Extension Factory Builder
05/02/2013 à 18:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
François Hollande et Boni Yayi lors de la dernière visite en France de ce dernier, le 29 mai 2012. François Hollande et Boni Yayi lors de la dernière visite en France de ce dernier, le 29 mai 2012. © http://www.ambafrance-bj.org

Le président béninois, Boni Yayi, effectue du 5 au 8 février une visite de travail en France. Au cours d’un tête-à-tête avec son homologue français, mercredi, il devrait aborder la crise au Mali, et revenir sur son bilan à la tête de l’Union africaine.

Boni Yayi est de nouveau à Paris. Six mois après sa première rencontre avec François Hollande – il avait été le premier chef d’État subsaharien à être reçu à l’Élysée par ce dernier -, le dirigeant béninois effectue une visite de travail en France du 5 au 8 février. Il doit déjeuner mercredi avec son homologue français.

Selon une source diplomatique, la situation au Mali tiendra une grande place dans les discussions qui devraient être cordiales. Lors du dernier sommet de l’Union africaine, le 27 janvier, le président béninois a remercié en des termes très chaleureux François Hollande et la France d’avoir engagé des troupes au Mali.

Volet économique

Alors que son mandat à la présidence tournante de l’Union africaine vient de s’achever, Boni Yayi devrait également faire partager au président français ses réflexions sur son action depuis un an et aborder les questions de sécurité sur le continent. Puis, jeudi matin, il animera une conférence sur le thème de la paix et du développement à l’Institut français des relations internationales (Ifri).

La tournée du dirigeant béninois comprend aussi un volet économique. Alors que se prépare la prochaine table ronde économique du Bénin à Paris, Boni Yayi fera la promotion de son pays auprès des investisseurs.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Guinée : Conakry fête la qualification du Sily national

Guinée : Conakry fête la qualification du Sily national

Alors que le pays est frappé depuis plus d'un an par une épidémie d'Ebola meurtière, la qualification du Sily national en quart de finale de la CAN 2015, jeudi, a apporté un peu de baume au coeur[...]

À Bamako, Lassana Bathily, le héros franco-malien de l'Hypercasher, se dit fier de sa double culture

Le jeune franco-malien Lassana Bathily, naturalisé français en urgence après avoir sauvé lors des attentats de Paris des otages du terroriste Amedy Coulibaly, lui-même Français d'origine[...]

Boko Haram : intervention tchadienne, présence française et métastases

La lutte contre Boko Haram est LE sujet du sommet des chefs d'État et gouvernement de l'Union africaine qui se tient du 30 au 31 janvier à Addis-Abeba. Dernières nouvelles du front.[...]

Bruits de vote au Burundi

Alors que l'officialisation de la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat est imminente (le scrutin devrait avoir lieu au mois de juin), l'opposition fourbit ses armes.[...]

Sénégal : au procès Karim Wade, Bibo Bourgi seul face à son juge

Jusque-là privé de procès en raison de problèmes de santé, le principal complice présumé de Karim Wade, Bibo Bourgi, est entendu par la CREI depuis mercredi. Devant une salle[...]

Crise centrafricaine : Denis Sassou Nguesso fait marche-arrière et désavoue l'accord signé à Nairobi

Le président congolais rejette les conclusions des négociations qu'il avait lui-même initiées au Kenya. Il en a officiellement informé le président Kenyatta dans un courrier dont[...]

CAN 2015 : la Guinée qualifiée pour les quarts de finale au tirage au sort, le Mali éliminé

C'est donc la Guinée qui s'est qualifiée pour les quarts de finale de la CAN 2015. Elle affrontera le Ghana dimanche à 17h.[...]

Rwanda : deux nouveaux génocidaires présumés seront jugés à Paris

Après Pascal Simbikangwa, jugé en France et condamné à 25 ans de détention en mars 2014, c’est au tour de Tito Barahira et Octavien Ngenzi d'être accusés sur le sol[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord de paix peut être signé au Mali dans moins de six mois"

Présent à Addis-Abeba pour le Sommet de l'Union africaine, le ministre algérien des Affaires étrangères et médiateur en chef des négociations de paix au Mali, Ramtane Lamamra, se[...]

Internet, mobiles, SMS : quand nos États misent sur la censure

En réponse aux dernières manifestations en RDC, le gouvernement congolais a censuré Internet et SMS. Un classique : avant lui, de nombreux gouvernements du continent avait utilisé le même[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130205180309 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130205180309 from 172.16.0.100