Extension Factory Builder
09/02/2013 à 15:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le burkinabé Charles Kaboré. Le burkinabé Charles Kaboré. © AFP

Dimanche 10 février à Johannesburg, le Nigeria et le Burkina Faso se retrouvent en finale de la CAN 2013, trois semaines après leur match nul du premier tour (1-1, le 21 janvier). Les Super Eagles visent un troisième sacre continental, les Étalons leur premier… À vos pronostics !

Un pays francophone contre un pays anglophone en finale de la CAN, c’est un classique. Et bien sûr, comme la tradition l’exige, le jeu consiste à désigner le favori de la rencontre, 100% ouest-africaine cette fois. Les meilleurs pronostiqueurs, ou supposés tels, s’empressent d’offrir la coupe au Nigeria. « Sauf que cette année, comme en 2012, les faits ont prouvé que l’ordre établi n’existe pas », s’amuse Alain Giresse, le sélectionneur du Sénégal.

Le poids de l’histoire

« Faire du Nigeria le favori est logique. C’est sans doute l’équipe qui, grâce à son enthousiasme, sa qualité technique, sa vivacité, a fait la meilleure impression depuis la CAN », poursuit-il. Une analyse qui semble confortée par le poids de l’histoire. Avec ses deux victoires (1980, 1994), ses quatre finales (1984, 1988, 1990 et 2000) et sa participation à quatre Coupe du monde (1994, 1998, 2002 et 2010), les Super Eagles appartiennent au gotha africain.

« Pourtant, Stephen Keshi a tenté un pari, en ne sélectionnant par certains cadres (Odemwingie, Taiwo, Martins…), mais cela a fonctionné », note Giresse. Les Nigérians ont éliminé les favoris ivoiriens puis le Mali, mais pour inscrire leur nom pour la troisième fois au palmarès de la CAN, ils devront écarter l’outsider burkinabè, le finaliste peut-être le plus inattendu depuis l’Ouganda en 1978.

Giresse : "Ils peuvent la gagner"

« Les Étalons ont montré des choses très intéressantes. C’est une équipe bien organisée, solide derrière et qui a de vrais atouts offensifs. » Les Burkinabè, entraînés par un belge taciturne, Paul Put, dont la réputation n’avait jamais franchi les frontières de son pays - hormis lors de son séjour en Gambie (2008-2011) -, passent rarement le cap du premier tour.

La première fois, c’était en 1998, chez eux, et Philippe Troussier les avait emmenés à la quatrième place. « Ils ont déjà réussi leur CAN en atteignant la finale. Et ils peuvent la gagner », assure Giresse. Sans Alain Traoré, blessé. Mais avec Jonathan Pitroipa, dont la suspension a été levée vendredi après son expulsion injustifiée mercredi dernier face au Ghana (1-1, 3-2 aux t.a.b). Le genre de détail qui aura son importance.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Football : tous les résultats continentaux des sélections africaines en 2014

Pour accompagner notre classement 2014 des sélections africaines de football, nous avons recensé tous les résultats des matches qui se sont déroulés cette année entre les équipes na[...]

SOS Fifa

Fifa : un sigle qui sent de plus en plus le soufre. Principale institution sportive mondiale, avec le Comité international olympique (CIO), la Fédération internationale de football association[...]

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Sexe, amour et Ebola : ce que les Africains ont recherché en 2014 sur Google

L'année 2014 touchant à son terme, le moteur de recherche Google a publié ses statistiques concernant les requêtes des utilisateurs durant les douze derniers mois. L'occasion de dresser le portrait type[...]

Rétro : 2014 vue par Damien Glez et Jeune Afrique

Marquée par ses drames et par ses joies, l’année qui s’achève n'aura pas été de tout repos pour le continent. Épidémie d'Ebola, crises en Centrafrique et au Nigeria,[...]

Infrastructures : les 10 projets africains qui ont marqué 2014

Le cabinet d'audit et de conseil KPMG vient de publier l'édition 2014 de son classement des 100 projets d'infrastructure de "classe mondiale". Une dizaine d'entre eux se trouvent sur le continent. Revue de[...]

Diaspora : Consuelo Cruz Arboleda, Africaine-Sud-Américaine

Depuis presque dix ans, cette Colombienne installée à Madrid coordonne le groupe afro-socialiste au sein du Parti socialiste ouvrier espagnol.[...]

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo... Noms de domaines en solde !

Alibongo.com, josephkabila.com, abdelazizbouteflika.com… Des noms de domaine de premier niveau (les .com) de certains chefs d'État africains qui n'ont pas eu la diligence de les réserver à temps sont en[...]

Sondage : votez pour le footballeur africain de l'année 2014 !

Coupe du monde, éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, championnats, ligues des champions... L'année footballistique a été riche en rebondissements et les joueurs ont été[...]

Photographie : Pascal Maitre, la vie en plus

Exposé récemment à la Maison européenne de la photographie, le reporter Pascal Maitre reste fidèle à la presse, qui lui permet de montrer au mieux l'énergie vitale du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers