Extension Factory Builder
05/02/2013 à 09:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Patrice Carteron (à g.) et Stephen Keshi. Patrice Carteron (à g.) et Stephen Keshi. © AFP

En éliminant la Côte d’Ivoire (2-1), dimanche en quart de finale, le Nigeria a hérité du statut de favori de cette Coupe d'Afrique des nations (CAN 2013). Un "privilège" qu’il partage aussi avec le Ghana. Mercredi à Durban, les Super Eagles affrontent les Aigles du Mali, tombeur de l’Afrique du Sud (1-1, 3-1 aux t.a.b). Un duel pour la finale qui s’annonce plutôt serré…

Stephen Keshi n’aura vraiment la paix que s’il ramène la CAN Orange dans son pays. Être le sélectionneur du Nigeria est un job à risques, tellement t la pression exercée par la rue et les médias est forte. Treize ans après leur dernière finale, perdue à domicile face au Cameroun, les Nigérians ont l’occasion de revenir au premier plan, à condition de battre le Mali.

« Sincèrement, le Nigeria me semble plus fort. Je ne suis pas vraiment surpris qu’il ait éliminé la Côte d’Ivoire », argumente Pierre Lechantre, l’ancien sélectionneur des Aigles (2004-2005).

De fait, la nouvelle génération de l’ex-géant africain, deux fois vainqueur de la CAN (1980 et 1994) a trouvé plus rapidement que prévu son rythme de croisière. « Keshi a réussi un mélange de méthode africaine et de rigueur européenne, puisqu’il s’appuie sur quelques joueurs qui évoluent dans le championnat et sur ceux qui sont en Europe », poursuit Lechantre, qui en a fait son favori pour la demi-finale, mais aussi pour la suite, s’il y en a une.

Lechantre : "Les Aigles auront du mal"

« Son collectif est relativement bien rôdé et, contrairement à la Côte d’Ivoire, il se dégage de cette équipe une certaine joie de vivre. Dans cette CAN trop rigoureuse, le Nigeria apporte parfois un peu de qualité technique. » Mais les Super Eagles auront face à eux l’outsider malien, troisième en 2012 et dont les ambitions ont pris une dimension supplémentaire depuis la qualification obtenue face au pays organisateur.

« Je pense que les Aigles auront du mal à faire tomber le Nigeria. D’accord, c’est une équipe sérieuse, avec une bonne assise défensive, Seydou Keita la tire vers le haut, et pourtant les Nigérians sont à mon avis supérieurs. Mais comme je n’ai jamais été très fort dans les pronostics, je peux très bien me tromper… »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Soudan du Sud : plus de 100 morts au cours d'un raid pour du bétail

Soudan du Sud : plus de 100 morts au cours d'un raid pour du bétail

Plus de 100 personnes ont été tuées lors d'un raid pour du bétail et sa répression par les forces de l'ordre dans le nord du Soudan du Sud, a déclaré samedi le ministre régio[...]

Guinée : 109 cas confirmés de fièvre Ebola, 61 décès

La Guinée, en proie à une épidémie de fièvre hémorragique, a enregistré depuis janvier "109 cas confirmés dont 61 décès" dus au virus Ebola, selon[...]

Nigeria : Boko Haram revendique le sanglant attentat d'Abuja

Le groupe islamiste armé Boko Haram a revendiqué l'attentat à la bombe qui a fait au moins 75 morts lundi dernier à Abuja, la capitale fédérale du Nigeria, dans un enregistrement[...]

Centrafrique : un prêtre assassiné dans le Nord

Un prêtre centrafricain a été tué vendredi dans la région de Paoua, dans le nord de la Centrafrique, par des hommes armés assimilés aux peuls et à l'ex-rébellion[...]

Soudan du Sud : le Conseil de sécurité demande à Djouba de protéger les bases de l'ONU

Le Conseil de sécurité de l'ONU a exigé vendredi du gouvernement sud-soudanais des "mesures immédiates pour assurer la sécurité de tous les civils et de toutes les bases de[...]

Zimbabwe : Mugabe critique l'"absurdité homosexuelle" de l'Europe

Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, s'en est pris vendredi à "l'absurdité homosexuelle" de l'Europe, condamnant le refus de ses dirigeants d'accepter son pouvoir, dans son dernier[...]

Sénégal : Karim Wade bientôt jugé pour "enrichissement illicite"

Karim Wade, le fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade dont il fut conseiller et ministre, restera en prison où il croupit depuis un an en attendant son procès, prévu en juin,[...]

RDC - AS Vita Club : Firmin Mubele Ndombe, une ambition européenne

À tout juste 20 ans, Firmin Mubele Ndombe, l’attaquant de l’AS Vita Club, fait déjà pas mal parler de lui. Le joueur du club le plus populaire de RD Congo pourrait même s’expatrier[...]

Lycéennes enlevées au Nigeria : les recherches s'intensifient dans le Nord-Est

Le gouverneur de l'État de Borno a offert 50 millions de nairas (215 000 euros) à quiconque donnerait des informations permettant la libération des 129 lycéennes enlevées lundi soir par le[...]

Rwanda : vingt ans après... Renaître à Kigali

6 avril 1994-6 avril 2014 : alors que la communauté internationale peine encore à examiner ses propres responsabilités dans le génocide des Tutsis, les Rwandais s'efforcent de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers