Extension Factory Builder
05/02/2013 à 09:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Patrice Carteron (à g.) et Stephen Keshi. Patrice Carteron (à g.) et Stephen Keshi. © AFP

En éliminant la Côte d’Ivoire (2-1), dimanche en quart de finale, le Nigeria a hérité du statut de favori de cette Coupe d'Afrique des nations (CAN 2013). Un "privilège" qu’il partage aussi avec le Ghana. Mercredi à Durban, les Super Eagles affrontent les Aigles du Mali, tombeur de l’Afrique du Sud (1-1, 3-1 aux t.a.b). Un duel pour la finale qui s’annonce plutôt serré…

Stephen Keshi n’aura vraiment la paix que s’il ramène la CAN Orange dans son pays. Être le sélectionneur du Nigeria est un job à risques, tellement t la pression exercée par la rue et les médias est forte. Treize ans après leur dernière finale, perdue à domicile face au Cameroun, les Nigérians ont l’occasion de revenir au premier plan, à condition de battre le Mali.

« Sincèrement, le Nigeria me semble plus fort. Je ne suis pas vraiment surpris qu’il ait éliminé la Côte d’Ivoire », argumente Pierre Lechantre, l’ancien sélectionneur des Aigles (2004-2005).

De fait, la nouvelle génération de l’ex-géant africain, deux fois vainqueur de la CAN (1980 et 1994) a trouvé plus rapidement que prévu son rythme de croisière. « Keshi a réussi un mélange de méthode africaine et de rigueur européenne, puisqu’il s’appuie sur quelques joueurs qui évoluent dans le championnat et sur ceux qui sont en Europe », poursuit Lechantre, qui en a fait son favori pour la demi-finale, mais aussi pour la suite, s’il y en a une.

Lechantre : "Les Aigles auront du mal"

« Son collectif est relativement bien rôdé et, contrairement à la Côte d’Ivoire, il se dégage de cette équipe une certaine joie de vivre. Dans cette CAN trop rigoureuse, le Nigeria apporte parfois un peu de qualité technique. » Mais les Super Eagles auront face à eux l’outsider malien, troisième en 2012 et dont les ambitions ont pris une dimension supplémentaire depuis la qualification obtenue face au pays organisateur.

« Je pense que les Aigles auront du mal à faire tomber le Nigeria. D’accord, c’est une équipe sérieuse, avec une bonne assise défensive, Seydou Keita la tire vers le haut, et pourtant les Nigérians sont à mon avis supérieurs. Mais comme je n’ai jamais été très fort dans les pronostics, je peux très bien me tromper… »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Égypte : la police dans le viseur

Article pr�c�dent :
Quelle force onusienne pour le Mali ?

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

RDC : bye-bye groupes armés, bonjour groupes miniers

RDC : bye-bye groupes armés, bonjour groupes miniers

Reconquête des sites d'extraction, transformation sur place des minerais précieux... Pour en finir avec les trafics et attirer les investisseurs, Kinshasa, aidé par l'ONU, emploie les grands moyens.[...]

Gabon : pourquoi le pouvoir et l'opposition ne s'entendront pas

Entre l'opposition et le pouvoir gabonais, depuis les violences de 2009, la situation n'avait jamais été aussi tendue. Alors qu'une manifestation a dégénéré samedi à Libreville,[...]

Minusma : Mongi Hamdi, bienvenue au Mali !

Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, remplace Bert Koenders à la tête de la Minusma. À Bamako, on est plutôt satisfait.[...]

France : arrestation au Burundi du frère de l'agresseur de policiers à Joué-lès-Tours

Les services de renseignement burundais ont annoncé lundi avoir arrêté à Bujumbura le frère de Bertrand "Bilal" Nzohabonayo, le français d'origine burundaise abattu samedi en[...]

RDC : Chez Ntemba, l'empire de la nuit version Augustin Kayembe

Le Lushois Augustin Kayembe règne sur une quarantaine de night-clubs à travers le continent. Son enseigne, Chez Ntemba est devenue une institution. Plongée dans l'univers des boules à facettes.[...]

RDC : Goma, une ville au purgatoire

Jadis, Goma était un paradis. Depuis que la rébellion du M23 a été vaincue, la capitale provinciale sort de l'enfer. L'activité économique redémarre, mais la population[...]

Centrafrique : à Bambari, ex-rebelles de la Séléka et anti-balaka s'affrontent

De nouveaux affrontements entre anti-balaka et ex-rebelles de la Séléka, vendredi et samedi, ont fait au moins 20 morts.[...]

Burkina Faso : l'arbre généalogique de la famille Sankara

Ils s'appellent Mariam, Philippe, Auguste, Florence, Pascal, Valentin ou Odile... Tous font partie des proches de Thomas Sankara, assassiné en 1987 et dont on vient de fêter l'anniversaire de la naissance, le 21[...]

Nigeria : Boko Haram frappe une gare routière dans le Nord-Est

Le bilan provisoire de l'explosion d'une bombe dans une gare routière de la ville de Gombe, dans le nord-est du Nigeria, fait état d'au moins 20 morts.[...]

Zimbabwe : Mugabe limoge sept membres du gouvernement proches de Joice Mujuru

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a annoncé par un communiqué dimanche qu'il se séparait de deux ministres et de cinq vice-ministres, poursuivant une purge entamée au début du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers