Extension Factory Builder
21/02/2013 à 13:01
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hubert Velud. Hubert Velud. © AFP

Championne d’Algérie en 2012, l’ES Sétif, leader de la Division 1, est bien partie pour conserver son titre, malgré la concurrence de l’Usma et de ses importants moyens financiers. Hubert Velud, l’ancien sélectionneur du Togo, ne cache plus ses ambitions.

L’Entente sportive de Sétif a peu près tout gagné : cinq titres et huit coupes en Algérie, la Ligue des Champions en 2010. Un palmarès fourni auquel viennent s’ajouter la Ligue des Champions arabes ou la Coupe afro-asiatique. Mais le club n’a encore jamais réussi à remporter deux fois de suite le championnat national, une perspective aujourd’hui largement envisageable puisqu’il compte quatre points d’avance sur El-Harrach, à neuf journées de la fin la saison.

"En avance sur l'objectif"

Arrivé cet été en Algérie, Hubert Velud (53 ans), a signé un contrat de deux ans avec Sétif. Et serait presque surpris de voir son équipe si haut perchée.

« L’effectif avait beaucoup changé. On s’attendait à une saison de transition, et nous sommes en avance sur l’objectif, puisque beaucoup pensaient que l’USMA dominerait le championnat. Sétif a le 8e ou 9e budget du pays, alors que l’Usma [qui a battu Sétif 1-0 mardi, NDLR] a des moyens importants, des internationaux dont certains sont payés 30 000 euros par mois. On veut aller au bout.»

L’ancien sélectionneur du Togo (il avait été blessé lors de l’attentat du Cabinda, le 10 janvier 2010), se sent bien à Sétif, ou l’ancien président Abdelhakim Serrar, a laissé sa place à Hassan Hammar en août dernier. « Ce que je vis ici n’est pas comparable à mes passages au Maroc ou en Tunisie, dans deux clubs modeste s [l’Hassania Agadir et le Stade Tunisien, NDLR]. Ici, il y a des structures et des moyens plus importants. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : Bouteflika à Grenoble, tempête dans un verre de thé

Algérie : Bouteflika à Grenoble, tempête dans un verre de thé

Prévu de longue date mais occulté par les autorités, le bref séjour d'Abdelaziz Bouteflika en France pour un contrôle médical de routine a - une fois de plus - alimenté [...]

Algérie : Chakib Khelil dans le collimateur égyptien

La justice égyptienne a lancé une commission rogatoire liée à une affaire de blanchiment d'argent présumé qui concerne Chakib Khelil, l'ancien ministre algérien de[...]

Danse : Hamid Ben Mahi, de la "hogra" à la révolution

Le chorégraphe français d'origine algérienne Hamid Ben Mahi évoque dans son nouveau spectacle, "La Hogra", les vexations qui ont servi de carburant aux révolutions arabes.[...]

L'algérien Cevital va racheter le numéro deux italien de l'acier

Cevital a été retenu pour la reprise des aciéries Lucchini de Piombino, n° 2 en Italie.  Le groupe algérien a présenté un programme d'investissements de l'ordre de 400 millions[...]

Carrefour fait son retour en Algérie

 Cinq ans après l'échec d'une précédente implantation, la marque Carrefour fait son retour en Algérie et prépare l'ouverture d'un hypermarché en mars prochain à Alger,[...]

Algérie : un des assassins du Français Hervé Gourdel a été tué par l'armée

Le ministre algérien de la Justice a annoncé mercredi qu'un des assassins d'Hervé Gourdel avait été tué dans une opération de l'armée. Le touriste français avait[...]

Diplomatie : le président turc Recep Tayyip Erdogan est en visite à Alger

Recep Tayyip Erdogan effectuait, mercredi et jeudi, une visite officielle en Algérie, accompagné d'une forte délégation de ministres et d'hommes d'affaires. Un sommet Turquie-Afrique se tient en ce[...]

Football - Algérie : joue-la comme Gourcuff...

Nommé juste après le glorieux Mondial des Fennecs, le successeur du bouillant Vahid Halilhodzic n'avait jusque-là jamais dirigé de sélection nationale. Pour un coup d'essai, c'est un coup[...]

Cinéma - "L'Oranais" : il était une fois l'Algérie

Très ambitieux, le nouveau film de Lyes Salem, L'Oranais, est une fresque romanesque évoquant sans tabou trente années d'histoire - et une tentative pour se réapproprier la mémoire du[...]

Chute du cours du pétrole : qui perd, qui gagne en Afrique ?

Depuis quelques mois, le cours de l'or noir dégringole. Les pays producteurs africains s'inquiètent pour l'équilibre de leurs budgets. Mais il n'y aura pas que des perdants.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces