Extension Factory Builder
09/02/2013 à 15:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le burkinabé Charles Kaboré. Le burkinabé Charles Kaboré. © AFP

Dimanche 10 février à Johannesburg, le Nigeria et le Burkina Faso se retrouvent en finale de la CAN 2013, trois semaines après leur match nul du premier tour (1-1, le 21 janvier). Les Super Eagles visent un troisième sacre continental, les Étalons leur premier… À vos pronostics !

Un pays francophone contre un pays anglophone en finale de la CAN, c’est un classique. Et bien sûr, comme la tradition l’exige, le jeu consiste à désigner le favori de la rencontre, 100% ouest-africaine cette fois. Les meilleurs pronostiqueurs, ou supposés tels, s’empressent d’offrir la coupe au Nigeria. « Sauf que cette année, comme en 2012, les faits ont prouvé que l’ordre établi n’existe pas », s’amuse Alain Giresse, le sélectionneur du Sénégal.

Le poids de l’histoire

« Faire du Nigeria le favori est logique. C’est sans doute l’équipe qui, grâce à son enthousiasme, sa qualité technique, sa vivacité, a fait la meilleure impression depuis la CAN », poursuit-il. Une analyse qui semble confortée par le poids de l’histoire. Avec ses deux victoires (1980, 1994), ses quatre finales (1984, 1988, 1990 et 2000) et sa participation à quatre Coupe du monde (1994, 1998, 2002 et 2010), les Super Eagles appartiennent au gotha africain.

« Pourtant, Stephen Keshi a tenté un pari, en ne sélectionnant par certains cadres (Odemwingie, Taiwo, Martins…), mais cela a fonctionné », note Giresse. Les Nigérians ont éliminé les favoris ivoiriens puis le Mali, mais pour inscrire leur nom pour la troisième fois au palmarès de la CAN, ils devront écarter l’outsider burkinabè, le finaliste peut-être le plus inattendu depuis l’Ouganda en 1978.

Giresse : "Ils peuvent la gagner"

« Les Étalons ont montré des choses très intéressantes. C’est une équipe bien organisée, solide derrière et qui a de vrais atouts offensifs. » Les Burkinabè, entraînés par un belge taciturne, Paul Put, dont la réputation n’avait jamais franchi les frontières de son pays - hormis lors de son séjour en Gambie (2008-2011) -, passent rarement le cap du premier tour.

La première fois, c’était en 1998, chez eux, et Philippe Troussier les avait emmenés à la quatrième place. « Ils ont déjà réussi leur CAN en atteignant la finale. Et ils peuvent la gagner », assure Giresse. Sans Alain Traoré, blessé. Mais avec Jonathan Pitroipa, dont la suspension a été levée vendredi après son expulsion injustifiée mercredi dernier face au Ghana (1-1, 3-2 aux t.a.b). Le genre de détail qui aura son importance.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Notation : 10 pays africains passés au crible

Notation : 10 pays africains passés au crible

Le Rwanda a été noté B+ par l'agence Fitch Ratings. Comment expliquer que ce pays, avec un PIB de 7,5 milliards de dollars, soit mieux noté que le Ghana (48 milliards de dollars) ou l'Égypte (272[...]

Carte interactive : votre pays est-il généreux en congés payés ?

Qu'il réside aux Comores, en Angola ou au Nigeria, tout salarié a droit chaque année à des congés payés à la charge de l'employeur. Mais le nombre de ces jours de repos varie[...]

Gaza : que peut, que doit faire l'Afrique ?

La communauté internationale semble impuissante face à l’escalade de l’opération "Bordure protectrice" dans la bande de Gaza. Que dit l’Afrique ? Que doit dire l’Afrique ?[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

"Les Africains pourraient menacer de rompre leurs relations diplomatiques avec Israël"

En poste à Dakar depuis 2008, Abdalrahim Alfarra, ambassadeur de l'État de Palestine pour le Sénégal, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Burkina Faso et le Cap-Vert, a pu mesurer la[...]

Barack Obama : "Nous devons saisir le potentiel extraordinaire de l'Afrique d'aujourd'hui"

Devant 500 étudiants africains qui participent au programme "Washington Fellowship for Young African Leaders" aux États-Unis, Barack Obama a affirmé lundi que le monde avait besoin d'une Afrique[...]

Milliardaires africains : l'argent ne fait pas le bonheur... des pauvres

La récente étude du Wealth Report sur la multiplication des milliardaires africains et le nouveau rapport du PNUD sur les mauvais résultats du continent en terme de développement humain ne sont pas[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Diaporama : de Hamammet à Zanzibar, découvrez les plus belles plages d'Afrique

Du Cameroun à la RDC, en passant par les Seychelles, les plages africaines sont des coins de paradis. "Jeune Afrique" vous fait prendre le large avec une sélection des plus belles pépites du[...]

Terrorisme : une "force armée multinationale" pour lutter contre Boko Haram

Quatre États riverains du lac Tchad vont mettre sur pied "une force armée multinationale" pour lutter contre la menace du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers