Extension Factory Builder
21/02/2013 à 13:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Capture d'écran YouTube. Capture d'écran YouTube. © DR

Une vidéo inédite donne les premiers détails du procès de l'ex-dauphin de la Libye, Seif el-Islam Kadhafi. Ce dernier est jugé pour des faits qui remontent à juin 2012, lorsqu'une délégation de la CPI avait été accusée d'avoir comploté son évasion.  

Le 17 janvier dernier, l’annonce de l’ouverture de procès de Seif el-Islam Kadhafi devant un tribunal de Zintane avait surpris tout le monde. Ses avocats devant la Cour pénale internationale (CPI) avaient alors à nouveau demandé que Seif soit jugé à La Haye.

Aujourd’hui, une vidéo inédite (voir ci-dessus) donne les premiers détails du procès du dauphin en Libye. L'affaire ne concerne pas son rôle supposé dans les crimes de guerre et autres exactions commises pendant la Révolution, mais seulement les faits qui se sont déroulés en juin 2012, lorsqu'une délégation de la CPI avait été brièvement détenue et accusée d'avoir comploté l'évasion de Seif el-Islam.

"Dieu seul me défendra"

Présentée comme un document exclusif de la chaîne satellitaire du Djebel, une télévision proche du conseil militaire du Zintan, qui refuse toujours depuis novembre 2011 de livrer Seif el-Islam aux autorités de Tripoli, la vidéo montre le dauphin de Kadhafi visiblement en bonne santé, en tenue bleue, souriant aux propos du président du tribunal. Lors de l’échange avec le juge, Seif refuse de désigner un avocat : « Dieu seul me défendra », réplique-t-il.

Le juge lui explique alors l'obligation de représentation par un avocat pour les affaires criminelles et lui propose un délai pour désigner un avocat, faute de quoi un avocat d'office serait désigné. Le prévenu finit par concéder, non sans ironie, qu'il « remercie la Cour pour sa générosité ». À la demande du procureur, l'audience est alors reportée pour laisser le temps au prévenu de préparer sa défense.

Prochaine audience en mai

Pour rappel, le tribunal de Zintan a notifié les charges suivantes contre Seif el-Islam : atteinte à la sécurité de l’État, tentative de fuite et outrage au drapeau national. Ses co-prévenus, membres de la délagation de la CPI, ont quitté la Libye mais restent poursuivis. Enfin, deux Libyens, en état de fuite, seront jugés in absentia.

Le tribunal criminel de Zintan juge donc les faits qui se sont déroulés en juin 2012, lorsqu'une délégation de la CPI avait été brièvement détenue et accusée d'avoir comploté l'évasion de Seif el-Islam : les autres griefs retenus contre le dauphin de Mouammar Kadhafi, notamment sa participation aux crimes de guerre et autres exactions commises pendant la révolution, ne sont pas l'objet du présent procès. La prochaine audience a été fixée au 2 mai.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Libye : Matug Aborawi dans l'arène espagnole

Libye : Matug Aborawi dans l'arène espagnole

Fasciné par l'Andalousie, blessé par la guerre dans son pays, cet artiste d'origine libyenne peint l'actualité méditerranéenne.[...]

Libye : 172 Tunisiens pris en otages par une milice islamiste du groupe Fajr Libya

Les autorités tunisiennes ont annoncé lundi l’existence de négociations en vue de la libération de 172 ressortissants détenus en Libye par un groupe de la coalition de milices islamistes[...]

La Libye arrête 400 migrants clandestins avant leur embarquement

Quelque 400 migrants clandestins ont été arrêtés dimanche par les autorités libyennes avant leur embarquement pour l'Europe, a annoncé dimanche l'organisme libyen chargé de la lutte[...]

Le groupe Al-Mourabitoune de Belmokhtar annonce son allégeance à l'EI

"Le mouvement Al-Mourabitoune annonce son allégeance au calife des musulmans Abou Baqr al-Baghdadi", a affirmé jeudi dans un enregistrement audio un responsable du mouvement armé terroriste.[...]

Liberté d'expression : les dessinateurs de presse en première ligne

L'attentat contre leurs confrères de "Charlie Hebdo" en janvier a fortement ému les dessinateurs africains et rappelé à quel point la liberté d'expression pouvait être[...]

Libye : un cargo turc bombardé, un marin tué

Le navire a été bombardé par les autorités libyennes reconnues par la communauté internationale. Elles accusent Ankara de soutenir ses rivaux islamistes.[...]

Libye : comment les migrants sont poussés à traverser la Méditerranée

Violences, viols, persécutions religieuses… Un rapport d'Amnesty International démontre que les conditions de vie des migrants en Libye les poussent à tenter la traversée de la[...]

Libye : le procès de Saadi Kadhafi reporté au 19 juillet

Le fils de Mouammar Kadhafi, qui avait fui la Libye lors de la révolution en 2011, comparaissait dimanche à Tripoli pour meurtre et détention arbitraire.[...]

Libye : les autorités de Tripoli réclament l'aide de l'UE contre les clandestins

Le gouvernement libyen de Tripoli, non reconnu par la communauté internationale, a réclamé samedi l'aide de l'Union européenne pour lutter contre l'immigration clandestine, demandant à recevoir[...]

Face au chaos libyen, sur Arte

Utiliser le mot "chaos" pour décrire la situation libyenne est un raccourci fréquemment emprunté à propos d'un pays qui n'en est pas vraiment un, qui n'en a jamais vraiment[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers