Extension Factory Builder
19/02/2013 à 18:01
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Avant Oscar Pistorius, d'autres sportifs africains se sont retrouvés dans de sales draps. Avant Oscar Pistorius, d'autres sportifs africains se sont retrouvés dans de sales draps. © AFP/Montage JA

Avant le champion olympique sud-africain Oscar Pistorius, accusé du meurtre de sa compagne, de nombreux sportifs du continent ont défrayé la chronique judiciaire, à tort ou à raison. Petite liste non exhaustive des affaires les plus récentes.

Une légende de plus dans la tourmente d’un fait divers sordide. Hier, Oscar Pistorius, 26 ans, entrait dans l’histoire en participant aux Jeux Olympiques de Londres avec les valides. Aujourd’hui, le célèbre athlète sud-africain rejoint la liste des sportifs africains qui se sont retrouvés dans le collimateur de la justice. « Blade Runner », aussitôt rebaptisé « Blade Gunner », a été inculpé, le 15 février, du meurtre de sa petite-amie, la mannequin Reeva Steenkamp. « Un accident », selon la défense du coureur aux lames de carbone qui prétend avoir confondu sa compagne à un cambrioleur. L’affaire est instruite devant le tribunal de Pretoria.

Un feuilleton judiciaire en perspective qui devrait passionner l’Afrique du Sud comme ce fut le cas de l’« affaire O.J. Simpson » aux États-Unis. Tout le monde se rappelle de l’ancien roi du football américain, inculpé en 1994 du double meurtre de sa femme Nicole Brown et de son ami Ron Goldman, avant d’être acquitté l’année suivante. Il sera néanmoins condamné au civil, en 1997, à payer 33,5 millions de dollars de dommages et intérêts.
Sur le continent africain, avant Oscar Pistorius, d’autres sportifs se sont également retrouvés dans de sales draps – à tort ou à raison. Voici les affaires les plus marquantes que nous avons repérées dans les chroniques judiciaires du continent.

  • Mai 2004, le rugbyman sud-africain Rudi Visagie, 44 ans, tire sur sa fille de 19 ans, Marlé, croyant qu’il s’agissait d’un voleur qui voulait partir avec sa Volkswagen Golf. Atteinte au cou, elle ne survira pas. Devant la police, sa mère explique que c’est bien elle qui a entendu des bruits et a aussitôt réveillé son mari pour le signaler que « quelqu’un était en train de voler la voiture de leur fille ». L’affaire émeut l’Afrique du Sud. Après trois mois d’instruction, la justice abandonne finalement les poursuites, estimant que l’incriminé avait suffisamment souffert de la perte de son enfant.
  • Un mois avant les JO de Londres, en 2012, le Kenyan Ezekiel Kemboi, double champion du monde en titre du 3 000m steeple (2009 et 2011), est accusé d’avoir poignardé une femme lors d’un vol à la portière. Le champion olympique (2004) clame alors son innocence et demande au tribunal de surprendre les poursuites pour lui permettre de participer aux Olympiades. Entre temps, Kemboi remporte à nouveau le 3 000m steeple et la victime retire sa plainte. « Je n’ai eu aucun dédommagement, j’ai juste décidé de le pardonner », annonça-t-elle à la presse locale. Plus de procès donc pour l’athlète à son retour au Kenya.
  • Le lutteur sénégalais Balla Gaye 2 est condamné, décembre 2012, à trois mois de prison avec sursis et à une amende de 100 000 FCFA pour coups et blessures sur un mineur. Le tombeur de l’invincible Yekini (15 ans sans défaite), en avril 2012, a reconnu avoir frappé l’adolescent parce que ce dernier l’avait provoqué en amont : « Eumeu mo ko yor », (« cet Eumeu Sène le meilleur »), lui aurait lancé le jeune homme. Une circonstance atténuante qui a finalement pesé en faveur au nouveau roi des arènes de la lutte sénégalaise.
  • Les poursuites sont en cours contre l’ex-rugbyman sud-africain Joseph Ntshongwana. L'ancien joueur de Blue Bulls de Pretoria est accusé d’avoir assassiné à la hache quatre personnes entre le 20 et 30 mars 2011. Il aurait même décapité l’une de ses victimes. De l’avis des spécialistes, le rugbyman mué en tueur en série souffrirait d’un trouble bipolaire et de schizophrénie. Son procès reprend au mois d’avril 2013. Il sera également jugé pour kidnapping, viol et tentative de meurtre.

Cette liste n’est pas exhaustive. Vous pouvez nous signaler d’autres précédents qui vous ont marqués dans les commentaires. Nous pourrons alors mettre à jour cet article.

________

Par Trésor Kibangula (@Tresor_k) avec Boureima Salouka (@disalouka)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Terrorisme : Al-Qaïda, Daesh, même jihad

Terrorisme : Al-Qaïda, Daesh, même jihad

Ennemies au Moyen-Orient, les deux grandes mouvances de l'islamisme radical ont tendance à s'imbriquer à mesure que l'on s'éloigne du foyer syro-irakien.[...]

Théâtre : la misère affective du déraciné par Elise Chatauret

Dans Nous ne sommes pas seuls au monde, l'auteure et metteuse en scène Élise Chatauret évoque le déracinement affectif d'un exilé africain.[...]

CAN 2015 : en Guinée Équatoriale, des couacs mais pas le chaos redouté

La catastrophe redoutée a, pour l'instant, été évitée en Guinée Équatoriale, qui n'a eu que 50 jours pour se préparer à l'organisation de la CAN-2015 après la[...]

Ebola : la situation reste "extrêmement préoccupante"

Malgré une nette baisse du nombre de personnes affectées par le virus Ebola, la situation reste "extrêmement préoccupante" en Afrique de l'ouest, a prévenu vendredi l'Organisation[...]

Diaporama : les plus grandes (et belles) églises d'Afrique

Le christianisme est la religion dominante en Afrique avec une part de fidèles estimée à plus de 60% en 2014. Jeune Afrique revisite pour vous la richesse architecturale de lieux de culte chrétiens sur[...]

Escrocs et charlatans

Chaque année, rituellement, je consacre mon premier "PS" aux voyantes, aux soi-disant extralucides, aux horoscopes, à tous ces escrocs et charlatans qui prétendent pouvoir prévoir[...]

Quatre-vingts ans de négritude

Au mois de mai prochain, le mouvement de la négritude aura 80 ans. Le mot est en effet apparu en 1935 sous la plume d'Aimé Césaire dans " L'Étudiant noir", journal mensuel de[...]

CAN 2015 : Bifouma, Aboubakar, Mahrez, Bolasie... meilleurs espoirs masculins

Ils ne sont pas les plus jeunes, certains fréquentent même le niveau international depuis quelques années sans pour autant avoir fait parler d'eux. Et si c'était pour cette fois-ci ?[...]

C.A.N. : Coupe de l'Apathie Nationale...

Si la déprime de nouvelle année engourdit les employés dans des bureaux qui tournent au ralenti, l'événement qui la console ne contribue pas à "booster" l'efficacité[...]

Économie africaine : 2015, l'année de tous les défis

En 2014, les espoirs de prospérité de l’Afrique ont été éprouvés par des crises économiques, sécuritaires et sanitaires. Et si elle trouvait, au coeur même de ces[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130219153133 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130219153133 from 172.16.0.100