Extension Factory Builder
10/02/2013 à 19:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Abderrazak Bouhara est mort à Alger, le 10 février 2013. Abderrazak Bouhara est mort à Alger, le 10 février 2013. © Omar Sefouane pour JA

Le sénateur du tiers présidentiel et dirigeant du Front de libération nationale (FLN), Abderrazak Bouhara, est décédé à l'âge de 79 ans, ce dimanche 10 février, à l’hôpital militaire de Ain Naâdja, sur les hauteurs d’Alger.

Admis samedi dans l'établissement de Ain Naâdja, où se soignent les dignitaires algériens, après avoir été victime d'un accident vasculaire cérébral hémorragique, Abderrazak Bouhara a succombé dans l’après-midi du dimanche des suites d’un malaise cardiaque.

Ancien maquisard (combattant durant la guerre d’indépendance), ambassadeur, ex-ministre durant les années 1980, Abderrazak Bouhara était membre du comité central du Front de libération nationale (FLN) depuis 1989.

Désigné sénateur du tiers présidentiel en 2004, cacique du parti et réputé proche des décideurs, Abderrazak Bouhara était pressenti pour succéder à Abdelaziz Belkhadem, destitué de son poste de secrétaire général du FLN, le 31 janvier.

La disparition d'Abderrazak Bouhara redistribue une nouvelle fois les cartes au sein du FLN. Il semblait, ces derniers jours, faire l’unanimité parmi ses pairs pour diriger l’ex-parti unique jusqu’aux prochaines élections présidentielles d’avril 2014.

---

Karim Djaad

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Benjamin Stora : 'La promesse de réouverture des synagogues algériennes est très importante'

Benjamin Stora : "La promesse de réouverture des synagogues algériennes est très importante"

L’historien spécialiste du Maghreb Benjamin Stora réagit à la promesse de réouverture des synagogues algériennes faite par le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, dé[...]

Crash du vol AH5017 : l'enquête associera plusieurs pays

Le détachement militaire français dépêché dans le nord du Mali sur le lieu du crash du vol Ouaga-Alger AH 5017 a retrouvé vendredi la boîte noire du DC-9 affrété par Air[...]

Mali : le gouvernement et six groupes armés signent à Alger une "feuille de route" pour la paix

Après d'âpres tractations et plusieurs mois de blocage, le gouvernement malien et six groupes armés ont signé jeudi à Alger un document sur la "cessation des hostilités". Une[...]

L'épave "désintégrée" du vol AH5017 localisée vers Gossi dans le nord du Mali

L'état-major de l'armée burkinabè a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi avoir localisé dans le nord du Mali l'épave "désintégrée" du DC9[...]

Air Algérie : cinq questions sur le crash du vol AH5017

Le DC9 du vol Ouaga-Alger AH5017, affrété par la compagnie Air Algérie, a été retrouvé jeudi après son crash, la nuit précédente, dans la zone de Gossi, au nord du[...]

Crash du vol AH5017 : pour Hollande, "tout laisse penser que cet avion s'est écrasé au Mali"

L'avion de la compagnie Air Algérie, disparu cette nuit alors qu'il faisait route vers Alger, a été victime d'un crash, selon un officiel de l'aviation algérienne. Les recherches se poursuivaient jeudi[...]

Air Algérie : le vol Ouaga-Alger AH 5017 disparaît avec 116 personnes à bord

La compagnie aérienne nationale algérienne a annoncé avoir perdu le contact avec l'un de ses avions parti de Ouagadougou. Il y avait entre 110 passagers et 6 membres d'équipage à bord.[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord dans cent jours" sur le Nord-Mali

Le chef de la diplomatie algérienne fait le point sur le dialogue inter-malien, entamé le 16 juillet, et qui devrait être suspendu le 24 juillet avant une reprise à la mi-août. Première[...]

Algérie : les Fennecs envoient 100 000 dollars "aux enfants de Gaza"

Selon un communiqué officiel publié dimanche, les Fennecs ont décidé d'octroyer un don de 10 millions de dinars, soit 100 000 dollars, aux enfants de Gaza. Le même texte a également[...]

Libye : les voisins s'invitent dans la crise, au grand dam des Occidentaux

Inquiets de voir le pays sombrer dans le chaos, les six pays frontaliers s'impliquent dans le dossier. Mais leur initiative, soutenue par l'Union africaine et la Ligue arabe, n'est pas du goût des Occidentaux.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers