Extension Factory Builder
19/02/2013 à 15:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La Sud-Africaine Mamphela Ramphele, le 6 février 2013, au Cap. La Sud-Africaine Mamphela Ramphele, le 6 février 2013, au Cap. © Rodger Bosch/AFP

L’ancienne directrice de la Banque mondiale et militante anti apartheid, Mamphela Ramphele, a annoncé, lundi 18 février, la création du mouvement "Agang". Un parti politique qui entend mettre fin à l’hégémonie de l’ANC, accusée d'avoir déçu les Sud-Africains.

Elle s’était érigée contre le système de l’apartheid, elle s’engage désormais à combattre l’ANC, le parti majoritaire en Afrique du Sud. Mamphela Ramphele, 57 ans, ancienne directrice de la Banque mondiale, a élargi lundi 18 février le front anti-Zuma, avec l’annonce de la création de sa propre formation politique.

« Aujourd'hui, j'annonce que je suis en train de travailler avec un groupe de citoyens pour former un parti, une plate-forme politique qui se fixera comme tâche de raviver l'espoir qu'il est possible de construire le pays de nos rêves », a-t-elle signifié, lors d'une réunion à Johannesburg.

Baptisé « Agang », qui signifie « Construisons » en langue sepedi, le nouveau parti ne cache pas son ambition d’aller à la rencontre de millions de Sud-Africains désabusés par les 19 ans de pouvoir de l’ANC, dont le bilan en matière d'éducation, d'accès au pouvoir économique, ou encore de logement n’est pas à la hauteur des espérances soulevées par la fin de l’apartheid.

"Laissés de côté"

Ramphele affirme que son mouvement répondra « aux aspirations des citoyens qui ont été laissés de côté par manque de formation politique pour les représenter ». Cette médecin de formation ne perd jamais une occasion de tirer à boulet rouge sur l’ANC et ses notables accusés de corruption. « Notre pays est en danger, parce que l'intérêt particulier est devenu le moteur de nombre de (nos dirigeants), qui devraient se concentrer sur le service du public », a-t-elle dénoncé.

« La corruption, le népotisme et le favoritisme sont devenus la norme de conduite de beaucoup de gens dans le service au public », martèle-t-elle. Alors que les mouvements sociaux se multiplient dans les secteurs miniers et agricoles, Mamphela Ramphele propose de reformer ces deux piliers de l’économie sud-africaine, qui « doivent adopter un modèle économique qui investisse dans la formation des ouvriers, qui utilise des technologies innovantes, pour rester compétitives ».

« Le modèle économique du secteur minier, fondé sur le recours au travail de migrants très nombreux, non qualifiés et mal payés, n'est pas viable dans la durée », explique-t-elle. Lors des dernières élections générales de 2009, l'ANC, profitant de son statut historique de parti de la libération, avait recueilli 65,9% des suffrages. L'Alliance Démocratique (DA), premier parti d'opposition, s’était contenté de 16,7%.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique du sud

Infrastructures : les 10 projets africains qui ont marqué 2014

Infrastructures : les 10 projets africains qui ont marqué 2014

Le cabinet d'audit et de conseil KPMG vient de publier l'édition 2014 de son classement des 100 projets d'infrastructure de "classe mondiale". Une dizaine d'entre eux se trouvent sur le continent. Revue de chantie[...]

Afrique du Sud : une suite de la biographie de Nelson Mandela sera publiée en 2015

Une suite de l'autobiographie de Nelson Mandela "Un long chemin vers la liberté" sera publiée l'an prochain en Afrique du Sud, a indiqué mercredi la fondation de l'ancien président[...]

Héritage de Mandela : les exécuteurs testamentaires s'opposent à la plainte de Winnie

Face à la procédure lancée par Winnie Madikizela-Mandela pour récupérer la maison familiale de Qunu (Sud), les exécuteurs testamentaires de l'ex-président sud-africain entendent[...]

Miss Afrique du Sud couronnée Miss Monde 2014

Miss Afrique du Sud, Rolene Strauss, 22 ans, a été désignée dimanche à Londres Miss Monde 2014 parmi 121 jeunes femmes du monde entier, un concours endeuillé par le meurtre, le mois[...]

Afrique du Sud : le procès Pistorius sera réexaminé en appel

Il y aura bien un procès Pistorius en appel, a-t-on appris mercredi auprès de la justice sud-africaine. Un second round réclamé par le parquet alors que le champion paralympique sud-africain avait[...]

Afrique du Sud : malade, Desmond Tutu annule tous ses voyages

L’archevêque anglican Desmond Tutu annule tous ses projets de voyage jusqu’à la fin de l’année afin de lutter contre son cancer de la prostate, selon un communiqué publié mardi 9[...]

Famille Mandela : si Madiba les voyait...

Mandla, l'un de ses petits-fils, fait scandale. Winnie, son ex-épouse, demande l'annulation post-mortem de leur divorce et conteste son testament. Seule Graça, sa veuve, reste digne.[...]

CAN 2015 : calendrier des matchs, groupes et résultats

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015 débute le 17 janvier. Consultez le calendrier complet et les résultats des matchs de la compétition qui s'achèvera le 8 février en Guinée[...]

Procès Pistorius : report de la décision sur la demande d'appel

Le tribunal sud-africain qui a condamné le champion paralympique Oscar Pistorius à cinq ans de prison pour l'"homicide involontaire" de sa petite amie en 2013 a renvoyé à mercredi sa[...]

Affaire Pistorius : vers un procès en appel ?

Thokozile Masipa, la juge sud-africaine qui a condamné Oscar Pistorius à 5 ans de prison pour avoir abattu sa petite amie, doit dire mardi si elle accepte que son jugement passe en appel à la demande du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers