Extension Factory Builder
13/02/2013 à 10:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Nabil Maaloul, lors de la Coupe du monde des clubs, le 10 décembre 2011, au Japon. Nabil Maaloul, lors de la Coupe du monde des clubs, le 10 décembre 2011, au Japon. © AFP

C’est vendredi 15 février que sera connu le nom du nouveau sélectionneur de la Tunisie, après la démission de Sami Trabelsi. Nabil Maâloul serait de loin le mieux placé pour être nommé, plutôt que Khaled Ben Yahia.

Mercredi, Khaled Ben Yahia (53 ans), ancien entraîneur de l’Espérance de Tunis, de La Marsa ou encore de Gafsa croisera peut-être Nabil Maâloul (50 ans), qui viendra lui aussi passer son entretien d’embauche dans les locaux de la Fédération Tunisienne de Football. « Ils seront reçus par une commission composée par Wadi El Jeri, le président de la FTF, le directeur technique national et un juriste », confirme Maher Snoussi, le vice-président de la FFT.

« Cette commission fera une proposition au bureau fédéral, lequel nommera un sélectionneur vendredi après-midi. » L’heureux élu se verra proposer un contrat d’objectif à court terme, avec la qualification pour la Coupe du Monde 2014 comme priorité.

Selon nos sources, ce bureau fédéral pencherait très largement pour Maâloul, qui a démissionné il y a quelques semaines de son poste d’entraîneur de l’Espérance de Tunis. Le technicien tunisois, qui a déjà fait partie du staff technique des Aigles de Carthage, la première fois en 2004 quand la Tunisie est devenue championne d’Afrique, a également remporté la Ligue des Champions avec l’Espérance en 2011. « La décision est prise à 90 %, et c’est Maâloul qui devrait être nommé », a affirmé à Jeune Afrique une source proche du dossier. Selon une autre source, si Khaled Ben Yahia aurait plutôt les faveurs du ministère des Sports, Maâloul aurait celles du bureau fédéral. Et c’est lui tranchera.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : Habib Essid a formé son gouvernement

Tunisie : Habib Essid a formé son gouvernement

Après de longues et complexes tractations avec les partis, Habib Essid, le nouveau chef de l’exécutif tunisien, a bouclé vendredi la composition de son gouvernement qu’il présentera &agrav[...]

Former le gouvernement tunisien, le casse-tête de Habib Essid

Nouveau chef de l'exécutif tunisien, Habib Essid continue de chercher la formule idéale pour son futur gouvernement, dont la composition doit être annoncée, selon des sources au sein de son [...]

CAN 2015 : la Tunisie assomme les Chipolopolos

Les Zambiens, longtemps dominateurs, ont ouvert le score par Emmanuel Mayuka à l'heure de jeu. Mais les Chipolopolos ont ensuite payé leurs occasions manquées. Résultat, c'est la Tunisie qui a[...]

Tunisie : Selma Elloumi recadrée par BCE

Selma Elloumi, députée de Nabeul, souhaitait abandonner son mandat parlementaire pour devenir conseillère du président tunisien Béji Caïd Essebsi. Qui n'a pas apprécié.[...]

Tunisie : Mohsen Marzouk, l'éminence grise de BCE

Nommé début janvier conseiller spécial du président tunisien avec rang de ministre, en charge des affaires politiques, Mohsen Marzouk fait désormais partie du cercle de confiance de Béji[...]

CAN 2015 : La Tunisie déçoit face au Cap-Vert

Dans le deuxième match du groupe B, la Tunisie a été surprise par les Cap-Verdiens qui ont égalisé sur un penalty litigieux (1-1). Les Aigles de Carthage devront hausser leur niveau de jeu pour[...]

CAN 2015 : ça s'annonce corsé...

Le Nigeria, tenant du titre, ne sera pas là, et une bonne demi-douzaine de sélections peuvent prétendre à sa succession. Avec, dans le costume du favori, l'Algérie. Suspense assuré[...]

Tunisie : pour Z, caricaturiste, "la liberté l'emporte sur la sécurité"

Pour le caricaturiste tunisien Z, contraint à l'anonymat, "Charlie Hebdo" a eu raison de ne "pas s'incliner, de montrer que l'impertinence survivra", comme ils l'ont fait en dessinant de nouveau le[...]

Un vent de francophonie sur la CAN 2015

Cinq entraîneurs, onez pays francophones, une majorité de joueurs de Ligue 1, la CAN 2015 qui se tient en Guinée-Equatoriale du 17 janvier au 8 février ressemblerait presque à une coupe de la[...]

Foot : le top 10 des joueurs à suivre pendant la CAN 2015

Déjà connus ou en quête de reconnaissance, certains joueurs vont profiter de la CAN 2015 pour tenter de frapper les esprits. Jeune Afrique en a sélectionnés dix, toutes nationalités[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130213100958 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130213100958 from 172.16.0.100