Extension Factory Builder
05/02/2013 à 18:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
François Hollande et Boni Yayi lors de la dernière visite en France de ce dernier, le 29 mai 2012. François Hollande et Boni Yayi lors de la dernière visite en France de ce dernier, le 29 mai 2012. © http://www.ambafrance-bj.org

Le président béninois, Boni Yayi, effectue du 5 au 8 février une visite de travail en France. Au cours d’un tête-à-tête avec son homologue français, mercredi, il devrait aborder la crise au Mali, et revenir sur son bilan à la tête de l’Union africaine.

Boni Yayi est de nouveau à Paris. Six mois après sa première rencontre avec François Hollande – il avait été le premier chef d’État subsaharien à être reçu à l’Élysée par ce dernier -, le dirigeant béninois effectue une visite de travail en France du 5 au 8 février. Il doit déjeuner mercredi avec son homologue français.

Selon une source diplomatique, la situation au Mali tiendra une grande place dans les discussions qui devraient être cordiales. Lors du dernier sommet de l’Union africaine, le 27 janvier, le président béninois a remercié en des termes très chaleureux François Hollande et la France d’avoir engagé des troupes au Mali.

Volet économique

Alors que son mandat à la présidence tournante de l’Union africaine vient de s’achever, Boni Yayi devrait également faire partager au président français ses réflexions sur son action depuis un an et aborder les questions de sécurité sur le continent. Puis, jeudi matin, il animera une conférence sur le thème de la paix et du développement à l’Institut français des relations internationales (Ifri).

La tournée du dirigeant béninois comprend aussi un volet économique. Alors que se prépare la prochaine table ronde économique du Bénin à Paris, Boni Yayi fera la promotion de son pays auprès des investisseurs.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Football : le Camerounais Samuel Eto'o élu 'Boulard d'or' 2014

Football : le Camerounais Samuel Eto'o élu "Boulard d'or" 2014

C'est une distinction qui manquait encore à Samuel Eto'o. Mardi, le Camerounais a été élu "Boulard d'or" par les lecteurs du quotidien "L'Équipe", devant Zlatan Ibrahimovic [...]

RDC : le docteur Mukwege lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Le docteur congolais Denis Mukwege s'est vu décerner mardi le Prix Sakharov 2014 pour son travail auprès des femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits armés de l'est de la RDC.[...]

La course pour la direction du Bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Mali : ouverture du troisième round de négociations à Alger

Les pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés ont repris mardi à Alger. Le ministre malien des Affaires étrangères a appelé les différents mouvements à[...]

Comores : le juge et les putschistes présumés

Aux Comores, la justice prend son temps pour traiter les dossiers des auteurs présumés de la tentative de coup d'État du 19 avril 2013.[...]

Côte d'Ivoire : incertitudes sur le début du procès de Simone Gbagbo

La date du procès de 83 personnalités pro-Gbagbo, dont l'ancienne Première dame Simone Gbagbo, censé s'ouvrir mercredi, reste hypothétique. L'un des avocats de la défense a[...]

Soudan : Omar el-Béchir candidat à sa réélection en 2015

Le président soudanais Omar el-Béchir est candidat à sa réélection pour la présidentielle prévue pour avril 2015. Il a été réélu mardi chef du Parti du[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Burkina Faso : le gouvernement adopte un projet de loi révisant la Constitution

Réuni en conseil des ministres extraordinaire mardi, le gouvernement burkinabè a décidé de soumettre à l'Assemblée nationale un projet de loi visant à modifier la Constitution,[...]

Mondial de l'alimentation : quelle malbouffe pour l'Afrique ?

Le Mondial de l'alimentation consacre-t-il l’occidentalisation des habitudes alimentaires des Africains ? Il y a loin de la coupe de l’agrobusiness aux lèvres de la majorité des habitants du continent [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers