Extension Factory Builder
12/02/2013 à 15:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le secrétaire d'État adjoint pour l'Afrique, Johnnie Carson, le 29 janvier 2013. Le secrétaire d'État adjoint pour l'Afrique, Johnnie Carson, le 29 janvier 2013. © AFP

Les États-Unis soutiennent la proposition de l’ONU d'engager, en RDC, une force d'intervention sous les ordres de la Monusco, pour contrer les rebelles du M23 dans l'est du pays. La signature de ce projet d'accord de coopération pour la paix et pour la sécurité de l'ONU dans la région des Grands Lacs, a été repoussée sine die lors du sommet de l'Union africaine, le 28 janvier.

Le projet d'accord de coopération pour la paix et pour la sécurité de l'ONU dans la région des Grands Lacs, dont la signature a été repoussée sine die lors du sommet de l'Union africaine, le 28 janvier, a les faveurs des États-Unis. Le secrétaire d'État adjoint pour l'Afrique, Johnnie Carson, a exhorté, mardi 12 février lors d'une conférence au centre de réflexion Brookings Institution de Washington., « la RDC, le Rwanda, l'Ouganda et d'autres pays de la région à signer et appliquer le plus tôt possible l'accord-cadre des Nations unies ».

Selon Johnnie Carson, Washington « soutient avec force l'intégration d'une brigade régionale d'intervention au sein de la Monusco », la Mission de l'ONU pour la stabilisation du Congo, que prévoit cet accord. Les Nations unies souhaitent créer une « brigade d'intervention rapide (...) plus robuste », avec 2 500 hommes, avait indiqué la semaine dernière le patron des opérations de maintien de la paix de l'ONU, Hervé Ladsous. Les Sud-Africains, qui prévoient d'envoyer des soldats sur le terrain, y sont catégoriquement opposés.

"Processus de paix complet"

Le plus haut diplomate américain pour l'Afrique, qui quittera son poste dans quelques jours, a plaidé pour que ce plan onusien s'accompagne d'un « processus de paix complet » pour l'est de la RDC, piloté par un « envoyé spécial de l'ONU ».

« Une solution élaborée et soutenue par la communauté internationale est le seul moyen d'aller de l'avant. Nous y sommes parvenus pour l'ancienne Yougoslavie (...) Nous avons pu stopper le conflit au Soudan. On doit produire un effort tout aussi dynamique et international pour la RDC », a plaidé Johnnie Carson.

« Les États-Unis sont disposés à travailler avec les autres membres du Conseil de sécurité de l'ONU et nos partenaires africains », a-t-il assuré.

« Le président (Barack) Obama s'est entretenu fin décembre avec le président (rwandais Paul) Kagame pour rappeler que tout appui au M23 était incompatible avec les aspirations du Rwanda à la paix et à la stabilité de la région », a également déclaré le diplomate américain. « Nous allons continuer à regarder cela de près », a-t-il ajouté.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Connu notamment pour ses insultes racistes, Roberto Carderoli a affirmé mardi que le père de Cécile Kyenge l'avait ensorcelé. Et le sénateur italien dit détenir des preuves de ses accusati[...]

RDC : Joseph Kabila cherche des alliés

Les concertations nationales de septembre et octobre 2013 en RDC entre Joseph Kabila et une partie de l'opposition n'auraient-elles servi à rien ? C'est bien possible. Explications.[...]

RDC : le journaliste Magloire Paluku toujours inquiet pour sa sécurité

Réchappé d'une tentative d'assassinat le 10 août, Magloire Paluku, directeur de Radio Kivu 1 et correspondant de RFI swahili à Goma, assure aujourd'hui lui-même sa[...]

RDC : l'isolement de la région touchée par Ebola limite la progression de l'épidémie

L’enclavement de la zone touchée par l’épidémie de fièvre hémorragique due au virus Ebola en République démocratique du Congo limite considérablement sa[...]

RDC - Affaire Chebeya : plainte contre Mwilambwe confirmée au Sénégal

À la suite de la plainte déposée par la FIDH et les familles des victimes dans l'affaire Chebeya début juin, la justice sénégalaise a ouvert mardi une information judicaire à[...]

RDC 

Kin-Kiey Mulumba : "La majorité des Congolais souhaitent voir Kabila continuer"

Au cœur du débat sur l'éventuelle modification de la Constitution en RDC, Kin-Kiey Mulumba, ministre congolais en charge des Nouvelles technologies, lance "Kabila désir". Une structure qui[...]

RDC : l'épidémie d'Ebola n'a "aucun lien avec celle qui sévit en Afrique de l'Ouest"

"Les résultats sont sortis positifs. Le virus Ebola est confirmé en RDC", a déclaré le ministre congolais (RDC) de la Santé, Félix Kabange Numbi.[...]

RDC : la fièvre hémorragique d'origine indéterminée "sous contrôle"

Le ministre congolais de la Santé, le Dr Félix Kabange Numbi, a annoncé vendredi que la fièvre hémorragique d'origine indéterminée qui a fait treize morts depuis le 11 août[...]

RDC : Jean-Claude Kifwa, le général "action, réaction" à Kisangani

Alors que Kisangani, dans le nord-est de la RDC, s’apprête à accueillir temporairement des ex-rebelles FDLR, le climat est tendu entre société civile et autorités militaires. Sur place, le[...]

RDC - Congo : Mbata ya bakolo, un retour fortement conseillé

Les ressortissants de RDC sont priés de se mettre en règle ou de quitter le pays. Une opération qui accentue les tensions entre les deux voisins.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex