Extension Factory Builder
20/02/2013 à 10:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président tchadien Idriss Déby Itno à Paris le 6 décembre 2012. Le président tchadien Idriss Déby Itno à Paris le 6 décembre 2012. © AFP

Après avoir limogé deux ministres en charge de la sécurité, le Premier ministre tchadien, Joseph Djimrangar Dadnadji, a remanié mardi son gouvernement avec quatre nouveaux départ.

La vie politique tchadienne n’est pas un long fleuve tranquille. Formé le 25 janvier dernier, le gouvernement de Joseph Djimrangar Dadnadji a été investi le 11 février par le Parlement. Au bout de trois jours seulement, il connaît sa première crise. Deux de ses membres, responsables à différents niveaux de la police sont débarqués suite à une colère d’Idriss Déby, qui a provoqué un contrôle général de la police. De graves irrégularités ont été découvertes et imputées à Ahmat Bâchir en tant que ministre de la Sécurité publique et Bachar Ali Souleymane, ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, précédemment directeur général de la police.

Les ministères qu’ils dirigeaient sont regroupés et confiés à Ali Mahamat Zène Ali Fadel, sous le titre de ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique. Une partie des attributions de son ministère, la Décentralisation est confiée à Yokabdjim Mandigui, un professeur de droit, ancien ministre de l’Éducation réputé proche du nouveau Premier ministre.

Départs inexpliqués

Mahamat Béchir Okormi, mis en cause dans l’affaire des recrutements clientélistes dans la police nationale est aussi débarqué du ministère de l’environnement et des ressources halieutiques. Les départs de Mahamat Ali Abdallah, ministre de l’Hydraulique urbaine et rurale, un général proche du chef de l’État et de Nodjitolabaye Kouladoumadji, ministre des mines et de la géologie restent inexpliqués. Ils sont remplacés par Ali Mahamat Abdoulaye et Oumar Adoum Sini.

Enfin, Bedoumra Kordja, ministre du Plan et ancien vice-président de la BAD devient secrétaire général de la présidence de la République. Il est remplacé par Issa Ali Taher qui dirigeait l’Agence nationale des investissements et des exportations. Le nombre de portefeuilles (33 ministères et 9 secrétariat d’État) n’a pas changé. Mais le nombre de femmes passe de 5 à 6 dans la nouvelle équipe.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tchad

Misca : le Tchad annonce que tous ses soldats ont quitté la Centrafrique

Misca : le Tchad annonce que tous ses soldats ont quitté la Centrafrique

Il n'y a plus de soldats tchadiens en Centrafrique. Mercredi, le Tchad a annoncé avoir achevé le retrait de ses troupes lors d'une cérémonie officielle présidée, à Sarh, dans le s[...]

Françafrique : Sassou, Déby, Issoufou... Ils plébiscitent Le Drian !

Le maintien de Jean-Yves Le Drian à son poste de ministre français de la Défense était particulièrement souhaité par les présidents Denis Sassou Nguesso (Congo), Idriss[...]

Centrafrique : pourquoi Idriss Déby Itno a jeté l'éponge

Exaspérés d'être accusés de partialité en faveur des musulmans, les Tchadiens ont décidé de retirer leur contingent de la Misca en Centrafrique.[...]

Le Tchad accuse l'ONU de propos diffamatoires sur son action en Centrafrique

Le gouvernement tchadien a accusé la Commission des droits de l'Homme de l'ONU de "propos diffamatoires et tendancieux" après ses accusations contre les agissements de l'armée tchadienne en[...]

Ce qu'il faut retenir du sommet UE-Afrique

Près de 80 dirigeants africains et européens étaient réunis les 2 et 3 avril à Bruxelles à l’occasion du quatrième sommet organisé entre l’Union[...]

Centrafrique : Bangui "regrette" le retrait du contingent tchadien de la Misca

Dans un communiqué publié à Paris, Toussaint Kongo-Doudou, le ministre centrafricain des Affaires étrangères, a exprimé jeudi son "regret" après l'annonce, la veille, du[...]

Centrafrique : le Tchad retire son contingent de la Misca

Le Tchad a annoncé jeudi qu'il allait retirer "progressivement" son contingent de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca). Une décision qui fait suite à de nombreux[...]

Le Tchad contraint le chinois CNPC à payer une lourde amende

Dernier épisode du feuilleton qui oppose l'État tchadien à la société nationale pétrolière chinoise CNPC. Finalement, le Tchad a imposé une amende d'un montant de 1,2[...]

Afrique centrale : la Cemac malade de la Centrafrique

Alors qu'elle fête son vingtième anniversaire, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac), relocalisée de Bangui à Libreville, au Gabon, subit de plein[...]

Nord du Mali : quatre soldats tchadiens blessés par une mine

Un véhicule du contingent tchadien de la la Minusma, la Mission de l'ONU au Mali,  a sauté dimanche sur une mine dans le nord-est du Mali, blessant quatre soldats, dont trois grièvement.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers