Extension Factory Builder
21/02/2013 à 13:01
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hubert Velud. Hubert Velud. © AFP

Championne d’Algérie en 2012, l’ES Sétif, leader de la Division 1, est bien partie pour conserver son titre, malgré la concurrence de l’Usma et de ses importants moyens financiers. Hubert Velud, l’ancien sélectionneur du Togo, ne cache plus ses ambitions.

L’Entente sportive de Sétif a peu près tout gagné : cinq titres et huit coupes en Algérie, la Ligue des Champions en 2010. Un palmarès fourni auquel viennent s’ajouter la Ligue des Champions arabes ou la Coupe afro-asiatique. Mais le club n’a encore jamais réussi à remporter deux fois de suite le championnat national, une perspective aujourd’hui largement envisageable puisqu’il compte quatre points d’avance sur El-Harrach, à neuf journées de la fin la saison.

"En avance sur l'objectif"

Arrivé cet été en Algérie, Hubert Velud (53 ans), a signé un contrat de deux ans avec Sétif. Et serait presque surpris de voir son équipe si haut perchée.

« L’effectif avait beaucoup changé. On s’attendait à une saison de transition, et nous sommes en avance sur l’objectif, puisque beaucoup pensaient que l’USMA dominerait le championnat. Sétif a le 8e ou 9e budget du pays, alors que l’Usma [qui a battu Sétif 1-0 mardi, NDLR] a des moyens importants, des internationaux dont certains sont payés 30 000 euros par mois. On veut aller au bout.»

L’ancien sélectionneur du Togo (il avait été blessé lors de l’attentat du Cabinda, le 10 janvier 2010), se sent bien à Sétif, ou l’ancien président Abdelhakim Serrar, a laissé sa place à Hassan Hammar en août dernier. « Ce que je vis ici n’est pas comparable à mes passages au Maroc ou en Tunisie, dans deux clubs modeste s [l’Hassania Agadir et le Stade Tunisien, NDLR]. Ici, il y a des structures et des moyens plus importants. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : 1er novembre 1954, retour sur la 'Toussaint rouge' de l'indépendance

Algérie : 1er novembre 1954, retour sur la "Toussaint rouge" de l'indépendance

Il y a soixante ans éclatait officiellement la guerre d'Algérie. Restée dans les mémoires comme la "Toussaint rouge", le 1er novembre 1954 est gravé dans les mémoires comme le [...]

1er novembre 1954 : le texte intégral de la déclaration du Secrétariat général du FLN

Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 1954, le Front de libération nationale algérien diffusait une déclaration portant sur l'insurrection face à l'occupation française. En voici le texte[...]

L'Algérie, diplomate au long cours

Principal artisan du dialogue intermalien, Alger a été mandaté pour piloter la médiation entre les belligérants libyens. Un rôle de facilitateur dans lequel le pays a toujours[...]

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Algérie - France : où en est l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Au lendemain de l'opération d'exhumation des restes des crânes des sept moines de Tibhirine, assassinés en 1996 en Algérie, où en est l'enquête ? Décryptage avec notre journaliste[...]

Algérie : l'intouchable Abdelghani Hamel

Ses propres troupes se sont retournées contre lui. Mais le chef de la police nationale Abdelghani Hamel peut compter sur le soutien du président Bouteflika.[...]

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines[...]

Algérie : l'autoroute sans fin

Censée relier le pays à ses voisins - le Maroc à l'ouest et la Tunisie à l'est -, elle devait être livrée intégralement à la fin de 2009. Mais un scandale de[...]

L'Algérie maintient ses recettes malgré la chute du cours du pétrole

Malgré la chute des cours du pétrole depuis plus d'un trimestre (-26 %), les recettes algériennes provenant de la ventes d'hydrocarbures se sont maintenues. Entre janvier et fin septembre, elles ont[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers