Extension Factory Builder
14/02/2013 à 13:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le nouveau stade du TP Mazembe, à Lubumbashi. Le nouveau stade du TP Mazembe, à Lubumbashi. © DR

Le Maroc en 2015, la Libye en 2017 et la RDC en 2019 ? Le 14 février, Kinshasa s’est officiellement porté candidat à l’organisation de la première Coupe d’Afrique des nations (CAN) de son histoire.

La République démocratique du Congo (RDC) veut sa CAN. Le ministre des Sports congolais, Baudouin Banza Mukalay Nsungu, a déposé, jeudi 14 février, le dossier de candidature de son pays pour être hôte, en 2019, de la compétition sportive la plus populaire du continent africain. Les rencontres se dérouleraient essentiellement dans la capitale Kinshasa et à Lumbumbashi, la deuxième ville du pays.

Secouée depuis une vingtaine d’années par une succession de crises politico-militaires, la RDC se présente avec d’énormes handicaps. « Je sais qu'il y a un problème d'infrastructures, mais on va s'y mettre, c'est une ambition du gouvernement, a reconnu le ministre. Nous voulons accueillir cette grande fête du football ici (...) On tient vraiment à organiser cette CAN ». Pour l'instant, le gouvernement congolais n'a communiqué aucun chiffre sur le budget qu'il prévoit d'affecter à la CAN si son dossier est retenu.

La RDC avait souhaité abriter la compétition en 2015, avant de se désister. Pour l’édition de 2019, la candidature congolaise aura une concurrente de taille : celle de l’Algérie. Et ce n’est pas tout. La Zambie et le Sénégal, auraient eux aussi envie organiser la grande messe du football africain.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

'Mbata ya bakolo' : au Congo, la vie sans les 'Zaïrois' de RDC

"Mbata ya bakolo" : au Congo, la vie sans les "Zaïrois" de RDC

Comment vivre sans les "Zaïrois" ? Lancée début avril, l’opération "Mbata ya bakolo" ("La gifle des aînés" en lingala) a laissé des traces dans le[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

RDC : après les massacres à Béni, la ville n'a plus confiance dans l'armée

Les rebelles ougandais de l'ADF-Nalu (Forces démocratiques alliées – Armée de libération de l’Ouganda) sèment la terreur à Beni, dans l'est de la RDC.[...]

Ebola : l'épidémie en RDC est dûe à une nouvelle souche

Le virus Ebola qui sévit actuellement en RDC est issu d'une nouvelle souche. C'est la conclusion d'une étude publiée dans la revue américaine The New England Journal of Medicine.[...]

RDC : nouveau massacre de civils par les rebelles ougandais

Vingt-deux personnes, majoritairement des femmes et des enfants, ont été massacrées vendredi soir lors d'une nouvelle tuerie commise par des rebelles ougandais dans l'est de la République[...]

RDC : Kinshasa veut expulser le responsable des droits de l'homme de l'ONU

Kinshasa a demandé jeudi le rappel de Scott Campbell, chef du bureau de l'ONU pour les droits de l'homme en RDC, au lendemain de la publication d'un rapport de ses services dénonçant des crimes commis par[...]

RDC : 26 morts dans une attaque à Beni, attribuée à l'ADF-NALU

Des rebelles ont attaqué le village de Beni, à l'est de la RDC, dans la nuit de mercredi à jeudi. Vingt-six personnes ont été tuées.[...]

RDC : Lambert Mende répond à Linda Thomas-Greenfield

Lambert Mende Omalanga est ministre des Médias et porte-parole du gouvernement de la RDC.[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

Comment l'Europe empêche le retour des migrants africains dans leur pays d'origine

Selon une étude de l'Ined publiée mercredi, les restrictions de la politique migratoire européenne constituent la principale barrière au retour des migrants dans leur pays d'origine.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers