Extension Factory Builder
12/02/2013 à 09:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des équipes d'inspections sur le lieu du crash au Liberia. Des équipes d'inspections sur le lieu du crash au Liberia. © AFP

Selon un nouveau bilan officiel communiqué à Conakry, l'accident d'avion survenu lundi 11 février au Liberia, près de l'aéroport international de Monrovia, a fait onze morts. Parmi les victimes, le chef d'état-major de l'armée guinéenne qui voyageait avec d'autres responsables militaires guinéens.

« Cet accident a coûté la vie aux six membres de la délégation conduite par le général de division, Souleymane Kéléfa Diallo, chef d'état-major général des armées, et aux cinq membres de l'équipage », a affirmé le ministère guinéen de la Défense dans un communiqué. L'identité des autres victimes n'a pas été précisée.

À la suite de cette catastrophe aérienne, le chef de l'État guinéen Alpha Condé a nommé à le général Namory Traoré à la tête de l'armée, dont il était le chef d'état-major adjoint, a indiqué la présidence guinéenne dans autre un communiqué.

Un deuil national de trois jours est observé en Guinée à partir de lundi à la suite de cet accident, a ajouté le ministère de la Défense.

Le ministre libérien de l'Information, Lewis Brown, avait auparavant affirmé que « dix personnes » avaient été tuées dans ce crash sans « aucun survivant ».

La présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a annoncé lundi à la télévision publique une journée de deuil pour mardi. « Que tout le monde prie pour le repos de l'âme des Guinéens tués dans ce crash », a-t-elle déclaré.

Causes inconnues

L'accident, dont les causes restaient encore inconnues à la mi-journée, a eu lieu près de l'aéroport international de Monrovia qui est situé à 65 km au sud-est de la capitale. Le lieu où l'avion s'est écrasé se trouve dans une région recouverte de forêt épaisse.

L'appareil amenait de Conakry une délégation de l'armée guinéenne à Monrovia où elle devait assister à une cérémonie à l'occasion de la fête de l'armée libérienne.

Le Liberia rend hommage chaque année à son armée et invite à cette occasion des délégations militaires de pays de la région, notamment la Guinée, son voisin du nord.

Avec AFP

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Tout juste arrivé au Liberia, le cocktail d'anticorps non homologué ZMapp donne des premiers résultats encourageants.[...]

Ebola - François Lounceny Fall : "Nous en appelons à plus de solidarité de la part des pays-frères africains"

Alors que l'Afrique de l'Ouest est frappée par une épidémie d'Ebola sans précédent, le ministre guinéen des Affaires étrangères, François Lounceny Fall, a fait le[...]

Le Maroc "solidaire" des pays touchés par Ebola au nom de sa politique africaine

Avec la suspension des vols d'Air France vers la Sierra Leone, le Maroc est le dernier pays à desservir de manière régulière les trois principaux pays frappés par l'épidémie[...]

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de[...]

Ebola : un médecin libérien traité avec le sérum ZMapp décède

Un médecin libérien contaminé par Ebola, qui avait reçu une dose du sérum expérimental ZMapp, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Le ministre de la[...]

Ebola : pour la première fois, un expert de l'OMS touché par la maladie

Un expert de l'Organisation mondiale de la santé, opérant en Sierra Leone pour lutter contre l'épidémie d'Ebola, a contracté le virus à l'origine de la fièvre hémorragique,[...]

Ebola : ONU et OMS promettent des moyens sans précédent contre une épidémie "exceptionnelle"

L'ONU et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont promis samedi des moyens "sans précédent" au Liberia pour faire face à la propagation foudroyante du virus Ebola, qui menace les acquis[...]

Ebola : stopper la progression de l'épidémie "prendra 6 à 9 mois", selon l'OMS

L'épidémie d'Ebola a atteint une telle vitesse de propagation qu'il faudra de six à neuf mois pour l'arrêter, a prévenu vendredi un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé[...]

Ebola : le Sénégal ferme sa frontière avec la Guinée, 13 décès suspects en RDC

Alors que commence la tournée du coordinateur de l'ONU contre le virus Ebola dans les pays les plus touchés par l'épidémie, le Sénégal a décidé jeudi de fermer ses[...]

Ebolaphobie : l'Afrique mise au ban du monde ?

La psychose suscitée par le virus Ebola atteint parfois des records d'absurdité. Les raccourcis, les incompréhensions et les confusions alimentent l'inquiétude à l'étranger... qui peut[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex