Extension Factory Builder
18/02/2013 à 09:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ban Ki Moon, secrétaire général de l'ONU, et Joseph Kabila, président de la RDC. Ban Ki Moon, secrétaire général de l'ONU, et Joseph Kabila, président de la RDC. © AFP

La signature de l'accord-cadre régional qui doit permettre de pacifier l'est de la République démocratique du Congo (RDC) sera signé le 24 février à Addis-Abeba. Ce plan régional de paix doit être signé par la RDC, le Rwanda, l'Ouganda, le Burundi, l'Angola, le Congo, l'Afrique du Sud et la Tanzanie.

La cérémonie de signature de l'accord-cadre régional pour l'est de la RDC aura lieu dimanche 24 février en présence du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

« M. Ban a envoyé vendredi les invitations à la cérémonie de signature de cet accord conclu sous l'égide de l'ONU, a indiqué à l'AFP son porte-parole Martin Nesirky. M. Ban a l'intention de participer à cet événement le 24 février à Addis-Abeba ». Tous les présidents invités se sont engagés à être présents ou à donner pouvoir à leur représentant pour signer l'accord.

Cet accord-cadre doit être signé par la RDC, le Rwanda, l'Ouganda, le Burundi, l'Angola, le Congo, l'Afrique du Sud et la Tanzanie. Ce plan régional de paix avait été présenté le 28 janvier au sommet de l'Union africaine à Addis Abeba, mais les huit dirigeants africains ne l'avaient pas signé. L'ONU avait indiqué alors qu'il s'agissait d'un problème de procédure et pas de divergences de fond sur le contenu de l'accord.

Kagamé au Congo

L'est de la RDC, riche en minerai, est soumis à l'activité de groupes armés locaux et étrangers. Depuis mai, l'armée combat le Mouvement du 23 mars (M23), une rébellion que l'ONU dit soutenue par le Rwanda et l'Ouganda - ce que ces deux pays démentent formellement.

Le weekend dernier,  lors d'un déplacement officiel au Congo, le président rwandais Paul Kagamé a, avec son homologue congolais Denis Sassou Nguesso, exprimé son souhait  de contribuer au retour de la paix dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Selon le texte publié à l'issue d'une visite de deux jours du chef de l'État rwandais, Denis Sassou Nguesso et Paul Kagamé ont « réaffirmé leur volonté de contribuer positivement au retour de la paix dans le Nord-Kivu et la région des Grands Lacs ».

Renforcement de la Monusco

L'accord-cadre régional, qui vise, selon l'ONU, à remédier aux causes profondes des violences récurrentes en RDC, prévoit notamment un renforcement des capacités de la Mission de l'ONU dans le pays (Monusco) et un engagement des États de la région à ne soutenir, financer ou abriter aucun groupe armé ou individu contribuant à déstabiliser l'est du pays.

Parallèlement à ses efforts diplomatiques, l'ONU souhaite renforcer sa mission en RDC avec une brigade d'intervention forte de 2 500 hommes pour s'attaquer au M23 et aux autres groupes rebelles présents dans la région, selon des responsables de l'ONU. La création de cette nouvelle brigade doit encore être entérinée par le Conseil de sécurité de l'ONU. Celui-ci a d'ores et déjà autorisé le déploiement de drones de surveillance en RDC pour contrôler notamment les éventuels mouvements d'armes et de combattants aux frontières.

(Avec AFP)


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Téléréalité

Article précédent :
Cybercriminalité : arnaques, crimes et internet

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : des centaines d'otages restent aux mains des rebelles de l'ADF-Nalu

RDC : des centaines d'otages restent aux mains des rebelles de l'ADF-Nalu

Des opérations militaires menées contre les rebelles de l’Armée nationale de libération de l’Ouganda (ADF-Nalu), actifs à l’est de la République démocratique du [...]

Ebola en RDC : déjà 31 morts selon l'OMS, mais l'épidémie reste "circonscrite"

Le bilan de l'épidémie d'Ebola que connaît la RDC depuis le 11 août est officiellement passé à 31 morts. Mais la zone touchée, dans la région de l'Équateur, est[...]

RDC : le gouvernement met en avant ses efforts pour lutter contre les violences sexuelles

À l'occasion d'une conférence de presse organisée lundi par les Nations Unies et le gouvernement de République démocratique du Congo, les autorités congolaises ont cherché[...]

RDC - Félix Tshisekedi : "Aucun parti ne peut gagner seul"

Après deux semaines passées au chevet de son père, l’opposant congolais (RDC) Étienne Tshisekedi, à Bruxelles, Félix Tshisekedi retourne dans la mêlée Kinoise.[...]

RDC : la mort du général Bahuma suscite un grand malaise à Goma

Depuis l'annonce du décès du général Bahuma, commandant de l'armée congolaise dans le Nord-Kivu, les habitants de Goma sont inquiets et en colère. Ils ont manifesté lundi dans les[...]

RDC : mauvaise nouvelle pour Congo News

Lundi 1er septembre, la Chambre du conseil de RDC a placé Mike Mukebayi en détention préventive. L’éditeur du journal Congo News est poursuivi pour diffamation. Auparavant, le ministre des[...]

Sindika Dokolo, l'homme qui collectionne les pièces... d'art contemporain

Businessman congolais et époux d'Isabel dos Santos, la fille du président angolais, Sindika Dokolo est surtout connu pour sa passion pour les créateurs africains.[...]

Référendum

En brumeuse Écosse le 18 septembre, mais surtout, en ce qui nous concerne, au Burkina, dans les deux Congo, au Rwanda et au Burundi, cinq pays où pourraient être organisées dès 2015[...]

RDC : qui était le général Lucien Bahuma, chef de l'armée au Nord-Kivu ?

L'armée congolaise connaît un coup dur avec la mort du général Lucien Bahuma, chef d'état-major de la région troublée du Nord-Kivu, qui a joué un rôle clef dans les[...]

RDC : mort du chef de l'armée au Nord-Kivu après un malaise

Le général Lucien Bahuma, chef de l'armée congolaise pour la région troublée du Nord-Kivu, est mort dans la nuit de samedi à dimanche en Afrique du Sud après avoir fait un malaise[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex