Extension Factory Builder
07/03/2013 à 15:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le cardinal de Kinshasa, Laurent Monsengwo, le 22 novembre 2010 au Vatican. Le cardinal de Kinshasa, Laurent Monsengwo, le 22 novembre 2010 au Vatican. © AFP/Vincenzo Pinto

Le vaticaniste de "La Stampa", Marco Politi, estime que, si les cardinaux africains sont "très respectés", ils font figure d'outsiders face à aux membres de l'axe américano-européen, majoritaire, dans la course à la succession au pape Benoît XVI, qui a formellement renoncé à son pontificat le 28 février.

Les cardinaux du monde entier se réunissent depuis le 4 mars pour élire un nouveau pape. Depuis l'annonce, le 11 février, du renoncement de Benoît XVI à son pontificat, l’idée de voir l'Église catholique romaine dirigée par un pape africain semble faire son chemin. Mais, selon le vaticaniste de La Stampa, Marco Politi, si les évêques du continent sont « très respectés », ils font figure d'outsiders face à l'axe majoritaire américano-européen.

Pour cet expert, les Africains ont plusieurs handicaps. D’abord, selon lui, de venir de sociétés « qui n'ont pas l'expérience de la sécularisation », processus qui a réduit la place de la religion dans la définition des normes du savoir, des mœurs et dans l'espace public en général. Or c’est un monde sécularisé, de l'Europe à l'Amérique du Nord, en passant par l'Amérique Latine et l'Australie, que le nouveau pape aura pour mission de ré-évangéliser en priorité.

>> À lire : Vatican : fumée blanche pour pape noir ?

Autre handicap supposé, le manque d'expérience de la Curie (organigramme du Saint Siège), qui risquerait de les « dévorer ou les manipuler », selon Marco Politi.

Ensuite, les candidats africains ne correspondraient pas au profil modéré et rassembleur recherché pour le prochain pape. Principalement visé, le cardinal ghanéen Peter Turkson, président du Conseil pontifical "Justice et paix", chargé par Benoît XVI d'articuler les prises de position de l'Église sur les grands thèmes sociaux dans le monde. En octobre devant 250 évêques réunis en synode, il avait diffusé une vidéo alarmiste sur la progression démographique des musulmans en Europe, s'attirant les foudres d'autres évêques, alors que le dialogue avec l'islam est très délicat.

Selon le vaticaniste de La Stampa, certains Européens, comme le cardinal de Paris, André Vingt-Trois, auraient particulièrement peu apprécié les déclarations de Mgr Turkson selon lesquelles on construit en France plus de mosquées que d'églises. Récemment, des propos du cardinal ghanéen affirmant que les traditions africaines protégeraient de l'homosexualité et de la pédophilie avaient été épinglés par les médias américains.

Le cardinal de Kinshasa, Laurent Monsengwo serait quant à lui jugé trop politique, trop lié à la situation compliquée de l'Afrique des Grands lacs.

>> Lire le portrait interactif du cardinal Monsengwo : pourquoi il pourrait être le prochain pape

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Immunité routière pour diplomates africains à New-York ?

Immunité routière pour diplomates africains à New-York ?

Les Africains occupent une place de choix dans le classement des diplomates qui paient le moins leurs contraventions à New-York.[...]

Inde : quand la foule passe à tabac des étudiants africains dans le métro

Trois étudiants africains ont été violemment pris à partie, dimanche 28 septembre, par une foule d’Indiens dans le métro de New Delhi. La scène, filmée par des passants, a[...]

Francophonie : Kamel Daoud reçoit le Prix des cinq continents

C’est son roman "Meursault, contre-enquête", qui a valu à l’écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud le prix de l'Organisation internationale de la Francophonie. La[...]

L'institut Choiseul classe ses "100 leaders économiques africains de demain"

L'Institut Choiseul vient de publier la "Choiseul 100 Africa", un classement annuel identifiant les "leaders économiques de demain" parmi les jeunes dirigeants africains de 40 ans et moins. Certains[...]

Plus de 3 000 migrants ont péri en Méditerranée depuis début 2014

La traversée de la Méditerranée reste le voyage le plus meurtrier pour les migrants clandestins. Depuis début 2014, plus de 3 000 d'entre eux ont ainsi péri en chemin, selon l'Organisation [...]

Gouvernance en Afrique : votre pays est-il performant, selon l'indice Mo Ibrahim 2014 ?

La fondation Mo Ibrahim a publié, lundi 29 septembre, son indice annuel sur la gouvernance en Afrique. Bilan : l'Afrique progresse globalement, notamment grâce aux questions des droits de l'homme et de la[...]

Satan is back

Même si l'on reproche aux journalistes - souvent à raison - de ne parler de l'Afrique subsaharienne que sous l'angle de ses échecs, lesquels masquent le foisonnement de ses réussites[...]

La Francophonie confrontée au casse-tête de la succession d'Abdou Diouf

Après 12 ans sous la férule de l'ancien président sénégalais Abdou Diouf, l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) se trouve face au casse-tête de sa succession fin novembre[...]

La fondation pour l'Afrique de Borloo en marche d'ici la fin de l'année

Jean-Louis Borloo, qui s'est retiré de la vie politique en avril dernier, estime que sa fondation sur l'Afrique sera opérationnelle d'ici la fin de l'année, a-t-il indiqué dans un entretien au[...]

Ebola : le FMI accorde une aide supplémentaire aux pays touchés

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé vendredi une enveloppe supplémentaire de 130 millions de dollars en faveur des trois pays les plus frappés par Ebola (Guinée, Liberia, Sierra[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers