Extension Factory Builder
05/02/2013 à 19:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les attaquants vedettes Jonathan Pitroipa (Burkina) et Asamoah Gyan (Ghana). Les attaquants vedettes Jonathan Pitroipa (Burkina) et Asamoah Gyan (Ghana). © AFP/Reuters

Sur le papier, le Ghana est l’un des favoris de la CAN 2013 et a hérité du demi-finaliste le plus abordable à jouer. Mais les Étalons du Burkina Faso, qui n’avaient pas mis les pieds à ce niveau de la compétition depuis 1998, ont un collectif capable de piéger les Black Stars. Seront-ils à la hauteur du défi ? Réponse mercredi 6 février au soir, à Nelspruit.

Le Ghana et le Burkina Faso ont déjà deux points communs : ils ont terminé chacun premier de leur groupe, évitant l’Afrique du Sud et la Côte d’Ivoire en quarts de finale, et ils ont obtenu leur qualification pour les demi-finales sans briller outre-mesure, face au Cap Vert pour les Blacks Stars (2-0, le 2 février), et face au Togo (1-0 après prolongation) pour les Étalons.

« Le Burkina a joué vingt-quatre heures plus tard, avec trente minutes de plus dans les jambes », note Robert Nouzaret, l’ancien sélectionneur de la Côte d’Ivoire, de la Guinée et de la RDC. « Et à ce niveau de compétition, cela compte. » Quand Pierre Lechantre fait du Nigeria son favori pour le sacre du Soccer City de Johannesburg, dimanche 11 février, Nouzaret admet avoir un faible pour l’autre cador anglophone encore en vie.

Justifier son rang

« Le Ghana, de tous les favoris, est le seul à justifier son rang. Il gagne, parfois sans vraiment convaincre, mais il gagne. C’est loin d’être parfait, la défense est parfois mise en danger, mais il a un effectif de qualité, et les absences des frères Ayew (Jordan et André), que le sélectionneur n’a pas retenus, ne sont finalement pas si préjudiciables. »

Celle d’Alain Traoré, qui s’est blessé lors du premier tour et qui est définitivement forfait pour la suite du tournoi, n’a pas non plus empêché les Étalons de battre le Togo (1-0) dimanche, à l’issue d’une rencontre très médiocre. « Le Burkina peut-être la surprise du tournoi », prévient Nouzaret. «  Il a bien surmonté jusqu’à maintenant l’absence d’Alain Traoré, son meilleur joueur. Paul Put, le sélectionneur belge, fait du bon travail. L’équipe n’est pas très spectaculaire, mais elle est bien organisée. Et elle peut contrarier le Ghana… »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

1 réaction(s)

1.
kissino - 06/02/2013 à 02h:02

c"est la coupe CEDEAO puisque les 4 equipes sont tous de west africa.[...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Burkina Faso

Hama Arba Diallo, figure de la gauche burkinabè, est décédé

Hama Arba Diallo, figure de la gauche burkinabè, est décédé

Hama Arba Diallo, député-maire de Dori et figure de l'opposition burkinabè, est décédé dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre. Il avait 75 ans.[...]

Hajj : l'Afrique de l'Ouest dans les starting-blocks

Quelques semaines avant le début du hajj, l'Afrique de l'Ouest est parée pour ce grand pélerinage.[...]

Burkina : dialogue de la dernière chance entre Blaise Compaoré et l'opposition

Le président Compaoré a initié un dialogue national entre la majorité et l'opposition censé trancher la question explosive d'un référendum sur la modification de la Constitution.[...]

Burkina Faso : 4 octobre 1984, le discours historique de Sankara à l'ONU

Sankara visionnaire ? En se présentant, le 4 octobre 1984, à la tribune des Nations unies, le jeune capitaine burkinabè était loin d'imaginer que, 30 ans plus tard, la plupart des thèmes de son[...]

Crises : CMI, DRC, Carter Center... les diplomates de l'ombre

Ils agissent en coulisses, quand les organismes officiels peinent à résoudre un conflit armé. Mais les méthodes et les résultats de ces négociateurs privés ne font pas[...]

Cameroun - Affaire Guérandi : stupeur à Ouaga, silence à Yaoundé...

La disparition de l'ex-capitaine camerounais Mbara Guérandi, impliqué en 1984 dans une tentative de coup d'État contre Paul Biya, a été accueillie avec surprise à Ouagadougou. Mais n'a[...]

Burkina Faso : des élus appellent à un référendum pour modifier la Constitution

Des députés du parti au pouvoir au Burkina Faso et de la majorité présidentielle ont appelé samedi le président Blaise Compaoré à convoquer un référendum pour[...]

Frank Timis, l'empereur contesté

Il a fait ses premières armes dans les gisements d'or de sa Roumanie natale avant de débarquer, il y a dix ans, en Afrique de l'Ouest. Son appétit pour les richesses du sous-sol semble insatiable. Mais[...]

Référendum

En brumeuse Écosse le 18 septembre, mais surtout, en ce qui nous concerne, au Burkina, dans les deux Congo, au Rwanda et au Burundi, cinq pays où pourraient être organisées dès 2015[...]

Mali : IBK ne veut plus de la médiation du Burkinabè Compaoré

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta soupçonne Blaise Compaoré de vouloir réintroduire dans le jeu Iyad Ag Ghaly, le chef d'Ansar Eddine.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers