Extension Factory Builder
20/02/2013 à 17:01
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Soldats guinéens à Conakry, peu après le coup d’Etat de décembre 2008. Soldats guinéens à Conakry, peu après le coup d’Etat de décembre 2008. © Reuters

Lors du Conseil des ministres du 20 février, Alassane Ouattara a fait savoir qu'il ordonnait "le retrait des militaires guinéens de la zone" de Kpéaba, que ceux-ci ont annexée au début du mois, dans l'ouest de la Côte d'Ivoire. Objet d'une querelle frontalière vieille d'un demi-siècle, la région est riche en fer et en cuivre.

L’occupation par l’armée guinéenne, au début de février, du village de Kpéaba, à l’ouest de la Côte d’Ivoire, n’a laissé personne indifférent. Mercredi 20 février, Alassane Ouattara a fini par hausser le ton pour ordonner le départ sans délai de ces troupes étrangères hors du territoire ivoirien.

«  Le chef de l’État a demandé le retrait des militaires guinéens de la zone », a expliqué d'une voix ferme Bruno Koné, le porte-parole du gouvernement, à la fin de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres. Selon des sources militaires ivoiriennes, la situation reste tout de même très tendue à la frontière ivoiro-guinéenne, une zone riche en  minerais de fer et de cuivre.

Au nombre de 50, armés de fusils d’assauts kalachinkov, les militaires guinéens ont annexé le village de Kpéaba en revendiquant ce territoire. Une dispute frontalière vieille de plus de cinquante ans est à l’origine de ce nouveau rebondissement.

"Déclaration de guerre"

« Les guinéens ont eu l’outrecuidance de descendre le drapeau ivoirien et de hisser le leur. C’est une forme de déclaration de guerre. Mais, le président Ouattara a opté pour la voie de la diplomatie tout en restant très ferme », confie une source gouvernementale. Car les choses auraient pu s’envenimer rapidement. Stationnés à quelques encablures de Kpéaba, des éléments des forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), étaient prêts à en découdre avec leurs frères d’armes guinéens, n’eût été l’appel à la sagesse de l’état-major des armées à Abidjan.

« Les négociations se poursuivent et les deux gouvernements feront une déclaration conjointe pour appeler à l’apaisement. La commission mixte ivoiro-guinéenne sera réactivée très rapidement pour régler ce problème », indique le porte-parole Bruno Koné. En attendant, les forces armées de Guinée n’ont pas bougé.

________

Par Baudelaire Mieu, à Abidjan

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Drissa Traoré : 'Les crimes de sang reprochés à Simone Gbagbo seront jugés, à la CPI ou ailleurs'

Drissa Traoré : "Les crimes de sang reprochés à Simone Gbagbo seront jugés, à la CPI ou ailleurs"

"Justice des vainqueurs", "procès politique"... Que ce soit au sujet du prochain procès de Simone Gbagbo ou de ceux de son mari, Laurent, et de Charles Blé Goudé, les critiques son[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi le report sine die du procès de Simone Gbagbo. Il était censé s'ouvrir ce mercredi 22 octobre.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Côte d'Ivoire : incertitudes sur le début du procès de Simone Gbagbo

La date du procès de 83 personnalités pro-Gbagbo, dont l'ancienne première dame Simone Gbagbo, censé s'ouvrir mercredi, reste hypothétique. L'un des avocats de la défense a[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

En Guinée, le doute plane à nouveau sur le mont Simandou

Quatre mois après la signature d'un accord entre la compagnie Rio Tinto et l'État pour relancer le développement du mégagisement, la chute des cours du fer vient compromettre leurs plans.[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

Côte d'Ivoire : Didier Drogba de retour en sélection ?

Deux conseillers du président Alassane Ouattara travaillent actuellement au retour de Didier Drogba en sélection nationale. Pas sûr que l'attaquant star de Chelsea accepte de rempiler avec les[...]

Orrick s'installe officiellement à Abidjan

Exclusif - Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le président et le patron Afrique d'Orrick expliquent pourquoi ce géant mondial du droit avec 1100 avocats dans 25 pays a choisi la capitale[...]

Le Marocain Karim Tazi veut installer deux usines à Abidjan

 Le groupe Tazi va construire deux usines à Abdijan dans le secteur de la literie et du plastique. Le tout pour un investissement de 15 millions d'euros et un démarrage effectif de la production prévu[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers