Extension Factory Builder
15/02/2013 à 11:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Reeva Steenkamp et Oscar Pistorius. Reeva Steenkamp et Oscar Pistorius. © AFP

Oscar Pistorius a été officiellement inculpé pour le meurtre de sa petite amie, vendredi 15 février, par la justice sud-africaine. La mannequin sud-africaine, Reeva Steenkamp, avait été retrouvée morte, la veille, au domicile de l’athlète paralympique. La police a formellement exclu la thèse de l’accident, soulignant des "disputes familiales au domicile de l’accusé". Ce qui pousse le parquet de Pretoria à envisager la préméditation.

C’est la descente aux enfers pour le Blade Runner sud-africain. Sous les yeux de la presse du monde entier, celui-ci a été formellement inculpé, vendredi 15 février, pour meurtre, après que le corps de sa petite amie ait été retrouvé, la veille, à son domicile, criblé de quatre impacts de balle. Alors que la thèse de l’accident a été évoquée dans un premier temps dans la presse, celle-ci a rapidement été écartée par la police qui a fait état de « disputes familiales au domicile de l'accusé ».

Les services de police ont établi que Reeva Steenkamp, mannequin de 30 ans qu'Oscar Pistorius fréquentait depuis novembre, a été touchée à quatre reprises par des projectiles issus d’un pistolet 9mm appartenant à l’athlète sud-africain. Selon les médias sud-africains, ce dernier aurait tiré à travers la porte de la salle de bain où se serait trouvé sa compagne, atteinte à la tête, à la poitrine, au bassin et à la main. Un vigile de la résidence a indiqué que le corps de Reeva avait été retrouvé dans la salle de bains, vêtue d'un déshabillé. Une information non confirmée par la police, qui a terminé son travail sur les lieux du crime, jeudi 15 février dans l’après-midi.

Préméditation ?

« Reeva sera remis à sa famille pour les obsèques dès que les experts auront terminé l'autopsie, demain ou la semaine prochaine, nous ne savons pas combien de temps cela prendra, nous attendons le rapport », a indiqué la porte-parole de la police Katlego Mogale. La famille Steenkamp devrait venir  vendredi 15 février depuis Port Elizabeth pour identifier formellement le corps.

Le doute subsiste sur le caractère prémédité du meurtre. Mais le parquet de Pretoria a d’ores et déjà indiqué qu'il allait requalifier l'affaire en « meurtre avec préméditation ». La presse sud-africaine n'a quant à elle pas attendu pour requalifier l'athlète de « Blade Gunner ». La télévision sud-africaine a quant à elle cessé de diffuser les publicités de la star alors que ses sponsors, notamment Nike, ont annoncé attendre le verdict du tribunal. Pistorius reste en prison. Le juge a renvoyé à mardi et mercredi l'audience au cours de laquelle sa défense doit demander sa remise en liberté sous caution, le temps pour la défense de faire des recherches et d'être en meilleure position pour plaider.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : Jacob Zuma blanchi pour les travaux dans sa luxueuse villa

Afrique du Sud : Jacob Zuma blanchi pour les travaux dans sa luxueuse villa

Jacob Zuma, accusé d'avoir agrandi sa luxueuse résidence privée aux frais des contribuables, a finalement été blanchi jeudi par son propre ministre de la Police. Le président sud-africain [...]

Mondial 2010 : l'Afrique du Sud juge les accusations de corruption "sans fondement"

La Fédération sud-africaine de football s’est exprimée jeudi au sujet des accusations de corruption dans l’attribution de la Coupe du monde 2010. Une affaire dans laquelle sont inculpés des[...]

Justice américaine : l'attribution de la Coupe du monde à l'Afrique du Sud était "corrompue"

C'est ce qu'a déclaré mercredi 21 mai la ministre américaine de la Justice à New York, après les inculpations pour corruption d'élus et de partenaires de la Fifa. La[...]

Afrique du Sud : Maimane, du township au leadership

À 34 ans, ce chef d'entreprise devient le premier dirigeant noir de l'Alliance démocratique, parti considéré jusque-là comme "trop blanc". Cela suffira-t-il à[...]

Xénophobie en Afrique du Sud : l'opération Fiela suscite la polémique

Dans le cadre de l'opération Fiela, plus de 400 Mozambicains ont été expulsés en fin de semaine dernière et la société civile dénonce une action xénophobe. Le[...]

RDC : la justice sud-africaine abandonne les poursuites contre le pasteur Mukungubila

Le tribunal de Johannesburg a décidé vendredi d’abandonner les poursuites engagées contre le pasteur Paul-Joseph Mukungubila, qui était accusé d'avoir fomenté les attaques du 30[...]

Cornes de rhinocéros : un juteux trafic en nette progression

Les rhinocéros, menacés d'extinction, sont traqués par les contrebandiers. Zoom sur un trafic très lucratif.[...]

Gaz de schiste : l'Afrique du Sud lance une étude d'impact sur l'exploitation

L'Afrique du Sud a annoncé le lancement d'une étude d'impact de l'exploitation du gaz de schiste, dont la région du Karoo (centre-ouest), écologiquement fragile, détiendrait suffisamment de[...]

L'artiste sud-africain Joe Dog censuré à la Fondation Calouste-Gulbenkian de Lisbonne

Plus connu sous le nom de Joe Dog, l'artiste sud-africain Anton Kannemeyer a été victime d'une étrange affaire de censure au Portugal, dans la librairie de la Fondation Calouste-Gulbenkian à[...]

Afrique du Sud : qui est (vraiment) Mmusi Maimane, le leader noir du "parti blanc" ?

À 34 ans, Mmusi Maimane a été élu dimanche à la tête de l'Alliance démocratique (DA), première force d'opposition en Afrique du Sud et considérée par le pouvoir[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers