Extension Factory Builder
14/02/2013 à 17:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Augustin Matata Ponyo, Premier ministre de RDC, le 7 février 2013 à Washington. Augustin Matata Ponyo, Premier ministre de RDC, le 7 février 2013 à Washington. © AFP

Rapportant des propos du secrétaire général des Nations unies, le Premier ministre de RDC, Augustin Matata Ponyo, a indiqué que l’accord-cadre de l’ONU pour la pacification des Grands Lacs devrait être signé avant la fin du mois de février.

Lors du dernier sommet de l’Union africaine, le 28 janvier, l’Afrique du Sud s'était fermement opposée à la signature de l’accord-cadre de coopération pour la paix et pour la sécurité des Nations unies dans la région des Grands Lacs. Mais selon le Premier ministre de la RDC, Augustin Matata Ponyo, qui s’exprimait jeudi 14 février, « le secrétaire général (de l'ONU) nous a assurés que des progrès énormes ont été accomplis et qu’il devrait, sauf surprise, être signé bien avant la fin de ce mois ».

« L'accord-cadre, c'est un accord qui va pouvoir cimenter la paix à l'est du pays parce que c'est sur la base de cet accord que devra être montée toute la machinerie qui a pour objectif de consolider la paix à l'est du pays », a-t-il ajouté. Outre la RDC, sept pays devraient être signataires : le Rwanda, l'Ouganda, le Burundi, l'Angola, le Congo, l'Afrique du Sud et la Tanzanie.

Efforts diplomatiques

Il semble que les efforts diplomatiques des États-Unis aient payé, mais aucune information ne filtre pour l’instant sur une éventuelle position conciliante de l’Afrique du Sud. Lundi, le secrétaire d'État adjoint américain pour l'Afrique, Johnnie Carson, avait exhorté « la RDC, le Rwanda, l'Ouganda et d'autres pays de la région à signer et appliquer le plus tôt possible l'accord-cadre des Nations unies ».

Augustin Matata Ponyo a également évoqué le « réaménagement » du mandat de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco) – qui compte 17 000 hommes et à laquelle doit être greffée une brigade d'intervention sous-régionale de 2 500 hommes. Cette modification pourrait expliquer que l’accord-cadre reçoive l’aval de Pretoria.

Drones en cours d’acquisition

Le Premier ministre a par ailleurs indiqué que le « processus d'acquisition des drones [de surveillance de la frontière rwando-congolaise, NDLR] a déjà été lancé, et il est fort possible que d'ici juin-juillet les drones soient opérationnels pour identifier les mouvements de ceux qui dérangent l'Est » de la RDC.

Enfin, pour la Force internationale neutre de 4 000 hommes qui doit être déployée dans l’est de la RDC, après avoir reçu l’aval de Kinshasa et de Kigali, elle sera constituée de soldats ressortissants de neuf pays : l'Afrique du Sud, l'Angola, le Malawi, la Namibie, la Tanzanie, la Zambie, le Lesotho, Maurice et le Zimbabwe, selon le vice-ministre des Affaires étrangères sud-africain, Ebrahim Ebrahim.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

'Mbata ya bakolo' : au Congo, la vie sans les 'Zaïrois' de RDC

"Mbata ya bakolo" : au Congo, la vie sans les "Zaïrois" de RDC

Comment vivre sans les "Zaïrois" ? Lancée début avril, l’opération "Mbata ya bakolo" ("La gifle des aînés" en lingala) a laissé des traces dans le[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

RDC : après les massacres à Béni, la ville n'a plus confiance dans l'armée

Les rebelles ougandais de l'ADF-Nalu (Forces démocratiques alliées – Armée de libération de l’Ouganda) sèment la terreur à Beni, dans l'est de la RDC.[...]

Ebola : l'épidémie en RDC est dûe à une nouvelle souche

Le virus Ebola qui sévit actuellement en RDC est issu d'une nouvelle souche. C'est la conclusion d'une étude publiée dans la revue américaine The New England Journal of Medicine.[...]

RDC : nouveau massacre de civils par les rebelles ougandais

Vingt-deux personnes, majoritairement des femmes et des enfants, ont été massacrées vendredi soir lors d'une nouvelle tuerie commise par des rebelles ougandais dans l'est de la République[...]

RDC : Kinshasa veut expulser le responsable des droits de l'homme de l'ONU

Kinshasa a demandé jeudi le rappel de Scott Campbell, chef du bureau de l'ONU pour les droits de l'homme en RDC, au lendemain de la publication d'un rapport de ses services dénonçant des crimes commis par[...]

RDC : 26 morts dans une attaque à Beni, attribuée à l'ADF-NALU

Des rebelles ont attaqué le village de Beni, à l'est de la RDC, dans la nuit de mercredi à jeudi. Vingt-six personnes ont été tuées.[...]

RDC : Lambert Mende répond à Linda Thomas-Greenfield

Lambert Mende Omalanga est ministre des Médias et porte-parole du gouvernement de la RDC.[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

Comment l'Europe empêche le retour des migrants africains dans leur pays d'origine

Selon une étude de l'Ined publiée mercredi, les restrictions de la politique migratoire européenne constituent la principale barrière au retour des migrants dans leur pays d'origine.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers