Extension Factory Builder
28/02/2013 à 12:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jacques Anouma est soutenu par plusieurs présidents de fédérations africaines. Jacques Anouma est soutenu par plusieurs présidents de fédérations africaines. © DR

L’Ivoirien Jacques Anouma est dans l’attente d’une décision du Tribunal arbitral du sport (TAS), qui pourrait lui reconnaître le droit de se présenter face à Issa Hayatou, le 10 mars prochain à Marrakech, lors de l’élection du président de la Confédération africaine de football (CAF). Suspense...

Jacques Anouma (61 ans) saura dans les prochains jours s’il pourra présenter ou non sa candidature face au Camerounais Issa Hayatou (66 ans), président de la CAF depuis 25 ans et à ce jour unique candidat pour l’élection du 10 mars prochain. L’ancien président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) sait que son sort dépend exclusivement de la décision du TAS à Lausanne (Suisse).

« Nous avons fait appel de la décision prise en décembre 2012 par le Comité exécutif de la CAF de refuser la candidature de M. Anouma au poste de président de la CAF », explique Maître Olivier Rodondi, l’avocat suisse de Jacques Anouma. « Nous voulons faire reconnaître que M. Anouma, membre du Comité exécutif de la Fifa, a toujours été considéré comme membre du Comité exécutif de la CAF, et donc éligible au poste convoité. En effet, il a toujours participé aux activités de la CAF et bénéficié des mêmes traitements et avantages que les autres membres dudit comité. »

Anouma "optimiste"

Les conseils de Jacques Anouma – Me Rodondi et Maître Joachim Bile-Aka, avocat à Abidjan – se montrent plutôt optimistes, une semaine avant l’élection à la tête de la CAF. « Cela laissera peu de temps à notre client si la décision du TAS le rend éligible », admet Olivier Rodondi. « Cela dit, la CAF maintiendra-t-elle la date de l’assemblée du 10 mars si une décision d’éligibilité est prise en faveur de M. Anouma vu qu’elle a des obligations d’information envers les fédérations dans un certain délai ?»

Jacques Anouma sera de toute façon présent à Marrakech en tant que membre du Comité exécutif de la Fifa. Depuis Abidjan, il continue d’espérer. « Je suis optimiste. Même si c’est une partie compliquée. C’est ma dernière chance d’être reconnu éligible, puisque je ne pourrai pas aller devant la justice civile si la décision du TAS m’est défavorable. »

Soutenu par plusieurs présidents de fédérations africaines, Anouma n’a pas le sentiment d’être la favori de la FIF,  qu’il a dirigée pendant presque neuf ans (2002-2011). « C’est son droit. Je le regrette, mais la fédération ivoirienne n’est pas obligée de me soutenir », explique-t-il. Un manque de soutien basé sur des motifs « personnels, pas politiques », avance-t-il.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire - FPI : duel Affi-Gbagbo, qui soutient qui ?

Côte d'Ivoire - FPI : duel Affi-Gbagbo, qui soutient qui ?

Tous deux candidats à la présidence du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N'Guessan et Laurent Gbagbo seront départagés lors du 4e congrès du parti, début décembre à[...]

Côte d'Ivoire : pourquoi Renard risque de quitter les Éléphants juste avant la CAN

Approché par Bastia (France, Ligue 1), Hervé Renard, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, n’est plus certain de rester à la tête des Éléphants. À cause, [...]

Côte d'Ivoire : le FPI valide la candidature de Laurent Gbagbo à la présidence du parti

Le comité de contrôle du Front populaire ivoirien (FPI) a validé mercredi la candidature de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo à la présidence du parti, a appris "Jeune[...]

Armée ivoirienne : la grogne des grognards

D'anciens rebelles intégrés à l'armée, réclamant le paiement d'arriérés de solde, ont lancé un mouvement de protestation. Un message que le gouvernement a reçu[...]

Guillaume Soro : "Blaise Compaoré a évité le pire, et c'est le plus important"

L'ancien chef rebelle ivoirien a longtemps bénéficié des conseils et des largesses de son grand frère burkinabè. Aujourd'hui, Guillaume Soro réagit pour la première fois aux[...]

Côte d'Ivoire : une dizaine de pro-Gbagbo, dont 3 anciens ministres, mettent fin à leur exil au Ghana

Trois anciens ministres de Laurent Gbagbo, Hubert Oulaye, Odette Sauyet et Assoa Adou, ont regagné la Côte d'Ivoire lundi avec d'autres cadres de l'ancien régime, mettant fin à un exil de quatre ans au[...]

La Côte d'Ivoire veut lever 160 milliards de F CFA

L'État ivoirien a entamé la levée de 160 milliards de F CFA (243 millions d'euros) sur le marché de l'Uemoa. Une partie de ces ressources pourrait servir à apurer la solde des militaires[...]

Blaise Compaoré a quitté la Côte d'Ivoire pour le Maroc

L'ancien président burkinabè, Blaise Compaoré, qui a démissionné le 31 octobre avant de s'exiler en Côte d'Ivoire, a quitté Yamoussoukro pour le Maroc.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Livre : le baroud d'honneur de Robert Dulas

Barbouze : un mot que Robert Dulas déteste, mais qui lui colle à la peau. Longtemps, ce pro du renseignement a traîné ses guêtres en Afrique. Aujourd'hui, c'est dans un livre qu'il[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces