Extension Factory Builder
05/02/2013 à 16:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le ministre français de la défense (à g.), Jean-Yves Le Drian. Le ministre français de la défense (à g.), Jean-Yves Le Drian. © AFP

Des conseillers du ministère français de la Défense ont affirmé, mardi 4 février, que la Mission européenne de conseil et de formation des forces armées maliennes (EUTM) pourrait être pleinement opérationnelle à la mi-mars.

Lors d’un point presse en marge d'une visite du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, au 3e Régiment d'infanterie de marine (Rima) à Vannes (ouest de la France), une source au ministère français de la Défense a indiqué que l’EUTM pourrait être pleinement opérationnelle à compter du 15 mars prochain.

La décision de lancement de la mission est attendue pour le 12 février, a-t-on précisé de même source.

« Dans les jours qui viennent, ce sont au moins 120 personnels militaires français qui vont être déployés pour former le noyau dur de cette mission européenne », a déclaré Le Drian. « Dans le cadre de cette formation, à la demande de la France, sera incluse une formation au droit international humanitaire ainsi qu'à la protection des civils », a-t-il ajouté.

Jeudi, à Bamako (Mali), le général François Lecointre, qui doit diriger cette mission, avait déclaré que les premiers soldats maliens entameraient leur formation à la fin de mars, ou au début d'avril, sur la base militaire de Koulikoro, à environ 200 kilomètres de la capitale.

Formation de 650 soldats maliens

Au cours de la première année, ce ne sont pas moins de 650 soldats maliens qui devraient suivre la formation, selon le colonel Thierry Marchand, un des conseillers du ministre. La mission sera composée de 491 personnes, dont 172 formateurs. La France, en tant que nation cadre, propose d'envoyer 150 personnes, assurant 22 des 60 postes de commandement ainsi qu'environ 50 postes de formateurs.

Selon les précisions apportées par le colonel Marchand, dans un premier temps, la mission assurera la formation de la chaîne de commandement, puis formera les premiers bataillons en avril.

Le premier contingent français pourrait partir dès la fin de la semaine et les premières actions de formation démarrer le 13 février, a précisé un autre conseiller du ministère. Quinze pays européens souhaiteraient participer à la mission, a-t-il ajouté.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Massacre de Sétif en Algérie : premier hommage d'un ministre français 70 ans après

Massacre de Sétif en Algérie : premier hommage d'un ministre français 70 ans après

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a rendu dimanche un hommage aux victimes algériennes de Sétif, 70 ans après le massacre qui a fait de[...]

Naufrage de migrants en Méditerranée : hécatombe de 700 morts redoutée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large de la Libye dans la nuit de samedi à dimanche fait redouter une véritable "hécatombe" en Méditerranée avec quelque 700[...]

Jusqu'à 700 morts redoutés après le naufrage d'un bateau de migrants en Méditerranée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large des côtes libyennes pourrait avoir fait jusqu'à 700 morts, a annoncé dimanche le Haut-commissariat aux Nations unies pour les[...]

Immigration clandestine : Obama et Renzi insistent sur une solution en Libye

La crise tragique de l'immigration clandestine en Méditerranée ne pourra être résolue sans stabilisation de la situation en Libye, ont martelé jeudi Matteo Renzi et Barack Obama, soulignant que[...]

Énergie : à Paris, des maires africains se mobilisent pour l'électrifrication du continent

Une vingtaine de maires francophones de grandes villes africaines se sont réunis vendredi à Paris, à l'initiative de Jean-Louis Borloo et de Anne Hidalgo, maire de la capitale française, pour mettre en[...]

Fifa : Figo, Hayatou et les lusophones

L'Afrique unie derrière Issa Hayatou, l'inamovible patron de la CAF, pour voter comme un seul homme pour Sepp Blatter, l'inamovible patron de la Fifa ? Voire...[...]

Baisers amers d'Istanbul

Istanbul. Printemps 2015. J'ai vu la ville aux mille mosquées penchée sur le Bosphore au milieu de ses splendeurs ottomanes.[...]

Cambodge : 17 avril 1975, le cauchemar commence

Il y a tout juste quarante ans, Phnom Penh tombait entre les mains des soldats de Pol Pot et était aussitôt évacué par la force. Jusqu'en 1979, le régime khmer rouge allait faire[...]

Peinture : l'Ivoirien Ouattara Watts, au-delà de Basquiat

L'artiste ivoirien Ouattara Watts expose jusqu'au 5 mai à Paris. L'occasion de revenir sur l'œuvre de celui qui fréquenta le génie de l'art contemporain Basquiat à la fin de sa vie.[...]

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130205163550 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130205163550 from 172.16.0.100