Extension Factory Builder
08/02/2013 à 12:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des dessins réalisés par Kelvin Okafor à partir de photos. Des dessins réalisés par Kelvin Okafor à partir de photos. © DR

Jeune artiste britannique d’origine nigériane, Kelvin Okafor rencontre un grand succès avec ses dessins semblables à des photographies. Il reproduit notamment les portraits de grandes personnalités.

La princesse Diana, Nelson Mandela, Mère Teresa, Amy Winehouse… S’agit-il d’une exposition de photos sur les plus grandes stars de la planète ? Non, ces œuvres sont en réalité des dessins, tous réalisés au crayon et au fusain par l’artiste Kelvin Okafor, à partir de photographies. Ce britannique de 27 ans d’origine nigériane (en photo ci-dessous) vient d’être exposé au Musée des Sciences de Londres, dans le cadre de l’évènement « Watercolour/Paper Fair » qui s’y est tenu du 30 janvier au 3 février. Il avait été sélectionné par la Middlesex University où il a suivi une formation artistique de trois ans intitulée « BA Fine Art », qu’il a terminée en 2009.

Le jeune prodige raconte avoir eu un véritable coup de foudre pour le « photoréalisme » et réalisé sa première œuvre lorsqu’il avait 15 ans, à Tottenham (nord de Londres), dans la maison familiale. Venus du Nigéria s’installer en Grande-Bretagne - où il est né -, ses parents ont été ses premiers « fans » et de précieux soutiens pour leur fils. « Ils étaient très fiers quand ils m’ont vu la semaine dernière à la BBC », raconte-t-il.

Chaque portrait de Kelvin Okafor lui prend entre 80 et 100 heures de travail.

© DR

Saisir la personnalité

Si Kelvin Okafor préfère travailler à partir de photographies plutôt qu’avec de vrais modèles, c’est pour pouvoir passer un maximum de temps sur chacun de ses dessins. « Cela me prend entre 80 et 100 heures de travail pour un seul portrait, affirme-t-il. Avant de commencer à dessiner, je passe plusieurs heures  – parfois plusieurs jours – à analyser le visage sous tous les angles. Puis, je dessine les yeux, ensuite tous les contours, avant de travailler sur les détails ». Au début, l’artiste reproduisait le visage de ses amis ou de son entourage. Puis rapidement, il a croqué des célébrités. « Je cherche à saisir quelque chose dans la personnalité de chaque modèle », explique Kelvin qui réalise aussi des paysages ou des natures mortes.

Le 2 février, au musée des Sciences, sa reproduction du visage du roi Hussein de Jordanie a même été présenté à la veuve de ce dernier, la reine Noor, venue pour l’occasion. Mais avant de participer à la « Watercolour/Paper Fair », Kelvin Okafor avait été exposé à la Cork Street Gallery, à Londres. Du 6 au 17 mars prochains, il répètera l’expérience mais cette fois à la Mall Galleries. S’il rencontre un beau succès en Grande-Bretagne – il a vendu trois de ses œuvres ce week-end, dont celle intitulée « Adam » à 8 500 livres (9 200 euros) -, le jeune artiste rêve désormais de présenter ses œuvres à l’étranger. « Aux États-Unis bien sûr, mais aussi en Afrique, au Nigeria », dit-il.

________

Par Marie Villacèque (@mvilaceque)

Pour aller plus loin :

- Le blog de Kelvin Okafor

- Sa galerie photo sur Flickr

- Ses vidéos sur Youtube

- Son compte Facebook

- Son compte Twitter

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

"L'ombre d'une différence" : et il est comment le dernier Sefi Atta ?

Dans la même veine que son best-seller Le meilleur reste à venir, couronné par le prix Wole-Soyinka en 2006, le dernier livre de Sefi Atta nous fait vivre les questionnements d'une trentenaire nig&eacut[...]

Palestine, Tchétchénie, Nigeria... : quand les femmes se transforment en kamikazes

Plusieurs femmes kamikazes ont commis des attentats suicides ces derniers jours dans le nord du Nigeria. Inédit dans ce pays et en Afrique, le phénomène n'est pas nouveau dans le reste du monde. De la[...]

Nigeria : la femme kamikaze, nouvelle arme de Boko Haram

Six personnes ont été tuées mercredi sur le campus d'une université à Kano, la deuxième plus grande ville du Nigeria. Il s'agit du quatrième attentat suicide mené par une[...]

Nigeria : une fillette de 10 ans arrêtée avec une ceinture d'explosifs à Katsina

Les autorités nigérianes ont annoncé mercredi l'arrestation d'une fillette de dix ans portant une ceinture d'explosifs à Katsina, dans le nord du pays. En moins d'une semaine, la ville voisine de Kano[...]

Nigeria : nouvel attentat-suicide à Kano, le sixième en moins d'une semaine

Kano, dans le nord du Nigeria, a été frappé mercredi par un nouvel attentat, le sixième en moins d'une semaine. Une femme kamikaze s'est faite exploser dans une faculté de la ville faisant,[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Ebola : le spécialiste sierra-léonais des fièvres hémorragiques meurt du virus

Mardi, Sheik Umar Khan, médecin sierra-léonais chargé de lutter contre l'épidémie dans son pays, duquel il était le seul spécialiste en fièvres hémorragiques, est[...]

Nigeria : double attentat suicide contre des mosquées du nord-est

Deux attentats suicides contre des mosquées de la ville de Potiskum, dans le nord-est du Nigeria, ont tué au moins six personnes mardi soir. La région est régulièrement la cible de violentes[...]

Troisième attentat en deux jours dans le nord du Nigeria

Un nouvel attentat a été commis par une femme kamikaze lundi à Kano, le troisième perpétré en deux jours dans cette ville du nord du Nigeria.[...]

Nigeria : cinq morts dans un attentat à la bombe à Kano

Un attentat à la bombe a fait au moins cinq morts et huit blessés dans une église de Kano, dans le nord du Nigeria, dans le quartier chrétien de Sabon Gari, déjà touché par des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers