Extension Factory Builder
12/02/2013 à 15:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le secrétaire d'État adjoint pour l'Afrique, Johnnie Carson, le 29 janvier 2013. Le secrétaire d'État adjoint pour l'Afrique, Johnnie Carson, le 29 janvier 2013. © AFP

Les États-Unis soutiennent la proposition de l’ONU d'engager, en RDC, une force d'intervention sous les ordres de la Monusco, pour contrer les rebelles du M23 dans l'est du pays. La signature de ce projet d'accord de coopération pour la paix et pour la sécurité de l'ONU dans la région des Grands Lacs, a été repoussée sine die lors du sommet de l'Union africaine, le 28 janvier.

Le projet d'accord de coopération pour la paix et pour la sécurité de l'ONU dans la région des Grands Lacs, dont la signature a été repoussée sine die lors du sommet de l'Union africaine, le 28 janvier, a les faveurs des États-Unis. Le secrétaire d'État adjoint pour l'Afrique, Johnnie Carson, a exhorté, mardi 12 février lors d'une conférence au centre de réflexion Brookings Institution de Washington., « la RDC, le Rwanda, l'Ouganda et d'autres pays de la région à signer et appliquer le plus tôt possible l'accord-cadre des Nations unies ».

Selon Johnnie Carson, Washington « soutient avec force l'intégration d'une brigade régionale d'intervention au sein de la Monusco », la Mission de l'ONU pour la stabilisation du Congo, que prévoit cet accord. Les Nations unies souhaitent créer une « brigade d'intervention rapide (...) plus robuste », avec 2 500 hommes, avait indiqué la semaine dernière le patron des opérations de maintien de la paix de l'ONU, Hervé Ladsous. Les Sud-Africains, qui prévoient d'envoyer des soldats sur le terrain, y sont catégoriquement opposés.

"Processus de paix complet"

Le plus haut diplomate américain pour l'Afrique, qui quittera son poste dans quelques jours, a plaidé pour que ce plan onusien s'accompagne d'un « processus de paix complet » pour l'est de la RDC, piloté par un « envoyé spécial de l'ONU ».

« Une solution élaborée et soutenue par la communauté internationale est le seul moyen d'aller de l'avant. Nous y sommes parvenus pour l'ancienne Yougoslavie (...) Nous avons pu stopper le conflit au Soudan. On doit produire un effort tout aussi dynamique et international pour la RDC », a plaidé Johnnie Carson.

« Les États-Unis sont disposés à travailler avec les autres membres du Conseil de sécurité de l'ONU et nos partenaires africains », a-t-il assuré.

« Le président (Barack) Obama s'est entretenu fin décembre avec le président (rwandais Paul) Kagame pour rappeler que tout appui au M23 était incompatible avec les aspirations du Rwanda à la paix et à la stabilité de la région », a également déclaré le diplomate américain. « Nous allons continuer à regarder cela de près », a-t-il ajouté.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Drôles de révolutionnaires !

Drôles de révolutionnaires !

De dangereux émeutiers prêts à utiliser la violence pour déstabiliser l'État ? C'est ainsi que les autorités congolaises ont, après leur interpellation, présenté[...]

Kyungu wa Kumwanza : "La RDC doit privilégier les échéances électorales importantes"

De retour de Kinshasa, où il a pris part la semaine dernière à la réunion du bureau politique de la coalition au pouvoir, convoquée par le président Joseph Kabila, Antoine Gabriel Kyungu[...]

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

Près de deux semaines après leur arrestation à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, plusieurs militants[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Rififi à Conakry

Difficile de s'y retrouver quand pouvoirs et oppositions font des calendriers électoraux un enjeu majeur de la démocratie.[...]

RDC : la Monusco reconduite, mais réduite

La Monusco comptera 2 000 soldats de moins. Cette reconduction du mandat de la force onusienne survient en pleine brouille entre les Nations unies et Kinshasa.[...]

RDC : les Américains derrière les mouvements citoyens ?

Les autorités congolaises, qui ont durement mis fin à la rencontre entre les mouvements citoyens étrangers et congolais la semaine dernière, ont trouvé en Washington un responsable à ce[...]

RDC : trente éléphants tués en quinze jours par des braconniers dans le parc de la Garamba

Trente éléphants ont été abattus en deux semaines dans le Parc national de la Garamba, dans le nord-est de la RDC. Les responsables du parc accusent un groupe de braconniers soudanais d'avoir commis[...]

RDC : remous dans la majorité au sujet de la loi électorale

Sept partis de la majorité congolaise (RDC) ont exprimé leurs inquiétudes sur la révision de la Constitution. Après une réunion agitée, ils ont fini par rentrer dans le rang. [...]

RDC : face aux rebelles rwandais, l'armée progresse sans vrai combat

"Une guerre sans combattants?" L'armée congolaise progresse au Sud-Kivu face à des rebelles rwandais des FDLR qui préfèrent fuir, faisant craindre que les problèmes causés par[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130212142656 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130212142656 from 172.16.0.100