Extension Factory Builder
20/02/2013 à 12:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Policiers et soldats nigérians dans l'Etat de Bayelsa. Policiers et soldats nigérians dans l'Etat de Bayelsa. © AFP

Six travailleurs étrangers ont été enlevés alors qu'ils étaient à bord d'un pétrolier dans le sud du Nigeria. Les ravisseurs réclament 1 million d'euros pour leur libération.

À priori, ce nouveau rapt n'a rien à voir avec celui de la famille française enlevée mardi matin dans le nord du Cameroun, qui est probablement l'oeuvre de Boko Haram ou d'Ansaru. Dimanche 17 février, des hommes armés ont enlevé six étrangers à bord d'un pétrolier dans l'État de Bayelsa, dans le sud du Nigeria. Ils réclament une rançon d'environ un million d'euros, a déclaré mercredi la police.

« Trois des personnes enlevées sont des Ukrainiens, deux des Indiens et une vient de Russie », a déclaré Fidelis Odunna, porte-parole de la police locale, à l'AFP, précisant que l'attaque a eu lieu dimanche. « Un des ravisseurs a appelé pour demander la somme de 200 millions de nairas (1 million d'euros). Nous avons mobilisé des employés des services de renseignement pour rechercher les six travailleurs », a ajouté Fidelis Odunna.

Des dizaines d'étrangers enlevés

Quinze membres d'équipage étaient à bord du Armada Tuah quand le bateau a été attaqué par des hommes en armes à proximité du district d'Ijaw, selon la police. C'est le groupe Century, basé à Lagos, qui opérait sur le navire. On ignore pour l'instant si le pétrolier était en mer ou s'il était à quai au moment de l'attaque.

Des dizaines d'étrangers ont déjà été enlevés dans la région pétrolifère du Delta du Niger, puis libérés sains et saufs pour la plupart contre rançon, mais leur nombre a diminué à la suite d'un accord d'amnistie signé en 2009 avec des rebelles de cette zone.

Il est toutefois peu commun que la police accepte de donner des détails quant aux demandes de rançon formulées par les ravisseurs.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : une fillette de 10 ans arrêtée avec une ceinture d'explosifs à Katsina

Nigeria : une fillette de 10 ans arrêtée avec une ceinture d'explosifs à Katsina

Les autorités nigérianes ont annoncé mercredi l'arrestation d'une fillette de dix ans portant une ceinture d'explosifs à Katsina, dans le nord du pays. En moins d'une semaine, la ville voisine de Kano [...]

Nigeria : nouvel attentat-suicide à Kano, le sixième en moins d'une semaine

Kano, dans le nord du Nigeria, a été frappé mercredi par un nouvel attentat, le sixième en moins d'une semaine. Une femme kamikaze s'est faite exploser dans une faculté de la ville faisant,[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposé depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Ebola : le spécialiste sierra-léonais des fièvres hémorragiques meurt du virus

Mardi, Sheik Umar Khan, médecin sierra-léonais chargé de lutter contre l'épidémie dans son pays, duquel il était le seul spécialiste en fièvres hémorragiques, est[...]

Nigeria : double attentat suicide contre des mosquées du nord-est

Deux attentats suicides contre des mosquées de la ville de Potiskum, dans le nord-est du Nigeria, ont tué au moins six personnes mardi soir. La région est régulièrement la cible de violentes[...]

Troisième attentat en deux jours dans le nord du Nigeria

Un nouvel attentat a été commis par une femme kamikaze lundi à Kano, le troisième perpétré en deux jours dans cette ville du nord du Nigeria.[...]

Nigeria : cinq morts dans un attentat à la bombe à Kano

Un attentat à la bombe a fait au moins cinq morts et huit blessés dans une église de Kano, dans le nord du Nigeria, dans le quartier chrétien de Sabon Gari, déjà touché par des[...]

Nigeria : un premier cas mortel d'Ebola à Lagos

Un Libérien est mort du virus Ebola à Lagos, la plus grande ville d'Afrique, devenant le premier cas répertorié de cette fièvre mortelle au Nigeria jusque-là épargné par[...]

Combats entre l'armée camerounaise et Boko Haram, 2 militaires tués

Plusieurs dizaine de membres de Boko Haram ont attaqué jeudi soir un village camerounais proche de la frontière nigériane. Deux militaires camerounais sont morts.[...]

Nigeria : une femme décapitée et huit blessés dans un attentat à Kano

Selon des sources locales, au moins une personne a été tuée jeudi dans un attentat à la bombe contre une gare routière de la ville de Kano, dans le nord du Nigeria. Le bilan provisoire fait[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers