Extension Factory Builder
05/02/2013 à 16:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le ministre français de la défense (à g.), Jean-Yves Le Drian. Le ministre français de la défense (à g.), Jean-Yves Le Drian. © AFP

Des conseillers du ministère français de la Défense ont affirmé, mardi 4 février, que la Mission européenne de conseil et de formation des forces armées maliennes (EUTM) pourrait être pleinement opérationnelle à la mi-mars.

Lors d’un point presse en marge d'une visite du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, au 3e Régiment d'infanterie de marine (Rima) à Vannes (ouest de la France), une source au ministère français de la Défense a indiqué que l’EUTM pourrait être pleinement opérationnelle à compter du 15 mars prochain.

La décision de lancement de la mission est attendue pour le 12 février, a-t-on précisé de même source.

« Dans les jours qui viennent, ce sont au moins 120 personnels militaires français qui vont être déployés pour former le noyau dur de cette mission européenne », a déclaré Le Drian. « Dans le cadre de cette formation, à la demande de la France, sera incluse une formation au droit international humanitaire ainsi qu'à la protection des civils », a-t-il ajouté.

Jeudi, à Bamako (Mali), le général François Lecointre, qui doit diriger cette mission, avait déclaré que les premiers soldats maliens entameraient leur formation à la fin de mars, ou au début d'avril, sur la base militaire de Koulikoro, à environ 200 kilomètres de la capitale.

Formation de 650 soldats maliens

Au cours de la première année, ce ne sont pas moins de 650 soldats maliens qui devraient suivre la formation, selon le colonel Thierry Marchand, un des conseillers du ministre. La mission sera composée de 491 personnes, dont 172 formateurs. La France, en tant que nation cadre, propose d'envoyer 150 personnes, assurant 22 des 60 postes de commandement ainsi qu'environ 50 postes de formateurs.

Selon les précisions apportées par le colonel Marchand, dans un premier temps, la mission assurera la formation de la chaîne de commandement, puis formera les premiers bataillons en avril.

Le premier contingent français pourrait partir dès la fin de la semaine et les premières actions de formation démarrer le 13 février, a précisé un autre conseiller du ministère. Quinze pays européens souhaiteraient participer à la mission, a-t-il ajouté.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Areva : Luc Oursel pas vraiment parti

Le départ inattendu de Luc Oursel, pour  des raisons thérapeutiques et son remplacement par son numéro deux Philippe Knoche le 22 octobre ne sont, officiellement, que temporaires...[...]

Ebola - Dr Eric Leroy : "L'épidémie continue d'évoluer dans le mauvais sens"

Le Dr Éric Leroy est l'un des plus grand spécialistes du virus Ebola. Selon lui, l'épidémie ne sera pas endiguée avant plusieurs mois. Interview.[...]

Brésil : Dilma Rousseff, surprise du chef

Les sondages la donnaient battue au second tour de la présidentielle par la socialiste Marina Silva. Ils se sont lourdement trompés. Avec 41,6 % des suffrages au premier, Dilma Rousseff est bien [...]

Un Michel peut en cacher un autre

Le nouveau Premier ministre se prénomme Charles et n'a que 38 ans. Mais il a de qui tenir. Louis, son père, est un vieux briscard de la politique locale. Et de la "Belgafrique".[...]

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, la présence du Maroc dans une liste de 40 pays dans lesquels la France appelle ses ressortissants à une vigilance renforcée "est[...]

Allemagne, la crise d'asthme

Les mauvaises nouvelles se succèdent, l'économie s'essouffle et le spectre de la récession menace. Mais Angela Merkel refuse d'infléchir sa politique. Louable opiniâtreté ou[...]

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines[...]

Migration : quand les Africains ne défendent pas les Africains

En pleine polémique européenne sur l’immigration, Daxe Dabré n’a pas honte de publier le livre "Je suis noir : j'ai honte...". Aiguillon salutaire dans le débat ou ramassis de[...]

Ebola business, commerce macabre autour d'une épidémie

Des boucles d'oreille aux peluches en forme de virus, les produits dérivés à l'effigie d'Ebola se multiplient sur la Toile. Alors que l'épidémie fait rage, avec un bilan de 10 000 cas en Afrique[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers