Extension Factory Builder
14/02/2013 à 17:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le journaliste français Nadir Dendoune a été libéré le 14 février. Le journaliste français Nadir Dendoune a été libéré le 14 février. © AFP

Le journaliste français Nadir Dendoune, en reportage en Irak pour le "Monde diplomatique", a été libéré après 23 jours de détention dans une prison de Bagdad. La justice irakienne lui reprochait d'avoir photographié sans autorisation le quartier général des services du renseignement irakiens.

La nouvelle est venue d'un tweet d'Alain Gresh, directeur-adjoint du Monde diplomatique, mensuel pour lequel Nadir Dendoune était parti faire un reportage en Irak.

Le journaliste français a été libéré sous caution, jeudi 14 février, après 23 jours de détention dans une prison de Bagdad. D'après un porte-parole de Reporters sans frontières (RSF), Nadir Dendoune est sorti de prison dans une voiture blindée, accompagné de l'ambassadeur de France en Irak.

La justice irakienne reprochait à Nadir Dendoune d'avoir photographié sans autorisation le quartier général des services du renseignement, ainsi que des barrages de police et de l'armée. Il avait été arrêté le 23 janvier à Dora, un quartier de Bagdad, alors qu'il prenait des photos d'une installation de traitement de l'eau. Le 5 février, il avait comparu devant un juge d'instruction qui l'avait maintenu en détention, en attendant de prononcer son éventuelle inculpation ou sa libération. Détenteur d'un visa de presse délivré par l'ambassade d'Irak à Paris, Nadir Dendoune était aussi porteur d'une lettre de mission du Monde diplomatique lors de son arrestation.

L'incarcération de ce journaliste expérimenté, qui s'était déjà rendu en Irak en 2003, au moment de la chute de Saddam Hussein, avait suscité une vague de soutiens en France. Plus de vingt mille personnes avaient signé une pétition sur internet, réclamant sa libération et le ministère français des Affaires étrangères avait convoqué l'ambassadeur irakien pour lui réitérer son souhait de voir le journaliste libéré dans « les meilleurs délais ».

___

Benjamin Roger (@benja_roger)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Israël - Palestine : le fils Abbas favorable à la création d'un État binational

Israël - Palestine : le fils Abbas favorable à la création d'un État binational

Au moment où le processus de paix israélo-palestinien entre dans une phase critique, le fils du président palestinien recommande à son père d'opter pour la création d'un Éta[...]

Arabie saoudite : la vieillesse s'éternise sur le trône

En élevant son demi-frère au rang de vice-prince héritier, le roi Abdallah sécurise la succession. Pendant que la génération suivante trépigne d'impatience. Et prend de[...]

Libye : l'ambassadeur de Jordanie enlevé à Tripoli

L'ambassadeur de Jordanie en Libye, Fawaz Al-Itan, a été enlevé mardi à Tripoli par des hommes armés. Son chauffeur aurait été blessé dans l'attaque.[...]

Israël impose des sanctions financières à l'Autorité palestinienne

L'État d'Israël a décidé jeudi de geler le transfert des taxes aux Palestiniens. De nouvelles sanctions économiques qui interviennent après la demande de la Palestine[...]

Israël - États-Unis : Jonathan Pollard, sa vie est un thriller

Condamné en 1987 à la réclusion à perpétuité pour espionnage au profit d'Israël, ce juif américain se retrouve malgré lui au coeur d'un marchandage visant[...]

Football : Mondiaux en Russie et au Qatar, l'ombre de la corruption plane sur la Fifa

Pour obtenir l'organisation de la compétition en 2018 et en 2022, la Russie et le Qatar ont-ils soudoyé des membres du comité exécutif de la Fifa ? Certains l'affirment et réclament des[...]

Doha dans le viseur de l'Arabie saoudite

Exaspérées par l'activisme politique du Qatar, les pétromonarchies de la région, Arabie saoudite en tête, multiplient les mesures de représailles contre le petit émirat[...]

France : les jeunes candidats au jihad sont-ils les victimes d'une "dérive sectaire" ?

Le salafisme jihadiste s'apparente-t-il à une dérive sectaire, à une instrumentalisation du religieux à des fins politiques ? Devant la multiplication des cas de jeunes-filles en rupture sociale et[...]

Séfarade blues : Israël et la question des réparations pour les Juifs chassés du monde arabe

Instrumentalisée par certains, la question de l'indemnisation des Juifs orientaux chassés d'Afrique du Nord ou du Moyen-Orient ravive de vieux contentieux. Pas seulement avec le monde arabe.[...]

Palestine : l'ancien du Fatah de retour à Gaza ?

Mis à la porte par Mahmoud Abbas en 2011, Mohammed Dahlan, l'ancien patron de la Sécurité, se verrait bien à la tête de l'Autorité palestinienne.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers