Extension Factory Builder
15/02/2013 à 16:23
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Nabil Maâloul a été nommé sélectionneur de la Tunisie. Nabil Maâloul a été nommé sélectionneur de la Tunisie. © AFP

Comme nous le supposions mercredi 13 février, Nabil Maâloul, préféré à Khaled Ben Yahia, a été nommé sélectionneur de la Tunisie en remplacement de Sami Trabelsi, qui avait démissionné la semaine dernière.

L’imminence du match qualificatif pour la Coupe du Monde 2014 face à la Sierra Leone, le 22 mars prochain, ne laissait pas d’autre choix à la Fédération Tunisienne de Football (FFT) de nommer rapidement un sélectionneur, après la démission de Sami Trabelsi, au retour d’une CAN 2013 achevée au soir du premier tour.

Mercredi après-midi, Wadii El-Jeri, le président de la FFT, avait rencontré Nabil Maâloul et Khaled Ben Yahia, les deux seuls candidats retenus après que l’Espérance de Tunis a refusé de libérer Maher Khanzari, qui a remplacé… Maâloul sur le banc des Sang et Or à la fin du mois de janvier. La FFT, qui avait soumis le nom de ce dernier au bureau fédéral, réuni vendredi après-midi, a été suivie dans ses recommandations.

Nabil Maâloul (50 ans), a joué à l’Espérance de Tunis, Hanovre (Allemagne), au CA Bizerte, au Club Africain et à Al-Ahli Djeddah (Arabie saoudite). Adjoint de Roger Lemerre, alors sélectionneur de la Tunisie championne d’Afrique en 2004, il est revenu dans le staff des Aigles en 2006. Il a également entraîné Bizerte et l’Espérance, avec qui il a gagné la Ligue des Champions en 2011. Il a signé un contrat de deux ans.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : Ennahdha lorgne les portefeuilles sociétaux

Tunisie : Ennahdha lorgne les portefeuilles sociétaux

Ennahdha ambitionne d'influencer la société tunisienne en profondeur. Son premier objectif pour y parvenir : s'emparer des portefeuilles dits "sociétaux".[...]

Tunisie : quand l'Histoire tombe en ruine

Négligé ou pillé sous Ben Ali, le patrimoine archéologique pâtit aujourd'hui d'une gestion défaillante imputable à une absence de coordination et à un manque de[...]

Tunisie : pourquoi l’armée n’y arrive pas

Dans une enquête exclusive à paraître dans son numéro 2798, Jeune Afrique explique pourquoi l'armée tunisienne n'arrive pas à reprendre le contrôle du Mont Chaâmbi, foyer de[...]

Tunisie : 74 migrants venus de Libye recueillis par des pêcheurs

Des pêcheurs tunisiens ont recueilli jeudi soixante-quatorze migrants qui tentaient de gagner l'Italie depuis la Libye. Ils avaient erré cinq jours en mer.[...]

Diaporama : "Djerbahood", le street art s'invite en Tunisie

Cet été, des graffeurs du monde entier ont investi les ruelles d'Erriadh, une petite bourgade de l'île de Djerba, pour réaliser une expérience inédite de street art en Tunisie. Armés[...]

Tunisie : frictions entre la Défense et la présidence pour la succession du général Hamdi

La question de la succession du chef d'état-major de l'armée de terre, le général Mohamed Salah Hamdi, remplacé le 12 août par Ismaïl Fathalli, a opposé le président[...]

Douze chefs d'État africains avec Hollande aux cérémonies du débarquement en Provence

François Hollande accueille ce vendredi 13 chefs d'État, dont douze africains, à bord du Charles-de-Gaulle pour les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement de Provence avec en point[...]

IIe guerre mondiale : les victoires oubliées des "indigènes"

Avant le grand débarquement, la reconquête des Alliés est amorcée par la Corse et l'Italie. Des batailles aussi épiques que méconnues menées par les[...]

Salma Hamza, architecte tunisienne : "La modernité peut très bien respecter le traditionnel"

L'architecte tunisienne Salma Hamza milite pour la réhabilitation des matériaux traditionnels. Et la restauration du patrimoine de son pays. Interview.[...]

Tunisie : des balles et des morsures

Depuis la révolution (des épines) du jasmin, les Tunisiens comptent plus de journées de deuil que de fêtes nationales (mises sous éteignoir), créant un climat[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex