Extension Factory Builder
12/02/2013 à 18:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président mauritanien, le 11 décembre 2012 à Paris. Le président mauritanien, le 11 décembre 2012 à Paris. © AFP

L’approche de la Mauritanie pour combattre Aqmi a permis de "démanteler un grand nombre de cellules terroristes dormantes" et "a réussi à mettre en échec des opérations terroristes qui visaient la déstabilisation du pays", selon le ministre de la Défense, Ahmed Ould Ideye. Il l’a déclaré, mardi 12 février, à Nouakchott.

Le ministre de la Défense, Ahmed Ould Ideye, est catégorique. La politique active contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) mise en place par le président mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, depuis son arrivée en 2009, a permis de « démanteler un grand nombre de cellules terroristes dormantes ».

« Notre approche a réussi à mettre en échec des opérations terroristes qui visaient la déstabilisation du pays en s'attaquant à des objectifs sensibles de l'État », a poursuivi le ministre, mardi 12 févier, à l'ouverture lors d'un colloque sur le terrorisme à Noaukchott. Le colloque, organisé par l'Institut mauritanien des études stratégiques, a pour but de réfléchir à des « approches pratiques, à même de venir à bout du terrorisme en renforçant les dispositifs de lutte mis en place par la stratégie mauritanienne ».

Ahmed Ould Ideye Ould Ideye a également affirmé que la Mauritanie avait « considérablement renforcé sa présence sur ses frontières sud-est et nord » avec le Mali et l'Algérie « pour faire face au danger terroriste ».

Après avoir répété que la Mauritanie ne s’engagerait pas militairement au Nord-Mali, Aziz avait finalement affirmé la disponibilité de son pays à venir en aide à l'armée malienne, lors d'une rencontre avec son homologue français, François Hollande, le mardi 15 janvier, à Abou Dhabi.

Mais aujourd’hui, on ne sait toujours pas de quelle aide il s’agit et si la Mauritanie acceptera de participer à la force africaine en cours de déploiement pour prendre le relais des troupes françaises.
(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mauritanie

Mohamedou Ould Slahi : je vous écris de Guantánamo

Mohamedou Ould Slahi : je vous écris de Guantánamo

On l'a pris, à tort, pour un gros bonnet d'Al-Qaïda. Kidnappé dans sa Mauritanie natale, puis remis aux Américains, Mohamedou Ould Slahi croupit depuis 2002 dans la sinistre base cubaine. Dans un [...]

Mauritanie : Dah Ould Abeid et 2 autres militants anti-esclavagistes condamnés à 2 ans de prison

Trois militants anti-esclavagistes de Mauritanie, dont l'ex-candidat à la présidentielle Biram Ould Dah Ould Abeid, ont été condamnés jeudi à deux ans de prison ferme.[...]

Mauritanie : Fatimata Mbaye, indestructible

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Décryptage : que signifie la condamnation à mort du jeune Mauritanien coupable d'apostasie ?

Le 24 décembre, un jeune Mauritanien a été condamné à mort pour apostasie, à Nouadhibou, dans le nord-ouest du pays, avant de faire appel deux jours plus tard. Cette décision[...]

Mauritanie : la défense fait appel de la condamnation à mort pour apostasie

Les avocats d'un jeune Mauritanien incarcéré depuis près d'un an pour un écrit considéré comme blasphématoire envers le prophète Mahomet et condamné à mort[...]

Mauritanie : un homme condamné à mort pour apostasie

Une organisation anti-esclavagiste de Mauritanie a appelé vendredi à gracier un jeune condamné à mort pour apostasie dans ce pays, regrettant "un procès expéditif mené sous[...]

Première condamnation à mort pour apostasie en Mauritanie

La première condamnation à mort pour apostasie de l'histoire de la Mauritanie depuis son indépendance en 1960 a été prononcée mercredi soir à Nouadhibou (Nord-Ouest) à[...]

Sahel : ces chefs jihadistes éliminés par les Français... et ceux qui courent toujours

Plusieurs chefs jihadistes de premier plan ont été tués par les forces françaises depuis le déclenchement de l'opération Serval au Mali, en janvier 2013. D'autres sont toujours en vie,[...]

Les pays du "G5 du Sahel" appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les dirigeants des cinq pays du "G5 du Sahel" (Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie), réunis vendredi en sommet à Nouakchott, ont appelé l'ONU à mettre en place une force[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130212183150 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130212183150 from 172.16.0.100