Extension Factory Builder
19/02/2013 à 17:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le sportif sud-africain Oscar Pistorius. Le sportif sud-africain Oscar Pistorius. © AFP

Oscar Pistorius a parlé. Dans une déclaration sur l’honneur, lue par son avocat, le champion paralympique sud-africain s’est défendu, mardi 19 février, devant le tribunal de Pretoria d’avoir prémédité le meurtre de sa petite amie, Reeva Steenkamp.

Devant le tribunal de Pretoria, qui doit délibérer sur sa demande de libération sous caution, Oscar Pistorius a, par la voix de son avocat, Barry Roux, nié avoir prémédité le meurtre de Reeva Steenkamp, sa petite amie.

« Je n'avais pas l'intention de tuer ma petite amie Reeva Steenkamp. Je démens l'accusation dans les termes les plus vifs », a-t-il déclaré.

L’athlète paralympique a rappelé l’ambiance, plutôt conviviale, qui a précédé le drame.

« Reeva avait téléphoné et proposé d'avoir un dîner tranquille. À 22 heures (20h00 GMT) le soir du 13, nous étions dans notre chambre, elle faisait du yoga et j'étais au lit en train de regarder la télévision. Nous étions très amoureux. Nous ne pouvions pas être plus heureux », a déclaré l’avocat, provoquant une vive émotion chez Oscar Pistorius.

« Elle m'avait fait un cadeau mais tout en disant que je ne pourrais l'ouvrir que le lendemain, jour de la Saint-Valentin », a poursuivi l'avocat, entraînant une nouvelle crise de sanglots de Oscar Pistorius.

Après une brève suspension d'audience, le temps que l'athlète se calme, l'avocat a repris : « J'ai déjà été victime de violence. Pour cette raison, je garde une arme à feu de 9 mm sous mon lit. Il n'y a pas de grille à la fenêtre des toilettes. Quelqu'un est entré dans ma maison. »

L'heure fatale

De la version d’Oscar Pistorius, on en apprend un peu plus sur les circonstances du drame. « Il faisait nuit noire. J'ai ressenti une peur terrible croyant que quelqu'un était dans les toilettes. Comme je n'avais pas mes prothèses, je me suis senti très vulnérable (...) J'ai tiré sur la porte des toilettes et crié », a ajouté l'avocat, Barry Roux, s'exprimant à la place d'Oscar Pistorius.

Oscar Pistorius affirme ensuite être retourné vers le lit et a constaté l’absence de Reeva Steenkamp. Il dit avoir  mis ses prothèses et s’est rendu sur le balcon pour appeler de l'aide.

Dans sa déposition, Oscar Pistorius soutient qu’après avoir enfoncé la porte des toilettes, il  a téléphoné à la sécurité de sa résidence, puis s'est précipité dans les escaliers avec Reeva dans les bras. La raison : « On m'a dit ne pas attendre les secours et de l'emmener directement à l'hôpital. Reeva était sans connaissance mais vivante » a-t-il expliqué.

Le juge a demandé à l'athlète de confirmer le contenu de cette déposition, ce qu'il a fait d'une voix mal assurée, avant que la cour ne prenne connaissance du témoignage sous serment d'un ami d'Oscar, également livré par l'avocat. L’ami de l’athlète  assure n'avoir jamais vu  Oscar Pistorius et Reeva Steenkamp se disputer ou se quereller. Il prétend qu’Oscar Pistorius avait pour projet de se marier à la top-modèle. « Elle pourrait être la bonne », aurait dit Pistorius, selon son ami cité par l'avocat.

La déposition de Pistorius, destinée à soutenir sa demande de mise en liberté sous caution, inclut aussi un descriptif de ses biens dont la maison du crime, d'une valeur de 5 millions de rands (1 million de rands = 84 000 euros). Deux maisons d'une valeur totale de 1,6 million de rands à Pretoria est, un terrain à Langebaan (une station balnéaire au nord du Cap) et 1,5 million de rands de revenus par an.

Avec AFP

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique du sud

Tortures au Zimbabwe : la police sud-africaine appelée à ouvrir des nouvelles enquêtes

Tortures au Zimbabwe : la police sud-africaine appelée à ouvrir des nouvelles enquêtes

À la suite d'une requête d'association des droits humains, la Cour constitutionnelle sud-africaine a ordonné jeudi pour la troisième fois à la police nationale d'ouvrir une enquête sur des c[...]

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui[...]

Afrique du Sud : la famille d'Oscar Pistorius accepte la perspective d'un nouveau procès

Alors que le ministère public a annoncé vouloir faire appel du verdict requis contre Oscar Pistorius, la famille de l'athlète a accepté mardi la perspective d'un nouveau procès. Reconnu coupable[...]

Minée par la violence, l'Afrique du Sud pleure la mort du capitaine des Bafana

Lundi, la chef de la police nationale a donné le signalement de deux hommes âgés d'une petite trentaine d'années soupçonnés d'être les meurtriers de Senzo Meyiwa, gardien de but et[...]

Afrique du Sud - Procès Pistorius : le ministère public va faire appel du verdict

Le ministère public a annoncé lundi qu'il allait faire appel du verdict requis contre Oscar Pistorius. Le champion sud-africain avait été condamné le 21 octobre à cinq ans de prison ferme[...]

Accord QNB-Ecobank : Mike Brown ne décolère pas

 Mike Brown, le dirigeant du sudafricain Nedbank, n'a pas apprécié que Qatar National Bank soit devenu le premier actionnaire d'Ecobank.[...]

Football : Senzo Meyiwa, le capitaine de l'équipe sud-africaine, tué dans une fusillade

Le capitaine de l'équipe d'Afrique du Sud de football, Senzo Meyiwa, âgé de 27 ans, a été tué dimanche dans une fusillade à son domicile de Johannesburg.[...]

Pistorius : Reeva "avait décidé de le quitter cette nuit-là"

La mère de Reeva Steenkamp, tuée en 2013 par le champion paralympique Oscar Pistorius, s'est déclarée certaine, dans une interview exclusive au Times Magazine, que sa fille "avait[...]

Lesotho : un accord trouvé par les négociateurs sud-africains

Fin août, un coup d’État contre le Premier ministre Tom Thabane avait échoué. Hier, les négociateurs sud-africains ont annoncé être parvenus à mettre d’accord les[...]

Afrique du Sud : Oscar Pistorius condamné à cinq ans de prison ferme

La justice sud-africaine a condamné le champion d'athlétisme de 27 ans, Oscar Pistorius, à cinq ans de prison ferme pour le meurtre de sa petite amie en 2013. Il a également écopé de trois[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers