Extension Factory Builder
12/02/2013 à 09:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des équipes d'inspections sur le lieu du crash au Liberia. Des équipes d'inspections sur le lieu du crash au Liberia. © AFP

Selon un nouveau bilan officiel communiqué à Conakry, l'accident d'avion survenu lundi 11 février au Liberia, près de l'aéroport international de Monrovia, a fait onze morts. Parmi les victimes, le chef d'état-major de l'armée guinéenne qui voyageait avec d'autres responsables militaires guinéens.

« Cet accident a coûté la vie aux six membres de la délégation conduite par le général de division, Souleymane Kéléfa Diallo, chef d'état-major général des armées, et aux cinq membres de l'équipage », a affirmé le ministère guinéen de la Défense dans un communiqué. L'identité des autres victimes n'a pas été précisée.

À la suite de cette catastrophe aérienne, le chef de l'État guinéen Alpha Condé a nommé à le général Namory Traoré à la tête de l'armée, dont il était le chef d'état-major adjoint, a indiqué la présidence guinéenne dans autre un communiqué.

Un deuil national de trois jours est observé en Guinée à partir de lundi à la suite de cet accident, a ajouté le ministère de la Défense.

Le ministre libérien de l'Information, Lewis Brown, avait auparavant affirmé que « dix personnes » avaient été tuées dans ce crash sans « aucun survivant ».

La présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a annoncé lundi à la télévision publique une journée de deuil pour mardi. « Que tout le monde prie pour le repos de l'âme des Guinéens tués dans ce crash », a-t-elle déclaré.

Causes inconnues

L'accident, dont les causes restaient encore inconnues à la mi-journée, a eu lieu près de l'aéroport international de Monrovia qui est situé à 65 km au sud-est de la capitale. Le lieu où l'avion s'est écrasé se trouve dans une région recouverte de forêt épaisse.

L'appareil amenait de Conakry une délégation de l'armée guinéenne à Monrovia où elle devait assister à une cérémonie à l'occasion de la fête de l'armée libérienne.

Le Liberia rend hommage chaque année à son armée et invite à cette occasion des délégations militaires de pays de la région, notamment la Guinée, son voisin du nord.

Avec AFP

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Drague : le bal des faux-culs

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Ebola en Afrique de l'Ouest : le bilan passe le cap des 600 morts, dont 68 en 5 jours

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le bilan de l'épidémie de fièvre Ebola qui frappe la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone depuis mars a désormais franchi le cap des 600[...]

Selon l'OMS, l'épidémie de virus Ebola "peut être stoppée" en Afrique de l'Ouest

Après une accalmie au mois d'avril, la grave épidémie de virus Ebola qui touche l'Afrique de l'Ouest est repartie à la hausse ces derniers jours. Selon des responsables de l'OMS, celle-ci peut encore[...]

Ebola : l'Afrique de l'Ouest réunie à Accra pour riposter à l'épidémie

L'Afrique de l'Ouest, dont onze pays sont réunis à Accra en compagnie d'experts internationaux mercredi et jeudi, tente de riposter à l'épidémie d'Ebola qui a déjà fait 467 morts[...]

Guinée : Ebola, la fièvre monte à Conakry

Ebola tue maintenant au Liberia et en Sierra Leone, mais c'est toujours la Guinée qui paie le plus lourd tribut. Reportage dans un hôpital de Conakry, où l'on se bat pour sauver des vies.[...]

Guinée : polémique entre Alpha Condé et MSF autour de l'épidémie d'Ebola

Le torchon brûle entre le président guinéen, Alpha Condé, et l'organisation Médecins sans frontières (MSF). Lundi 23 juin, celle-ci avait ainsi estimé que l'épidémie[...]

Ebola : l'épidémie est "hors de contrôle" en Afrique de l'Ouest, selon MSF

L'ONG Médecins sans frontières (MSF) a affirmé lundi que la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone comptaient "60 foyers actifs" de fièvre hémorragique, en grande partie due au[...]

Massacre du 28 septembre en Guinée : "Il y a aura une justice nationale", assure Cheick Sako

Une semaine après les déclarations du Général Sékouba Konaté - qui affirme avoir déposé auprès de la Cour pénale internationale (CPI) une liste de noms de[...]

Hausse des cas d'Ebola en Guinée

Une hausse des cas de fièvre hémorragique, essentiellement due au virus Ebola, suscite l'inquiétude des Guinéens, pays le plus affecté par l'épidémie qui affecte aussi la Sierra[...]

Le virus Ebola continue de se propager en Afrique de l'Ouest

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le virus Ebola continue de se propager dans trois pays d'Afrique de l'Ouest. Le bilan s'alourdissant, l'épidémie actuelle est d'ores et déjà la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers