Extension Factory Builder
21/02/2013 à 17:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hamadi Jebali (c) vient remettre sa lettre de démission à Moncef Marzouki, le 19 février. Hamadi Jebali (c) vient remettre sa lettre de démission à Moncef Marzouki, le 19 février. © AFP

Le Premier ministre démissionnaire, Hamadi Jebali, a décliné, jeudi 21 février, une offre de reconduction à la tête du gouvernement tunisien. Ennahdha a indiqué qu'il procédait à des consultations pour présenter un autre candidat islamiste à la primature.

Mis à jour le 22/02 à 7h34.

Les pourparlers avec le leader d'Ennahdha, Rached Ghannouchi, n'auront rien donné. Jeudi, l'ancien Premier ministre Hamadi Jebali, qui a démissionné se son poste il y a deux jours, a refusé d'être reconduit à la tête du gouvernement tunisien. Dans un communiqué, Ennahdha annonce que Hamadi Jebali s'est excusé de ne pouvoir accepter son offre d'être le candidat du parti au poste de chef du gouvernement.

Dans une brève allocution télévisée, jeudi soir, Hamadi Jebali a assumé l'entière responsabilité de l'échec de son gouvernement et présenté ses excuses aux tunisiens pour tous les manquements constatés. Toujours secrétaire général d'Ennahdha, il n'en a pas moins remis les pendules à l'heure, s'expliquant sur son refus de conduire une nouvelle équipe. Il estime indigne, après que sa proposition d'un gouvernement apolitique faite le 6 février a été déboutée par son propre parti, d'accepter une nouvelle investiture comme le lui a proposé sa formation.

Je persiste à soutenir qu'un gouvernement de compétences apolitiques est la solution pour une sortie de crise, a-t-il affirmé en substance tout en réitérant son appel à fixer rapidement une date pour les élections. Il a également tenu à souligner que le ministère de l'Intérieur, objet de nombreuses polémiques, restait un bastion républicain. Mais en tant que citoyen, il a souligné qu’il exigeait la vérité sur l'assassinat de l'opposant de gauche Chokri Belaïd.  Au moment où il remet les clés du pouvoir, Hamadi Jebali n'a jamais été aussi populaire.

Troïka en suspens

Pour le remplacer, on avance les noms de Noureddine Bhiri, ministre de la justice et celui d'Ali Laarayedh, ministre de l'intérieur, entre autres. Ce qui risque de provoquer une certaine colère populaire tant le constat d'échec au niveau de leurs ministères est patent. La troïka gouvernementale n'existe plus. Ettakatol, qui en faisait partie, avait expressément demandé à ce que la Justice soit gérée par un indépendant. Si Bhiri passe; la crise entre partis risque donc de s'accentuer. Ettakatol, ou plutôt ce qu'il en reste, pourrait alors rejoindre l'opposition.

Le parti islamiste, qui continue de présenter Hamadi Jebali comme son secrétaire général, indique également qu'il est en train de procéder à des consultations en interne et avec ses partenaires pour présenter au président de la République le nom d'un candidat à la primature avant la fin de la semaine.

Ennahdha a par ailleurs salué Hamadi Jebali et l'ensemble de son gouvernement pour les efforts qu'ils ont fournis dans l'intérêt du pays. L'ex Premier ministre a annoncé sa démission mardi soir, après le rejet par son parti de son initiative d'un gouvernement apolitique faite le 6 février, jour de l'assassinat de l'opposant de gauche Chokri Belaïd, évènement qui a exacerbé la crise politique en Tunisie.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Hammamet : Afek Tounes, la voix des jeunes Tunisiens

Hammamet : Afek Tounes, la voix des jeunes Tunisiens

Dans l'intérieur du pays, électeurs et formations politiques tunisiennes se croisent, entre désillusions des uns et ambitions électorales des autres. Reportage.[...]

Législatives tunisiennes : l'abstention, le vrai outsider

Quels que soient les résultats des législatives tunisiennes du 26 octobre, vainqueurs et vaincus devront relativiser leurs performances. En cause : l'abstention qui risque à nouveau de battre des[...]

Tunisie - Sfax : "La ville est abandonnée"

Dans l'intérieur de la Tunisie, électeurs et formations politiques se croisent, entre désillusions des uns et ambitions électorales des autres. Reportage.[...]

Tunisie : la montée de Slim Riahi inquiète les ténors

Grâce à ses moyens financiers très importants, Slim Riahi commence à agréger derrière lui un électorat urbain peu politisé. Peut-il faire de l'ombre aux favoris de la[...]

Législatives tunisiennes : "Le poids d'Ennahdha sera contrebalancé", selon Ghazi Gherairi

L'ancien porte-parole de la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, Ghazi Gherairi, analyse les enjeux des législatives du 26 octobre. Au sein de l'Assemblée, et aussi[...]

Législatives tunisiennes : aux urnes citoyens !

Le scrutin du 26 octobre approche à grands pas, mais les citoyens tunisiens ne se mobilisent guère. Les enjeux sont pourtant cruciaux : les députés défendront leur vision de[...]

CAN 2015 : le Sénégal concède le nul face à la Tunisie aux qualifications

Le Sénégal et la Tunisie se sont neutralisés 0-0 vendredi à Dakar et conservent la tête du Groupe G pour la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2015, alors que le Maroc a[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

Portraits interactifs : qui sont les 27 candidats à la présidentielle tunisienne ?

Pas moins de 27 candidatures, des plus sérieuses aux plus anecdotiques, ont été retenues pour la présidentielle tunisienne prévue le 23 novembre. Qui sont ces prétendants à la[...]

Stanboulmania en Tunisie sous l'influence du feuilleton turc "Harim Sultan"

Fini les bijoux berbères et les tenues traditionnelles pour les grandes occasions. Dorénavant, c'est un style turc bien particulier qui séduit les Tunisiennes... Succès du feuilleton turc[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers