Extension Factory Builder
20/02/2013 à 12:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Policiers et soldats nigérians dans l'Etat de Bayelsa. Policiers et soldats nigérians dans l'Etat de Bayelsa. © AFP

Six travailleurs étrangers ont été enlevés alors qu'ils étaient à bord d'un pétrolier dans le sud du Nigeria. Les ravisseurs réclament 1 million d'euros pour leur libération.

À priori, ce nouveau rapt n'a rien à voir avec celui de la famille française enlevée mardi matin dans le nord du Cameroun, qui est probablement l'oeuvre de Boko Haram ou d'Ansaru. Dimanche 17 février, des hommes armés ont enlevé six étrangers à bord d'un pétrolier dans l'État de Bayelsa, dans le sud du Nigeria. Ils réclament une rançon d'environ un million d'euros, a déclaré mercredi la police.

« Trois des personnes enlevées sont des Ukrainiens, deux des Indiens et une vient de Russie », a déclaré Fidelis Odunna, porte-parole de la police locale, à l'AFP, précisant que l'attaque a eu lieu dimanche. « Un des ravisseurs a appelé pour demander la somme de 200 millions de nairas (1 million d'euros). Nous avons mobilisé des employés des services de renseignement pour rechercher les six travailleurs », a ajouté Fidelis Odunna.

Des dizaines d'étrangers enlevés

Quinze membres d'équipage étaient à bord du Armada Tuah quand le bateau a été attaqué par des hommes en armes à proximité du district d'Ijaw, selon la police. C'est le groupe Century, basé à Lagos, qui opérait sur le navire. On ignore pour l'instant si le pétrolier était en mer ou s'il était à quai au moment de l'attaque.

Des dizaines d'étrangers ont déjà été enlevés dans la région pétrolifère du Delta du Niger, puis libérés sains et saufs pour la plupart contre rançon, mais leur nombre a diminué à la suite d'un accord d'amnistie signé en 2009 avec des rebelles de cette zone.

Il est toutefois peu commun que la police accepte de donner des détails quant aux demandes de rançon formulées par les ravisseurs.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : Boko Haram enlève près de 200 personnes dans le Nord-Est

Nigeria : Boko Haram enlève près de 200 personnes dans le Nord-Est

Les islamistes de Boko Haram ont attaqué dimanche un village dans le nord-est du Nigeria. Lors de l'assaut, au moins 185 personnes ont été enlevées, ont déclaré jeudi des responsables et l[...]

Cameroun : l'armée riposte à Boko Haram et tue 116 de ses combattants

Les soldats camerounais positionnés à Amchidé, à la frontière avec le Nigeria, ont "riposté" à une attaque de Boko Haram mercredi, tuant "116 islamistes", a[...]

Terrorisme : à Dakar, Le Drian plaide pour une "alliance régionale, continentale et mondiale"

À l'ouverture du premier forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, qui se tient à Dakar, Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, a appelé lundi les[...]

Boko Haram : le Niger appelle à l'aide face à l'afflux de réfugiés

Le Niger a appelé vendredi à "la solidarité nationale et internationale" en vue d'éviter un "drame humanitaire" causé par l'afflux sur son sol de réfugiés du[...]

Jihad : Boko Haram plus féroce que l'État islamique

Se basant sur les données de la BBC, un centre d'études britanniques a publié mercredi un rapport aussi macabre que détaillé sur les morts causés par le jihad au cours du mois de novembre[...]

Décryptage : 3 clés pour comprendre la démocratie nigériane

Prévues en février 2015, les élections générales nigérianes approchent à grands pas. Complexe, le système politique qui régit la démocratie dans le pays est peu[...]

Nigeria : bonne chance, Jonathan !

Février 2015 n'est plus loin, cher Jonathan. Vous êtes même déjà en campagne, car vous avez décidé de demander un nouveau mandat présidentiel aux Nigérians.[...]

Présidentielle nigériane : Muhammadu Buhari affrontera Goodluck Jonathan

Ils étaient cinq candidats à espérer s'opposer à Goodluck Jonathan en février, lors de la prochaine élection présidentielle au Nigeria. C'est finalement Muhammadu Buhari, ancien[...]

L'ex-président Obasanjo poursuivi après avoir publié un livre critique envers Goodluck Jonathan

L’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo (77 ans) est sous le coup d'une décision de justice lui interdisant de publier son autobiographie en trois tomes, très critique envers l’actuel[...]

Nigeria : qui affrontera Goodluck Jonathan à la présidentielle ?

Les délégués du principal parti d'opposition nigérian, le Congrès progressiste (APC), sont réunis mercredi à Lagos. Au programme : la désignation du candidat qui affrontera[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers