Extension Factory Builder
04/03/2013 à 14:06
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le M23 contrôle de nouveau Rutshuru et Kiwandja dans l'est de la RDC Le M23 contrôle de nouveau Rutshuru et Kiwandja dans l'est de la RDC © AFP

Profitant des combats entre deux branches rivales du Mouvement du 23 mars (M23), l’armée congolaise avait repris, durant le week-end, le contrôle de Rutshuru et Kiwandja, localités de l’est de la RDC qui étaient sous contrôle de la rébellion depuis sept mois. Mais quelques heures plus tard, c'est déjà le retrait…

Le mouvement rebelle du Mouvement du 23 mars (M23) avait annoncé, le 1er mars, avoir repris le contrôle de Rutshuru et Kiwandja. L'armée régulière était entrée dans ces deux localités de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) lorsque des combats avaient éclaté entre deux branches du M23, après la destitution, le 27 février, de Jean-Marie Runiga de ses fonctions de « coordinateur politique » de la rébellion.

Mais l'avancée des FARDC aura été de courte durée. « Kiwandja et Rutshuru sont reprises par le M23. Nous les avons récupérées sans combat », a déclaré lundi 4 mars le lieutenant-colonel Vianney Kazarama, porte-parole militaire du M23. Selon lui, le M23 a repris ces deux villes territoires après une intervention de responsables du Mécanisme conjoint de vérification (JVM), un organe sous-régional chargé de contrôler la frontière avec le Rwanda voisin, accusé par l'ONU de soutenir le M23, comme l'Ouganda - ce que ces deux pays réfutent.

Apaisement

Le colonel Léon Mahoungou, commandant en second du JVM, a confirmé à l'AFP qu'il avait envoyé une équipe rencontrer, le 2 mars, le général Makenga, chef militaire du M23, à Bunagana. Mais la décision de retrait des FARDC de Rutshuru et de Kiwandja vient des « autorités congolaises » a-t-il déclaré. Elles « ont demandé le retrait des FARDC à des fins d'apaisement, pour éviter qu'il y ait de nouveaux affrontements » entre M23 et forces régulières, a précisé le colonel Mahoungou.

Interpellé sur Twitter, un membre de la délégation congolaise présent à Kampala pour les discussions avec le M23, n’a pas démenti l’information.


Le M23 avait prévenu qu'il ne laisserait pas les FARDC rester dans ces villes. « Nous n'allons pas tolérer cela », avait clamé Sultani Makenga à l'AFP. « C'est en violation du règlement intérieur de la réunion qui se déroule à Kampala qui stipule que les deux parties doivent garder leurs positions ». Le général Makenga faisait allusion aux pourparlers de paix, laborieux, qui se déroulent depuis trois mois dans la capitale de l'Ouganda. Le M23 a obtenu ces pourparlers avec Kinshasa contre son retrait de Goma, la capitale du Nord-Kivu qu'il avait occupée une dizaine de jours à la fin de novembre.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Tourisme gay : l'Ouganda à voile et à vapeur

Tourisme gay : l'Ouganda à voile et à vapeur

Les homosexuels révulsent une frange des autorités ougandaises, mais le secteur du tourisme ne dédaigne pas le contenu de leurs portefeuilles. Schizophrénie politique ?[...]

Inde : quand la foule passe à tabac des étudiants africains dans le métro

Trois étudiants africains ont été violemment pris à partie, dimanche 28 septembre, par une foule d’Indiens dans le metro de New Delhi. La scène, filmée par des passants, a fait le[...]

Côte d'Ivoire : les faits que la procureure de la CPI reproche à Charles Blé Goudé

La Cour pénale internationale (CPI) étudie depuis lundi l'oportunité de juger - ou pas - Charles Blé Goudé. L'accusation, portée par la procureure Fatou Bensouda, demande que quatre chefs[...]

Hama Arba Diallo, figure de la gauche burkinabè, est décédé

Hama Arba Diallo, député-maire de Dori et figure de l'opposition burkinabè, est décédé dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre. Il avait 75 ans.[...]

Afrique du sud : et Rosatom, le rival d'Areva, arriva...

Rosatom, le géant russe du nucléaire, a-t-il remporté le plus grand marché public de l'histoire sud-africaine ? C'est en tout cas ce qu'il laisse entendre. De quoi inquiéter son[...]

Procès Karim Wade : Bibo Bourgi a quitté le Sénégal pour se faire soigner en France

Apres 20 mois d'atermoiements, la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a finalement autorisé Bibo Bourgi, personnage central du procès de Karim Wade, à quitter le[...]

Centrafrique : Samba-Panza, dos Santos et les 10 millions de dollars

En mars, le président angolais José Eduardo dos Santos avait octroyé un don de 10 millions de dollars à son homologue centrafricaine Catherine Samba-Panza afin de renflouer son pays en [...]

Afrique du Sud : ce que la justice reproche à Julius Malema

Le 30 septembre, le tribunal de Polokwane, dans le nord de l'Afrique du Sud, a décidé de renvoyer au 3 août 2015 le procès pour corruption ouvert à l'encontre de Julius Malema. Que reproche la[...]

Centrafrique : Luanda annonce la participation des troupes angolaises à la Minusca

Un officiel de la diplomatie angolaise a annoncé lundi que Luanda enverra ses troupes en Centrafrique pour prendre part à la Minusca. Ce sera la première participation de l'Angola dans une opération de[...]

Centrafrique : des militaires tchadiens pour la sécurité de Catherine Samba-Panza ?

La présidente centrafricaine par intérim, Catherine Samba-Panza, souhaiterait que sa sécurité soit assurée par un contingent de militaires tchadiens.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers