Extension Factory Builder
28/02/2013 à 12:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jacques Anouma est soutenu par plusieurs présidents de fédérations africaines. Jacques Anouma est soutenu par plusieurs présidents de fédérations africaines. © DR

L’Ivoirien Jacques Anouma est dans l’attente d’une décision du Tribunal arbitral du sport (TAS), qui pourrait lui reconnaître le droit de se présenter face à Issa Hayatou, le 10 mars prochain à Marrakech, lors de l’élection du président de la Confédération africaine de football (CAF). Suspense...

Jacques Anouma (61 ans) saura dans les prochains jours s’il pourra présenter ou non sa candidature face au Camerounais Issa Hayatou (66 ans), président de la CAF depuis 25 ans et à ce jour unique candidat pour l’élection du 10 mars prochain. L’ancien président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) sait que son sort dépend exclusivement de la décision du TAS à Lausanne (Suisse).

« Nous avons fait appel de la décision prise en décembre 2012 par le Comité exécutif de la CAF de refuser la candidature de M. Anouma au poste de président de la CAF », explique Maître Olivier Rodondi, l’avocat suisse de Jacques Anouma. « Nous voulons faire reconnaître que M. Anouma, membre du Comité exécutif de la Fifa, a toujours été considéré comme membre du Comité exécutif de la CAF, et donc éligible au poste convoité. En effet, il a toujours participé aux activités de la CAF et bénéficié des mêmes traitements et avantages que les autres membres dudit comité. »

Anouma "optimiste"

Les conseils de Jacques Anouma – Me Rodondi et Maître Joachim Bile-Aka, avocat à Abidjan – se montrent plutôt optimistes, une semaine avant l’élection à la tête de la CAF. « Cela laissera peu de temps à notre client si la décision du TAS le rend éligible », admet Olivier Rodondi. « Cela dit, la CAF maintiendra-t-elle la date de l’assemblée du 10 mars si une décision d’éligibilité est prise en faveur de M. Anouma vu qu’elle a des obligations d’information envers les fédérations dans un certain délai ?»

Jacques Anouma sera de toute façon présent à Marrakech en tant que membre du Comité exécutif de la Fifa. Depuis Abidjan, il continue d’espérer. « Je suis optimiste. Même si c’est une partie compliquée. C’est ma dernière chance d’être reconnu éligible, puisque je ne pourrai pas aller devant la justice civile si la décision du TAS m’est défavorable. »

Soutenu par plusieurs présidents de fédérations africaines, Anouma n’a pas le sentiment d’être la favori de la FIF,  qu’il a dirigée pendant presque neuf ans (2002-2011). « C’est son droit. Je le regrette, mais la fédération ivoirienne n’est pas obligée de me soutenir », explique-t-il. Un manque de soutien basé sur des motifs « personnels, pas politiques », avance-t-il.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

CAN 2015 : Côte d'Ivoire - Algérie, une finale avant la lettre

CAN 2015 : Côte d'Ivoire - Algérie, une finale avant la lettre

Deux grands favoris de la CAN-2015, la Côte d'Ivoire et l'Algérie, s'affrontent dimanche dans un quart de finale en forme de revanche après celui de 2010. Dans un autre match, le Ghana a quant à lui nete[...]

Côte d'Ivoire : la police appelle à "ne pas lyncher" les suspects d'enlèvements d'enfants

La police ivoirienne a appelé vendredi à "ne pas lyncher" les suspects d'enlèvements d'enfants, comme cela est déjà arrivé en Côte d'Ivoire où une vague[...]

L'audiovisuel ivoirien attend beaucoup de la chaîne A+

La nouvelle chaîne satellitaire de Canal+ mise sur les séries africaines. Une bonne nouvelle pour les producteurs d'Abidjan, qui manquent de financements comme de canaux de diffusion.[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

La Côte d'Ivoire s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant le Cameroun mercredi (1-0), mais dans l'autre match du groupe D la Guinée et le Mali ont encore fait un nul (1-1) et seront[...]

Côte d'Ivoire : important dispositif sécuritaire pour lutter contre les enlèvements d'enfants

Le gouvernement  ivoirien n'a pas attendu longtemps pour tirer la sonnette d'alarme sur le phénomène récurent d'enlèvements d'enfants dans le pays depuis quelques mois.[...]

Cameroun-Côte d'Ivoire : Hervé Renard et Volker Finker, deux entraîneurs sous pression

Avant le choc décisif pour la qualification en quarts de finale entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire à 19 heures ce mercredi, Hervé Renard et Volker Finke sont dos au mur. Zoom sur leur[...]

Côte d'Ivoire : le "miracle" économique à l'épreuve

Croissance impressionnante, construction à tout va, climat des affaires assaini... La Côte d'Ivoire fait des progrès considérables depuis la crise de 2010. Mais tout le monde n'en profite pas.[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130228115553 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130228115553 from 172.16.0.100