Extension Factory Builder
15/02/2013 à 16:23
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Nabil Maâloul a été nommé sélectionneur de la Tunisie. Nabil Maâloul a été nommé sélectionneur de la Tunisie. © AFP

Comme nous le supposions mercredi 13 février, Nabil Maâloul, préféré à Khaled Ben Yahia, a été nommé sélectionneur de la Tunisie en remplacement de Sami Trabelsi, qui avait démissionné la semaine dernière.

L’imminence du match qualificatif pour la Coupe du Monde 2014 face à la Sierra Leone, le 22 mars prochain, ne laissait pas d’autre choix à la Fédération Tunisienne de Football (FFT) de nommer rapidement un sélectionneur, après la démission de Sami Trabelsi, au retour d’une CAN 2013 achevée au soir du premier tour.

Mercredi après-midi, Wadii El-Jeri, le président de la FFT, avait rencontré Nabil Maâloul et Khaled Ben Yahia, les deux seuls candidats retenus après que l’Espérance de Tunis a refusé de libérer Maher Khanzari, qui a remplacé… Maâloul sur le banc des Sang et Or à la fin du mois de janvier. La FFT, qui avait soumis le nom de ce dernier au bureau fédéral, réuni vendredi après-midi, a été suivie dans ses recommandations.

Nabil Maâloul (50 ans), a joué à l’Espérance de Tunis, Hanovre (Allemagne), au CA Bizerte, au Club Africain et à Al-Ahli Djeddah (Arabie saoudite). Adjoint de Roger Lemerre, alors sélectionneur de la Tunisie championne d’Afrique en 2004, il est revenu dans le staff des Aigles en 2006. Il a également entraîné Bizerte et l’Espérance, avec qui il a gagné la Ligue des Champions en 2011. Il a signé un contrat de deux ans.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Libye : un diplomate tunisien enlevé à Tripoli

Libye : un diplomate tunisien enlevé à Tripoli

Un diplomate tunisien a été enlevé jeudi à Tripoli, selon une source des services de sécurité.[...]

La Tunisie nomme quatre nouveaux ambassadeurs

Sans attendre le traditionnel mouvement diplomatique de l'été, quatre nouveaux ambassadeurs de Tunisie vont être nommés.[...]

Tunisiens noirs et mauvais oeil

Maha Abdelhamid est militante tunisienne, cofondatrice de l'Association de défense des droits des Noirs.[...]

Quand l'émir du Qatar bouscule le protocole tunisien

Lors de sa visite en Tunisie, cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, l'émir du Qatar ne s'est pas encombré du protocole.[...]

Tunisie : les familles des martyrs de la révolution réclament plus de justice

Les familles des martyrs de la révolution se mobilisent mercredi dans la capitale tunisienne. Objectif : protester contre la sentence rendue en appel, le 11 avril, par le tribunal militaire de Tunis contre[...]

Tunisie - Rached Ghannouchi : moi, diplomate

Fort de ses nombreux contacts noués dans le monde arabe, le leader islamiste tunisien se rêve en médiateur sur la scène politique libyenne.[...]

Stéphanie Pouessel : "Beaucoup de Tunisiens reconnaissent l'existence d'un vrai problème de racisme"

Docteur en anthropologie, Stéphanie Pouessel a dirigé l’étude "Noirs au Maghreb. Enjeux identitaires", publié aux éditions Karthala en 2012. Résidente en Tunisie[...]

Microsoft : Jamel Gafsi, numéro 8

Tunisien formé en Allemagne et en France, Jamel Gafsi dirige le Centre d'ingénierie de Microsoft, à Issy-les-Moulineaux. Portrait.[...]

Maghreb : Ô Rap ! Ô désespoir !

De Rabat à Tripoli, ils traduisent, avec des paroles parfois très crues, la colère et les frustrations de la jeunesse face à l'oppression et à l'injustice, mais aussi sa[...]

Street art : Zoo project en toute liberté

L'artiste franco-algérien qui avait rendu hommage aux martyrs de la révolution tunisienne a été retrouvé mort.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers