Extension Factory Builder
13/02/2013 à 19:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Intervention de Abdelilah Benkirane lors de la cérémonie d’inauguration de la synagogue. Intervention de Abdelilah Benkirane lors de la cérémonie d’inauguration de la synagogue. © MAP

Une cérémonie officielle a été organisée, mercredi 13 février, pour marquer la fin de la restauration de la synagogue Slat Alfassiyine dans le centre de Fès. Le chef du gouvernement islamiste Abdelilah Benkirane y a exalté, dans un message lu au nom du roi Mohammed VI, "la richesse et la diversité des composantes spirituelles" du Maroc .

La cérémonie s'est déroulée dans la médina de la ville, classée au patrimoine de l'Unesco, en présence de 200 personnes parmi lesquelles des membres de la communauté juive marocaine, mais aussi le président du Bundestag (Parlement fédéral allemand), Norbert Lammert, dont le pays a contribué à la rénovation de cet édifice datant du XVIIe siècle.

La synagogue « Slat Alfassiyine » est située dans le célèbre quartier El Mellah, haut lieu de la culture juive dans la médina de Fès. Sa restauration complète, qui aura réclamé plus de deux années d'efforts, « est le témoignage éloquent de la richesse et de la diversité des composantes spirituelles du royaume du Maroc et de son patrimoine authentique », a déclaré le chef du gouvernement, l'islamiste Abdelilah Benkirane, lisant un message du roi Mohammed VI.

« Les traditions séculaires de la civilisation marocaine puisent leur essence dans le fait que les Marocains sont profondément imprégnés des valeurs de coexistence, de tolérance et de concorde entre les différentes composantes de la nation », a-t-il poursuivi.

Restaurer "tous les temples juifs"

Dans son message lu par le Premier ministre, Mohammed VI a appelé « à la restauration de tous les temples juifs » du royaume. D'après lui, la nouvelle Constitution, adoptée en 2011 dans le contexte du Printemps arabe, consacre la « particularité hébraïque » du Maroc comme « l'un des affluents séculaires » de son « identité nationale ». De son côté, Abdelilah Benkirane a jugé que cette inauguration était « une leçon adressée par le Maroc au 21e siècle et au reste du monde ».

De hauts responsables de la communauté juive marocaine, dont l'ancien ministre Serge Berdugo, ont également pris la parole lors de cette cérémonie organisée par la Fondation du patrimoine culturel judéo-marocain (FPCJM). Le conseiller de Mohammed VI, André Azoulay, le ministre de l'Intérieur, Mohand Laenser, et le ministre de la Culture, Mohammed Amine Sbihi, étaient par ailleurs présents.

Le Maroc, où vivaient près de 250 000 juifs durant la première moitié du XXe siècle, compte toujours la plus importante communauté juive d'Afrique du Nord. Selon différentes études, ils ne seraient plus que 3 000 environ.

(Avec agences)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

SOS Fifa

Fifa : un sigle qui sent de plus en plus le soufre. Principale institution sportive mondiale, avec le Comité international olympique (CIO), la Fédération internationale de football association gè[...]

Maroc : Baha, l'irremplaçable stratège de Benkirane

La mort accidentelle de son bras droit Abdellah Baha prive le chef du gouvernement marocain, Abdelilah Benkirane, d'un confident, d'un conseiller et d'un stratège. Amputé de son éminence grise, il[...]

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Maroc - Scandale du stade de Rabat : camouflet royal pour Mohamed Ouzzine

La décision est tombée comme un couperet. Le roi du Maroc vient de désavouer le ministre de la Jeunesse et des Sports et demande l'ouverture d'une enquête approfondie sur le scandale de la pelouse du[...]

Côte d'Ivoire - Burkina : Soro, visiteur discret de Compaoré à Casablanca

Guillaume Soro, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, a profité fin novembre d'un déplacement officiel au Maroc pour discrètement rendre visite à l'ex-président[...]

Infrastructures : les 10 projets africains qui ont marqué 2014

Le cabinet d'audit et de conseil KPMG vient de publier l'édition 2014 de son classement des 100 projets d'infrastructure de "classe mondiale". Une dizaine d'entre eux se trouvent sur le continent. Revue de[...]

Le Maroc envoie ses F-16 en Irak contre l'État islamique

Le Maroc a confirmé à "Jeune Afrique" avoir envoyé plusieurs F-16 avec leurs pilotes lutter contre l'État islamique en Irak.[...]

Tunisie - Cinéma : la guerre de l'Étoile

Parmi les quinze longs-métrages en compétition au Festival international du film de Marrakech, plusieurs belles surprises. Comme "L'Orchestre des aveugles", de Mohamed Mouftakir.[...]

Maroc : la plus grande ferme éolienne d'Afrique entre en service

 L'exploitation commerciale du parc éolien de Tarfaya, au Maroc, a démarré. D'une capacité globale de 300 mégawatts, cette ferme éolienne peut produire environ 1 000 Gwh[...]

Marocains et Sénégalais, frères spirituels

Témoins des solides liens cultuels et commerciaux entre le royaume chérifien et le Sénégal, des milliers de Marocains vivent à Dakar. Et ils y sont bien dans leurs babouches.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers