Bourgi, considéré comme le principal complice de Karim Wade, d'aller se faire soigner en France[...]

Sénégal : l'opposant Samuel Sarr arrêté pour offense au chef de l'État

L’opposant et ex-ministre sénégalais de l'Énergie Samuel Sarr, proche de l’ancien président Abdoulaye Wade, a été inculpé et emprisonné pour offense au chef de[...]

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

CPI : Botswana, Sénégal et Sierra Leone se disputent la présidence de l'Assemblée

L'Assemblée des États parties au statut de Rome doit être présidée par un État africain en 2015. Mais aucun des trois candidats en lice ne se désiste pour un autre.[...]

Tragédie de Thiaroye : réponse à Julien Fargettas

Armelle Mabon est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Bretagne-Sud. Elle apporte ici ses commentaires à la lettre ouverte de Julien Fargettas au président de [...]

Sénégal : poussée de fièvre politico-militaro-judiciaire

Affaires Karim Wade, Abdoulaye Baldé ou Aissata Tall Sall : le thermomètre politico-judiciaire sénégalais indique une température singulièrement élevée. Et voilà que[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex