Extension Factory Builder
08/02/2013 à 16:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jonathan Pitroipa après avoir reçu son carton rouge, le 6 février 2013 à Nelspruit. Jonathan Pitroipa après avoir reçu son carton rouge, le 6 février 2013 à Nelspruit. © Issouf Sanogo/AFP

Prenant acte de l’erreur d’arbitrage commise à l’encontre de l’attaquant burkinabè Jonathan Pitroipa, la commission de discipline de la Confédération africaine de football (CAF) a décidé d’annuler le carton rouge adressé au joueur. Il pourra jouer la finale, première de l’histoire pour son équipe.

Tout est bien qui finit bien. Selon nos sources, la Confédération africaine de football (CAF) a annulé, vendredi 8 février, le carton rouge de Jonathan Pitroipa, élément clé des Étalons du Burkina Faso, au grand soulagement des supporteurs.

Expulsé du terrain lors la demi-finale de la CAN 2013 contre le Ghana, le 6 février, pour « simulation » sur une action qui aurait pu lui valoir un penalty, le numéro 11 du collectif burkinabè avait aussitôt reçu le soutien de nombreux fans pour que sa sanction soit levée. La toile s’était enflammée et une requête en annulation avait été déposée dans la foulée par la Fédération burkinabè de football (FBF).

Mais une telle révocation n’était possible qu’à la condition que l’arbitre, le tunisien Slim Jeddidi, reconnaisse son erreur, avait expliqué Hicham El Amrani, le secrétaire général de la CAF, lors d’une conférence de presse tenue le 7 février. « Nous savons qu'ils peuvent faire des erreurs, mais nous nous attendions à un meilleur niveau d'arbitrage », s’était-il désolé en annonçant la suspension de Jeddidi jusqu’à nouvel ordre.

L'arbitre s'est "trompé"

Vendredi matin, c’est Issa Hayatou lui-même qui déclarait lors d’un petit déjeuner de presse que l’arbitre avait reconnu sa défaillance. « On m’a informé qu’il avait fait une lettre pour dire qu’il s’était trompé, a déclaré le président de la CAF lors d’un petit déjeuner de presse. Tout le monde s’est rendu compte que cet arbitre n’a pas bien dirigé. »

Le Camerounais avait aussi indiqué que l’affaire avait été transmise par le comité exécutif de la CAF à la commission de discipline enfin habilitée à statuer sur le cas du joueur. Elle a fait le choix de la réparation. La finale sera donc possible pour Jonathan et pourquoi pas, la victoire.

________

Par Abdel Pitroipa (@AbdelPit)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Burkina Faso

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre gal[...]

Le prochain président burkinabè, pour l'Élysée, ce sera Kaboré !

La présidence française (notamment les conseillers chargés de l'Afrique) est convaincue que le chef de l'État burkinabè élu à l'issue du scrutin du mois d'octobre ne[...]

Burkina Faso : des états généraux pour "réhabiliter la confiance entre les citoyens et la justice"

Débutés mardi, les états généraux de la justice burkinabè ont notamment pour but de définir d'ici à samedi les moyens de "rendre effective l'indépendance de la[...]

Burkina Faso : retour au pays d'un militant du "Balai citoyen" arrêté en RDC

Arrêté dimanche à Kinshasa à l’issue d’une conférence de presse avec des mouvements pro démocratie, un militant du "Balai citoyen", Sibiri Ouédraogo, est[...]

"Y'en a marre", "Balai citoyen", "Filimbi"... : l'essor des sentinelles de la démocratie

Apparu au Sénégal en 2011, "Y'en a marre" a inspiré plusieurs mouvements citoyens dans différents pays d'Afrique francophone. Du Sénégal à la RDC en passant par le[...]

Fespaco : un jury mal inspiré

Le palmarès du Fespaco 2015 restera dans les mémoires. Non pas en raison des films que le jury présidé par le Ghanéen Kwaw Paintsil Ansah a entendu distinguer en leur accordant[...]

Cinéma : l'exception burkinabè

Alors que le Fespaco et ses traditionnelles bousculades viennent de s'achever, les salles obscures du Burkina continuent d'attirer les mordus du septième art.[...]

Burkina : Djibrill Bassolé va se présenter à la présidentielle

Mis en disponibilité par l'armée pour se consacrer à la politique, Djibrill Bassolé, ex-chef de la diplomatie burkinabè sous Blaise Compaoré, devrait officiellement se déclarer[...]

RDC : ce que Kinshasa reproche à "Y'en a marre", "Balai citoyen" et "Filimbi"

Les services de sécurité de la RDC ont procédé dimanche à l’arrestation de quatre membres des mouvements citoyens sénégalais "Y’en a marre" et burkinabè[...]

Le Burkina Faso suspend la licence d'exportation de Pan African Minerals

Les autorités burkinabé ont suspendu la licence d'exportation de la compagnie minière Pan African Minerals qui exploite le gisement de manganèse de Tambao.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130208124209 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130208124209 from 172.16.0.100