Extension Factory Builder
15/02/2013 à 11:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Reeva Steenkamp et Oscar Pistorius. Reeva Steenkamp et Oscar Pistorius. © AFP

Oscar Pistorius a été officiellement inculpé pour le meurtre de sa petite amie, vendredi 15 février, par la justice sud-africaine. La mannequin sud-africaine, Reeva Steenkamp, avait été retrouvée morte, la veille, au domicile de l’athlète paralympique. La police a formellement exclu la thèse de l’accident, soulignant des "disputes familiales au domicile de l’accusé". Ce qui pousse le parquet de Pretoria à envisager la préméditation.

C’est la descente aux enfers pour le Blade Runner sud-africain. Sous les yeux de la presse du monde entier, celui-ci a été formellement inculpé, vendredi 15 février, pour meurtre, après que le corps de sa petite amie ait été retrouvé, la veille, à son domicile, criblé de quatre impacts de balle. Alors que la thèse de l’accident a été évoquée dans un premier temps dans la presse, celle-ci a rapidement été écartée par la police qui a fait état de « disputes familiales au domicile de l'accusé ».

Les services de police ont établi que Reeva Steenkamp, mannequin de 30 ans qu'Oscar Pistorius fréquentait depuis novembre, a été touchée à quatre reprises par des projectiles issus d’un pistolet 9mm appartenant à l’athlète sud-africain. Selon les médias sud-africains, ce dernier aurait tiré à travers la porte de la salle de bain où se serait trouvé sa compagne, atteinte à la tête, à la poitrine, au bassin et à la main. Un vigile de la résidence a indiqué que le corps de Reeva avait été retrouvé dans la salle de bains, vêtue d'un déshabillé. Une information non confirmée par la police, qui a terminé son travail sur les lieux du crime, jeudi 15 février dans l’après-midi.

Préméditation ?

« Reeva sera remis à sa famille pour les obsèques dès que les experts auront terminé l'autopsie, demain ou la semaine prochaine, nous ne savons pas combien de temps cela prendra, nous attendons le rapport », a indiqué la porte-parole de la police Katlego Mogale. La famille Steenkamp devrait venir  vendredi 15 février depuis Port Elizabeth pour identifier formellement le corps.

Le doute subsiste sur le caractère prémédité du meurtre. Mais le parquet de Pretoria a d’ores et déjà indiqué qu'il allait requalifier l'affaire en « meurtre avec préméditation ». La presse sud-africaine n'a quant à elle pas attendu pour requalifier l'athlète de « Blade Gunner ». La télévision sud-africaine a quant à elle cessé de diffuser les publicités de la star alors que ses sponsors, notamment Nike, ont annoncé attendre le verdict du tribunal. Pistorius reste en prison. Le juge a renvoyé à mardi et mercredi l'audience au cours de laquelle sa défense doit demander sa remise en liberté sous caution, le temps pour la défense de faire des recherches et d'être en meilleure position pour plaider.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : le gouvernement promet de punir les auteurs des violences xénophobes

Afrique du Sud : le gouvernement promet de punir les auteurs des violences xénophobes

Le gouvernement sud-africain a promis dimanche de punir les auteurs des violences xénophobes qui ont fait au moins sept morts depuis début avril, alors que le Malawi et le Zimbabwe s'apprêtaient à rapa[...]

Afrique du Sud : le président Zuma invite les immigrés à rester

Après une nouvelle nuit de pillages à Johannesburg, le président Jacob Zuma a annulé un voyage en Indonésie et s'est rendu samedi auprès de victimes de violences xénophobes, afin[...]

Afrique du Sud : Zuma annule un voyage après de nouvelles violences xénophobes

Le président sud-africain Jacob Zuma a annulé samedi un voyage à l'étranger après une nouvelle nuit de violences xénophobes perpétrées par des casseurs et pilleurs, qui[...]

Afrique du Sud : six morts et plus de 5 000 déplacés après des violences xénophobes

Depuis trois semaines, des violences xénophobes secouent l’Afrique du Sud. Une situation qui a déjà fait six morts et plus de 5 000 déplacés.[...]

Afrique du Sud : Durban se mobilise contre la xénophobie

Ils sont plusieurs milliers à manifester jeudi à Durban pour dénoncer la vague d'attaques contre les ressortissants étrangers installés dans la ville.[...]

Afrique du Sud : qui succédera à Helen Zille à la tête du principal parti d'opposition ?

Après 8 ans à la tête du principal parti d'opposition en Afrique du Sud, Helen Zille tire sa révérence. L'adversaire coriace de Jacob Zuma ne sera pas candidate lors des élections de[...]

Cecil Rhodes déboulonné, un millier de migrants en fuite après des violences xénophobes

La statue du colonisateur britannique Cecil Rhodes a été déboulonnée jeudi au Cap. Une victoire contre le passé raciste de l'Afrique du Sud, pour certains, alors que le pays est à nouveau[...]

En Afrique du Sud, Robert Mugabe attaque l'Occident et les Nations unies

En Afrique du Sud pour une visite historique de deux jours sous le signe de l'économie, le président zimbabwéen et chef de l'Union africaine, Robert Mugabe, en a profité pour décocher quelques[...]

État islamique : combien de vierges pour une ado sud-africaine ?

Comme Boko Haram, l’État islamique est friand de jeunes Africaines. Mais contrairement à l’organisation terroriste basée au Nigeria, Daesh essaie d'en attirer des consentantes. Une Sud-Africaine[...]

L'Afrique du Sud teste une nouvelle molécule contre la tuberculose multirésistante

Depuis 2013, quelques 217 Sud-Africains, sur 500 patients-test dans le monde, ont été mis sous traitement à la bedaquiline contre la tuberculose multirésistante. Près de 3000 personnes[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130215112349 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130215112349 from 172.16.0.100