Extension Factory Builder
14/02/2013 à 18:41
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Environ 800 000 personnes ont trouvé la mort lors du génocide de 1994. Environ 800 000 personnes ont trouvé la mort lors du génocide de 1994. © Reuters

La justice norvégienne a condamné, jeudi 14 février, un Rwandais à 21 ans de prison, la peine maximale, pour sa participation au génocide de 1994. Une première pour un pays scandinave.

Sadi Bugingo, un Hutu de 47 ans vivant en Norvège depuis une dizaine d'années, a été rattrapé par son passé. Cet ancien homme d’affaires, aujourd’hui agent d’entretien, a été condamné jeudi 14 février par la justice norvégienne à 21 ans de prison pour sa participation au génocide de 1994. Son avocat qui avait plaidé l'acquittement, a interjeté appel dès le verdict connu.

Se fondant sur de nombreux témoignages, les trois juges norvégiens ont suivi les réquisitions du parquet, infligeant à l’accusé la peine maximale prévue par la loi. Ils l’ont reconnu coupable d’avoir contribué au massacre de plus d'un millier de Tutsis qui pensaient avoir trouvé refuge dans un bâtiment municipal, dans l'enceinte d'une église catholique et dans un hôpital.

Selon le tribunal, « les meurtres étaient minutieusement planifiés et l'accusé a indubitablement agi avec préméditation. (…) Il veillait à ce que le massacre des réfugiés (tutsis) soit perpétré conformément à ce qui avait été prévu ».

Caractère "bestial" des crimes

Au cours de ce premier procès pour génocide dans un pays scandinave, Sadi Bugingo n’a cessé de clamer son innocence. La Cour ne lui a reconnu aucune circonstance atténuante, relevant le caractère « bestial » des crimes commis à l'aide de machettes, de bâtons et de massues, qui étaient parfois suivis de profanation des corps.

Pour sa défense, Sadi Bugingo a affirmé ne pas avoir été présent au moment des tueries. Il a également mis en avant le fait qu’il était marié à une Tutsie. Et prétend même avoir sauvé la vie de nombreux membres de cette ethnie pendant le génocide.

Mais les juges ont estimé qu'il n'était pas rare que des génocidaires aient entretenu des liens familiaux et amicaux avec des Tutsis, ni même qu'ils aient tiré parti de leur position pendant le génocide pour protéger certains d’entre eux.

(Avec AFP)


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap Vert au Cameroun, au Gabon, au Con[...]

Rwanda - Génocide des Tutsis : la fin d'une longue omerta en France ?

En annonçant la déclassification partielle des archives élyséennes portant sur les années 1990-1995, François Hollande adresse un signal fort à Kigali. Plusieurs centaines[...]

"Rwanda's Untold Story" : négationnisme à la BBC

Selon la BBC, la chaîne n'a pas enfreint sa charte éditoriale en diffusant "Rwanda's Untold Story". Accusé de faire "la promotion du négationnisme" du génocide des Tutsis, le[...]

Génocide au Rwanda : les enjeux de la déclassification des archives de l'Élysée

Vingt et un ans après le génocide des Tutsis, François Hollande va rendre accessibles aux chercheurs les archives de la présidence de la République française sur le dossier rwandais. Une[...]

Génocide au Rwanda : la présidence française annonce la déclassification de ses archives

C'est un pas historique que vient de franchir la présidence française en annonçant, mardi 7 avril, la déclassification de ses archives sur le Rwanda de 1990 à 1995, et donc sur le génocide[...]

Rwanda - Paul Kagamé : "Nul ne peut nous dicter notre conduite"

La campagne pour sa réélection a déjà commencé. Et le chef de l'État rwandais, Paul Kagamé, n'entend pas recevoir de leçons de l'étranger quant à une [...]

Rwanda : Mani Martin, messager de paix

Après une enfance tourmentée et des années à poser sa voix dans une chorale de gospel, le chanteur rwandais Mani Martin entend bien prendre la parole sur des questions politiques.[...]

Quand RwandAir achète "européen"

 La commande par la compagnie aérienne RwandAir de deux Airbus A330 est-elle le signe d'un réchauffement des relations entre Kigali et l'Hexagone, qui héberge le siège du constructeur ? Pas[...]

RDC - Rwanda : "Rumeurs du lac", ou quand les eaux du Kivu se racontent

Dans un documentaire de 52 minutes dont la diffusion en avant-première est prévue le 10 mars en Belgique, la journaliste congolaise Wendy Bashi interroge le lac Kivu, témoin séculaire de la situation[...]

Une commission d'enquête rwandaise accuse la BBC de négationnisme

Dans un rapport rendu public le 28 février, la commission rwandaise chargée d'évaluer le documentaire controversé de la BBC "Rwanda's Untold Story" recommande notamment d'engager des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130214183555 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130214183555 from 172.16.0.100